•  

     

    Informations générales:

    Titre: Alter Ego

    Auteur: Emmanuelle Lagadec

    Editeur: Sharon Kena

    Collection: SK Dystopie

    Date: 17 avril 2018 

    Format: e-book

    Pages:  346 pour la version imprimée

    Langue: français

     

    4ème de couverture:

     

    Extrait:

     

     

    Mon appréciation:   9 /10

     

    Mon commentaire:

    La société a bien changé.  Après les nombreuses guerres, l'homme a reconstruit une nouvelle civilisation, protégée par le Seminarium afin que l'ordre et la paix y soient les maîtres mots.  Les enfants sont appelés les Entiers et vivent sous protection de nurses.  Hors du Seminarium, le monde est invivable car le mal y règne et les créatures qui y vivent sont atroces.  Tous sont conditionnés à faire fonctionner leur ville au mieux.  

    Thaïs, 18 ans, est en âge d'être disjointe.  C'est la procédure enseignée par les professeurs, le rite de passage à l'âge adulte.  Mais, depuis plusieurs années, elle doute.  En fait, elle doute depuis sa rencontre avec celui qu'elle nomme "Roméo" et qui a été disjoint quelques années auparavant.  Tous les adultes ont tellement l'air "vides" que ça la perturbe.  Ils agissent en bons petits "toutous". Roméo lui avait promis de venir la récupérer.  Le jour de sa disjonction, elle s'évade.  Mais tout ne se passera pas comme prévu.  Elle va être enlevée et torturée.  Elle va rencontrer des Malas, le mal incarné contre lequel le Seminarium les met en garde depuis leur plus jeune âge...  Bonas, Malas, Entiers, Oeils Blancs, Monarque : tant de groupes de personnages qui ne nous laisseront pas indifférents face à ce monde post-apocalyptique qui, à première vue, semble très organisé. A propos des personnages, Thaïs est le personnage central du roman.  Elle a un caractère fort, malgré le fait qu'elle sorte tout juste de l'enfance et du Seminarium où elle était en sécurité.  Elle est curieuse, attachante et têtue, ce qui peut s'avérer être des qualités ou défauts, selon le cas...  Aidan est un Mala et en plus un Oeil Blanc.  Il est celui qui va la défendre dans ce monde de brutes, celui avec qui elle va vivre une belle histoire d'amour malgré toutes les complications.  Tristan est le chef des Malas du repaire où a atterri Thaïs.  Certains personnages vont lui mener la vie dure, comme par exemple Evan.

    Alter Ego, un titre évocateur.  Où se situe la limite entre le bien et le mal?  Peut-on être totalement bon ou totalement mauvais?  L'auteur nous dépeint les travers de l'humanité et sa volonté à tout vouloir contrôler.  Manipulations, violences, cruauté, secrets, trahisons, doutes, rébellion mais également tendresse, amour, amitié: tant de mots pour décrire une dystopie très réaliste, riche en rebondissements et qui nous tient en haleine du début à la fin.

    Je remercie les éditions SK pour ce superbe livre reçu en SP, ainsi qu' Aurélie Lavallée, directrice des SP et l'auteure pour cette dystopie que j'ai beaucoup appréciée.

     

    Chronique de {Mystica - T1}

     

    Pin It

    4 commentaires
  • Informations générales:

    Titre: Amy Walters à l'Académie Birdfield

    Tome: 1 - La presse de Gutneberg

    Auteur: Carine Pitocchi

    Editeur: Sharon Kena

    Date: 20 mars 2018 

    Format: e-book

    Pages:  186 pour la version imprimée

    Langue: français

     

    4ème de couverture:

    Chronique du roman {Amy Walters à l'Académie Birdfield}

     

    Extrait:

    "La presse de Gutenberg permet de voyager dans les livres, mais aussi dans le temps.

    - Vous... Vous êtes en train de me faire une blague, Monsieur?

    - Je conçois que ce que je suis en train de te raconter soit difficile à croire, mais cette machine est bien réelle, elle fonctionne et tu en es l'!une des gardiennes désormais.

    - Gardienne?

    - Ton nom s'est inscrit dans le livre le jour de ton accident de cheval, m'expliqua-t-il en me désignant l'endroit où Amy Walters était effectivement écrit en lettres gothiques sur le vieux manuscrit."

     

    Mon appréciation:   10 /10

     

    Chronique du roman {Let me die}

     

    Mon commentaire:

    Amy Walters est une jeune fille issue de la haute société de Los Angeles.  Orpheline de mère, elle est assez proche de son père, mais aussi de ses amies et de son meilleur ami.  Mais voilà, Liliane, sa nouvelle belle-mère est l'exacte opposé d'elle: superficielle au possible alors qu'Amy est simple malgré le milieu d'où elle vient.  Donc, quand sa belle-mère lui organise un anniversaire hyper huppé et ringard, c'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase.  Amy se décide à laisser son père vivre sa vie avec sa nouvelle femme, car elle a besoin de prendre du recul et rêve depuis toujours de l'Angleterre.  C'est tout naturellement qu'elle se tourne vers l'Académie Birdfield, une académie pour des gens assez aisés, vers laquelle elle se sent directement attirée - et sa magnifique bibliothèque n'y est pas pour rien!  Et pour cause, à peine arrivée là-bas, elle s'y sent comme chez elle.

    Bien sûr, elle fera des connaissances: de bonnes et de moins bonnes.  Il y a sa voisine de chambre, une jeune fille gothique, Ivy, dont tout le monde a peur, mais avec qui Amy va directement se lier d'amitié.  Il y a Ethan, le BG du lycée, le mec le plus populaire, qu'Amy prendra au départ pour un péteux mais qu'elle apprendra à connaître.  Toujours collée à lui, la peste de service, Carla et sa clique.  Les deux semblent liés par leurs familles, mais on ne saisit pas encore pour quelle raison - sauf que ça doit être financier ou politique, ou quelque chose dans le genre...  Il y a aussi Anna, une fille qui n'a rien pour elle physiquement, et qui forcément, se fait humilier par la petite bande de pestes.  Et d'autres personnages qui ont d'une façon ou d'une autre, un rôle à jouer dans l'histoire, comme, par exemple, certains professeurs.

    Ce premier tome pose les bases, bien sûr, comme tout premier tome de saga.  Ca commence calmement, même si notre héroïne va vivre toutes sortes de péripéties.  On s'attend à une lecture dans le genre "Gossip Girl", d'ailleurs, ça commence plutôt dans ce sens-là, puis un événement inattendu, un mystère caché au sein de l'Académie, va bouleverser notre lecture et on se tourne plus vers du fantastique.  Et si la magie existait dans notre monde réel?  Du coup, j'ai eu l'impression de vivre un mélange entre une ambiance Harry Potter et Gossip Girl.  Très réussi, le revirement de situation!  Et tout à fait inattendu!  Donc, maintenant, on s'attend à un second tome plus axé sur la magie...

    L'auteure nous emmène dans son univers avec facilité, car la transition se fait en douceur.  Sa plume fluide, addictive et bourrée d'humour nous y aide évidemment aussi.  Carine Pitocchi y dépeint de manière habile les joies et travers du lycée comme l'amitié, l'amour, le harcèlement, les bandes organisées... et bien entendu: le bal de fin d'année!

    Un livre jeunesse, qui peut être lu à tout âge.  Je l'ai dévoré et j'ai hâte de découvrir la suite.  A conseiller!

    Je remercie les éditions SK pour ce superbe livre reçu en SP, ainsi qu' Aurélie Lavallée, directrice des SP et l'auteure pour ce premier tome qui semble amener une saga plus que prometteuse!

     

    Chronique de {Mystica - T1}

     

    Pin It

    4 commentaires
  • Informations générales:

    Titre: Bad Cake

    Auteur: Noémie H-Rennesson

    Editeur: Sharon Kena

    Collection: Numerikena

    Date: 8 mars 2018

    Format: e-book

    Pages:  110 pour la version imprimée

    Langue: français

     

    4ème de couverture:

    Haine : Sentiment qui porte une personne à souhaiter ou à faire du mal à une autre, ou à se réjouir de tout ce qui lui arrive de fâcheux.

    (Dictionnaire Larousse)

    Tyler, sexy, intelligent, irrésistible, et mauvais garçon, déteste Maddy pour une raison qu'elle ignore totalement.

    Maddy, arrogante, rabat-joie, et qui fait fuir les garçons avec son mauvais caractère, déteste Tyler pour la simple et bonne raison qu'il la déteste.

    Ils se sont toujours haïs.

    Et pourtant, derrière cette haine se cachent beaucoup de choses, et d’interdits...

     

    Extrait:

    "- Ok, reprenons les bases de l'amour.  Est-ce que tu penses souvent à lui?

    Elle va me faire un questionnaire d'inspecteur?

    - Non.  Oui.  Je n'en sais rien.

    - Il va falloir que tu sois plus claire dans tes réponses.

    - De temps en temps, peut-être, je ne suis pas sûre.

    - Est-ce que tu souris quand tu t'imagines avec lui?

    - Je ne souris jamais, Emma.

    - Faux, ça t'arrive.

    Elle me désole.

    - Est-ce que ton coeur palpite quand tu le vois?

    - Je n'en sais rien ça fait longtemps que je ne l'ai pas vu.

    - Et avant?

    Je souffle encore.  Bien sûr que mon coeur palpite, il faut bien que je vive!"

     

    Vous pouvez retrouver un autre extrait de cette lecture en suivant ce lien : 

     

    Mon appréciation:   8.5 /10

     

    Mon commentaire:

    Tyler Walter est un bad boy sexy fêtard qui prend les femmes et les jette aussitôt.  Il est également le patron d'une société qui vise l'événementiel.  Mais attention, c'est un chasseur: si vous êtes sa proie, il ne vous lâche pas.  Les sentiments, lui, il ne connaît pas.  Du moins, en apparence.  Sa proie, c'est Maddy Karter, une jeune femme un brin rabat-joie. Elle a mis toute son énergie à ouvrir son magasin de cup-cakes, qui fonctionne plutôt bien, d'ailleurs. La jeune femme va devoir composer avec lui puisqu'ils vont travailler ensemble.  Bien entendu, Tyler a une idée derrière le partenariat proposé.  Car il hait Maddy, et ce depuis l'enfance.  Elle aussi le hait, mais juste parce qu'il est infect avec elle.  Elle est bien consciente qu'il veut coucher avec elle, car sa réputation le précède.  Mais elle lui a toujours refusé.

    Il s'agit d'une romance courte et bien rythmée, même si je dois dire que j'aurais apprécié que certains passages soient approfondis.  La plume de l'auteure est fluide et addictive, ce qui fait qu'une fois ouvert, vous ne lâcherez pas ce livre jusqu'à l'avoir terminé.  Il y a bien entendu des secrets, des non-dits, et l'alternance des points de vue des deux personnages principaux permet de saisir l'étendue des malentendus entre eux et la naissance de leurs sentiments respectifs. 

    Je remercie les éditions SK pour ce superbe livre reçu en SP, ainsi qu' Aurélie Lavallée, directrice des SP et l'auteure que je découvre par ce numérikena.

     

    Chronique de {Mystica - T1}

    Pin It

    4 commentaires
  • Informations générales:

    Titre: Let me cry

    Auteur: Pierrette Lavallée

    Editeur: Sharon Kena

    Date:  20 février 2018

    Format: e-book

    Pages:  178 pour la version imprimée

    Langue: français

     

    4ème de couverture:

     

    Extraits:

    "Ce bâtiment m'appartient, je l'ai réglé cash, avec ma paye et certains... bonus non négligeables, puis je me suis occupé tout seul des réparations.  J'ai installé une immense salle de bains, des chambres, une cuisine équipée et quelques petites surprises pour Abby... L'endroit a été totalement insonorisé, le terrain délimité, nettoyé.  D'immenses grilles l'entourent, personne ne peut y entrer ni en sortir, sauf si je les y autorise.  C'est chez moi, ma maison, mon refuge, là où je me sens en sécurité, où Abby sera à moi."

     

    Mon appréciation:   10 /10

     

    Chronique du roman {Let me die}

     

    Mon commentaire:

    Avant toute chose, je tiens à préciser que ce livre est uniquement pour un PUBLIC AVERTI!  Il comporte des scènes extrêmement violentes.  A ne pas mettre entre toutes les mains et à ne lire que si vous avez choisi de lire ce genre de roman!

    Ce livre est un spin-off de "Let me die", de la même auteure.  Lu et chroniqué : ici

    Commençons par la couverture: on y découvre une jolie femme, triste et emprisonnée.  Ca fixe tout de suite le genre dark-romance de l'histoire.

    Les personnages principaux sont Abbygaëlle (Abby) et Hunter(son nom "d'exécuteur").  Elle est serveuse dans un bar pour aider sa mère handicapée.  Lui rêve de vengeance envers les exécuteurs qui l'ont humilié et même laissé pour mort auparavant alors qu'il rêvait d'intégrer leur équipe pour faire plaisir à son père.  Dès le départ, on voit qu'Abby est sous le charme d'Hunter qui fréquente régulièrement son bar.  Cela fait bien sûr partie de sa traque, puisqu'Abby est sa proie.  Il compte l'utiliser pour se venger.  Quand il la kidnappe, elle pense pouvoir le changer par la force de son amour pour lui. 

    Tout le long de l'histoire, l'auteure joue avec nos nerfs en lâchant quelques indices de temps en temps, mais très très peu, sur le passé de nos deux personnages et ce qui peut bien les lier.  Une nouvelle fois, l'alternance des points de vue des deux protagonistes nous amène à mieux cerner leur ressenti et leurs démarches. Plus tard, on comprend que les personnages de "Let me die" sont liés à ceux de ce tome et petit à petit, la clarté se fait dans nos esprits.  Car heureusement pour Abby, elle a une "carte joker" pour la sauver de l'impasse dans laquelle elle se trouve. Ce roman est plus psychologique que le premier et il est tout aussi noir. Pierrette Lavallée a encore poussé sa dark-romance aux confins de la noirceur et réussit à nous époustoufler par un final inattendu, des sentiments poussés à l'extrême, des personnages complexes et des liens entre les deux tomes assez surprenants.

    Je remercie les éditions SK pour ce superbe livre reçu en SP, ainsi qu' Aurélie Lavallée, directrice des SP et l'auteure pour ce tome dans la lignée de Let me die, qui m'avait déjà entièrement conquise.

     

    Chronique de {Mystica - T1}

     

    Pin It

    6 commentaires
  •  

    Informations générales:

    Titre: Seconde chance

    Auteur: Enel Tismaé

    Editeur: Sharon Kena

    Date: 16 janvier 2018

    Format: e-book

    Pages:  206 pour la version imprimée

    Langue: français

     

    4ème de couverture:

     

    Extrait:

     " Les choses sont simples: tu l'aimes et il t'aime, pourquoi perdre du temps?  Après mon accident, j'ai pris conscience que la vie peut finir du jour au lendemain.  Il faut la croquer à pleine dents et profiter de chaque instant passé ensemble, c'est important."

     

    Mon appréciation:   8.5 /10

     

    Mon commentaire:

    Commençons par la couverture: se superposent la photo d'un homme en costume et d'une grande ville.  On imagine que les deux doivent être liés.

    Cameron Woodrof est un BG milliardaire et guindailleur qui a toutes les femmes a ses pieds et qui n'a qu'à claquer des doigts pour obtenir ce qu'il veut.  Après une virée, il rentre ivre mort au volant et cause un accident qui entraîne la paralysie d'une petite fille, Morgane.  Après un jugement rendu au tribunal, il échappe de justesse à la prison grâce à l'influence de ses parents.  Mais ceux-ci, en ayant assez du comportement arrogant de leur fils, décident de l'envoyer à Atlanta, chez sa tante Ellen, afin de prester les heures d'intérêt général dont il a écopé.  Une fois arrivé là-bas, il retrouve avec angoisse cette tante dont il garde un souvenir autoritaire.  C'est alors que sa nouvelle vie va commencer.  L'éternel fils à papa va devoir composer avec une nouvelle identité, des études, un job de journaliste et une coach, Catherine Armand, hyper sexy mais tyrannique.  De quoi atterrir de son univers huppé vers le quotidien de tout un chacun...    

    Ce roman parle de la reconstruction, après un accident, de la victime mais également du coupable.  Il nous amène à comprendre que chacun peut, s'il le veut vraiment, saisir une seconde chance suite à un énorme bouleversement.  Même si, au départ, on ne peut que détester Cameron, très vite, on s'y attache.  Par sa nouvelle vie, il va apprendre le respect: de soi, de l'autre, de tout ce qui l'entoure.  Chaque personnage a son intérêt, son caractère propre et ils sont tous touchants.  La plume d'Enel Tismaé est fluide.  L'histoire est haletante, riche en rebondissements et émotions et elle est également très addictive.

    Je remercie les éditions SK pour ce roman reçu en SP, ainsi qu' Aurélie Lavallée, directrice des SP et l'auteure pour cette belle découverte ;)  

     

    Chronique de {Mystica - T1}

     

     

    Pin It

    30 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique