• Informations générales:

    Titre de la saga: Défense d'entrer!

    Tome: 8 - Votez Lolo!

    Auteurs: Caroline Héroux et Charles-Olivier Larouche

    Editeur: Kennes

    Langue: français

      

    Quatrième de couverture:

    Extrait:

    Chronique du roman {Défense d'entrer - T8}

    Mon appréciation:   8 /10

     

    Mon commentaire:

     Si vous suivez régulièrement le blog, vous avez déjà lu le début des aventures de Lolo dans les précédents tomes de "Défense d'entrer".  Sinon, je vous invite à consulter mon avisCliquez ici pour les précédents tomes.

     

    Comme vous le savez, c'est mon fils qui m'a lancée dans cette saga.  Cette fois, je ai même carrément lu le livre avant lui.  A peine acheté qu'il est lu.  Comme ça se lit extrêmement vite et que mon fils prend tout son temps pour les lire, il sera dispo pour lui ;)

     

    Dans ce tome, Charles-Olivier, alias Lolo, se présente pour devenir président à l'école.  Il ne prend pas sa campagne très au sérieux car le seul adversaire qu'il a contre lui est Luiz et il considère qu'il ne fait pas le poids car Lolo a plus d'amis.  Cependant, quand Justine s'inscrit également à la présidence, Lolo le prend comme une déclaration de guerre personnelle!  SA Justine qui se présente contre lui?  Quel coup bas!  Surtout qu'elle a beaucoup de chances de remporter la mise...  Comment contrer la menace?  Peut-être en s'associant avec Luiz?  En tous cas, il va bien falloir que Lolo la fasse, maintenant, cette campagne, s'il compte gagner...  Et il aura bien besoin de toute l'aide possible pour y arriver, même celle de sa famille!

     

    Ce tome - une nouvelle fois présenté sous forme de "journal intime", Lolo n'aime pas ce terme, il préfère carnet - est toujours très facile et agréable à lire avec ses différentes calligraphies, les illustrations et couleurs, le tout de manière très aérée.  La lecture est toujours bourrée de traits d'humour à la québecoise, ce qui n'est pas pour déplaire.  C'est une lecture vivante, moderne et bien en accord avec notre jeunesse actuelle.  Je sais pour quelles raisons mon fils aime tant ;)  Chaque tome aborde des sujets qui peuvent plaire et toucher les jeunes.

     

     

     

    Chronique du roman {Défense d'entrer - T8}

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Chronique du roman { La guerre des clans - Exil}

     

    Informations générales:

    Titre: La guerre des clans

    Auteur: Erin Hunter

    Tome: 3- Exil

    3ème cycle: Le pouvoir des étoiles

    Editeur: PKJ

    Date: 2019

    Pages: 362 

    Langue: français

     

    Quatrième de couverture:

     

    Chronique du roman { La guerre des clans - Exil}

     

    Extrait:

    " C'est épouvantable! s'écria Source. Ces sacs à puces se croient tout permis! La Tribu serait-elle prisonnière de sa propre caverne?!

    - La situation n'est pas si dramatique, répondit Nuit.

    - Comment?! Ces bandits sont en train de faire la loi sur notre territoire! s'exclama Source, ulcérée.

    - C'est vrai, les intrus prennent de plus en plus d'assurance, reconnut Serre.  Ils viennent chasser jusqu'à la cascade.

    - Ils savent qu'on ne peut pas les en empêcher, admit Nuit avec amertume.

    - Et qu'en pense Conteur? s'enquit Source.

    - Il dit qu'on ne devrait pas les défier, pour notre propre sécurité."

     

    Mon appréciation:   9/10

     

    Mon commentaire:

     

    Ce tome est le troisième du troisième cycle, vous pouvez trouver ma chronique du tome précédent en suivant ce lien : cliquez ici.

     C'est encore une fois avec grand plaisir et après une attente de quelques mois que je me suis replongée dans l'univers clanique de ces chats que j'apprécie tant.  L'action est toujours bien présente.  La répartition en Clans et Tribu peut nous relier à la réalité humaine.  Pas toujours facile de composer avec des étrangers et de comprendre leurs traditions, ou d'en changer si nécessaire...  Chez les chats, tout est hiérarchisé et on peut aisément comparer cela à notre société.  Les personnages principaux de ce volume sont une fois de plus les trois apprentis Nuage de Geai, Nuage de Lion et Nuage de Houx.  Ces trois frères et soeur sont particulièrement doués, chacun à leur manière.  Alors que certains membres de la Tribu de l'Eau Vive, des chats de la montagne, viennent requérir l'aide du Clan du Tonnerre, certains chats de ce Clan, dont nos trois apprentis, et d'autres issus du Clan de l'Ombre et du Vent les suivent dans leur long périple jusqu'aux montagnes afin d'aider leurs amis à combattre les intrus qui ont envahi leur territoire.  Mais après une longue route, il faudra convaincre les chats de la Tribu de changer certaines de leurs traditions afin de récupérer suffisamment de territoire pour leur survie, ce qui est loin d'être gagné... Il y a quand même pas mal de longueurs avant d'arriver enfin à l'action, mais c'est un peu le principe d'un long voyage, non?  Donc, cela ne m'a pas dérangée outre mesure. Au cours de cette quête et des différentes luttes à mener sur place, nos trois héros en apprendront plus sur eux-mêmes, principalement Nuage de Geai qui a le pouvoir de discuter avec divers ancêtres des Clans mais également de la Tribu et autres.  J'ai aimé en apprendre davantage sur la Tribu, ses coutumes et croyances mais également sur les raisons qui ont mené Pelage d'Orage et Source jusqu'au Clan du Tonnerre quelques tomes auparavant.  A part ça, nos trois petits chats deviendront à coups sûrs de grands héros pour leur Clan et ont d'ailleurs déjà chacun de belles ambitions!  Espérons qu'il suivront le droit chemin et que le pouvoir ne leur montera pas à la tête... J'aurais aimé qu'en parallèle à la quête, l'auteure nous parle également de ce qui passe dans la forêt, avec les chats restés dans les Clans car du coup, cette fois, on n'a presque pas parlé des autres personnages que ceux partis en voyage.  En tous cas, j'ai déjà hâte de savoir ce qui se passera ensuite!  Vivement la sortie du prochain tome ;)

     

    Chronique du roman { La guerre des clans - Exil}

     

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    Informations générales:

    Titre: Danger d'amour

    Auteur: Lena Simon

    Editeur:  Nous deux

    Pages: 126

    Date: 2013

    Langue: français

     

    Présentation de l'éditeur:

     

    Extraits (3):

    "Catherine franchit d'un pas hésitant les lourdes grilles du cimetière.  La fille en deuil se dirige à l'aveugle vers une dalle de granit rosé.  Elle ne vient que rarement.  Sa mère disait: "la terre efface les morts, leur seule survie est dans le coeur de ceux qui les ont connus." (...) Elle redoutait d'oublier pour toujours le son de sa voix, la douceur de son visage, sa si grande tendresse."

     

    "C'est mieux pour tout le monde.  Tu peux bien m'injurier, me haïr, cela m'est égal.  Maintenant, nous allons nous embrasser comme de bonnes copines et nous souhaiter une vie meilleure."

     

    "Catherine n'aime pas quand son enfant est malheureux.  Autrefois, elle pouvait l'apaiser.  Aujourd'hui, les rôles sont inversés.  C'est lui qui entoure ses épaules et la rassure d'un sourire tendre."

     

    Mon appréciation:  9/10

     

    Mon commentaire:

    J'ai lu ce livre car je voulais une lecture simple, facile à lire, sans prise de tête, une histoire d'amour qu'on peut qualifier de "à l'eau de rose" pour m'éloigner des soucis du quotidien.  Comme tous les livres que j'ai lus jusqu'alors de cette collection correspondent à ces critères, la lecture me semblait toute choisie.  J'ai été bien surprise lors de ma lecture car ce roman-ci est basé sur une histoire qui traite d'un problème profond: comment accepter et surmonter - ou non - avec ou sans son entourage la découverte d'une maladie comme le cancer...  Mouais, comme je cours les hôpitaux depuis un certain temps déjà, pas sûre que cette histoire me fasse passer le temps...  Et pourtant, je me suis vraiment plongée dans l'histoire!  Catherine est mariée à Martial et ils ont un fils : Jonathan.  Ils ont tout pour vivre heureux.  Pourtant, un jour, Catherine sent une boule au niveau de son sein.  Sa belle-soeur, Solange, a l'âge de passer un dépistage et doit s'y soumettre.  En parallèle, Catherine passe aussi ce dépistage, mais elle a toutes les raisons de s'inquiéter: cette boule lui rappelle l'horreur qui l'a frappée alors qu'elle n'était qu'une enfant et que sa maman est décédée des suites de cette terrible maladie... A contrario de Solange, son dépistage est sans appel: elle est atteinte du terrible mal!  Elle n'en peut plus et a l'impression d'étouffer.  Elle s'enfuit sans se retourner et va dans un petit hôtel à la mer.  C'est là qu'elle fait la connaissance de Sonia, une femme qui effectue aussi une retraite mais elle, suite à son divorce.  Les deux parfaites inconnues vont s'épauler et surmonter leurs épreuves ensemble.  Qui de mieux qu'une oreille externe pour ne porter aucun jugement?  Si je n'ai pas toujours compris les choix de Catherine, je dois avouer avoir été touchée en plein coeur par son histoire.  L'auteure a su montrer différentes phases d'acceptation de la maladie et il est certain qu'on ne sait pas comment on réagirait à cette nouvelle dramatique tant qu'on ne l'a pas vécue.  Il est donc inconcevable de porter un jugement sur les réactions de Catherine et sur sa manière de mener ou de fuir son combat et sa vie.  Il est parfois nécessaire de prendre une pause dans sa vie pour mieux se recentrer...  

    Bref, si ce roman fait partie de la collection "Nous deux", il s'agit d'une romance.  La romance est pourtant reléguée au second plan au profit du combat contre ses émotions et sa maladie.  J'ai donc été vraiment surprise par cette lecture, et touchée, également.  Même si je m'attendais à une lecture légère, je suis contente d'avoir lu ce livre qui a su me faire verser une petite larme: une première pour un livre tel que celui-ci!

     

    Chronique du roman {Danger d'amour}

    Pin It

    2 commentaires
  • Informations générales:

    Titre de la saga: La confrérie de la dague noire

    Auteur: J.R. Ward

    Tome: 4 - L'Amant révélé

    Editeur: Milady

    Collection : Bit-Lit

    Date: 03 décembre 2010

    Pages: 544 (version papier)

    Langue: français

     

    Quatrième de couverture:

    Chronique du roman {L'amant révélé}

     

    Extraits (3):

     

    "Ne crois pas que je suis l'unique facteur de sa guérison. Tu es sa lumière, Marissa. Ne l'oublie jamais. (Il plissa les yeux.) Mais rappelle-toi aussi ceci : si tu lui fais du mal délibérément, je te considérerai comme mon ennemie."

     

     "Parce que c'est ce qu'il sera, la lumière et les ténèbres ensembles, deux moitiés ne faisant qu'un."

     

    "Il y en aura un qui portera la fin devant le maître,
    Un combattant des temps modernes, trouvé dans la septième année du XXIe siècle. 
    On le reconnaîtra par les nombres qu'il porte sur lui:
    Comme la boussole qu'il voit par perception mentale 
    Il n'a que quatre points à droite.
    Il possède trois vies, 
    Deux entailles sur le devant,
    Avec son unique oeil noir, dans un puits il naîtra et mourra."

     

    Mon appréciation:   10/10

     

    Chronique du roman {L'amant furieux}

     

     

    Mon commentaire:

    C'est avec plaisir que je retrouve l'univers de la Confrérie de la dague noire.  J'ai lu les trois premiers tomes il y a quelques mois. Voici les chroniques : tome1 => cliquez ici pour la lire ; tome 2 => cliquez ici pour la lire ; tome 3 => ici

     

    Pour rappel, la Confrérie de la Dague Noire, c'est un groupe de vampires qui luttent pour la protection de leur espèce.  Leur groupe est secret, les vampires civils ne savent pas qui ils sont.  C'est évidemment important pour plus de discrétion pour agir contre leur ennemi : les éradiqueurs.  Ces derniers sont des créatures formées pour lutter contre les vampires.  Quand ils deviennent éradiqueurs, ils perdent leur âme et, généralement, prennent une teinte albinos (leurs cheveux deviennent blancs => signe caractéristique qui permet aux vampires de les reconnaître plus facilement.)  La lutte entre les deux groupes se fait en secret des humains.  

     

    J'ai adoré ce tome que j'attendais impatiemment, avec un Butch, le seul humain mâle de la Confrérie, dont j'attendais de voir l'avenir amoureux avec Marissa.  Dès le premier tome, on l'avait entrevu et je pensais que ce serait le couple phare du tome suivant, sauf que l'auteure nous a bien fait patienter, rendant par la même occasion le rôle de Butch bien plus crédible dans la Confrérie.  C'est donc avec plaisir que je me suis lancée dans ce tome, comme vous le comprendrez, dès que j'ai vu vers qui il allait se tourner!  Dans ce tome, on remarque également que l'amitié entre Butch et Visz évolue encore et est plutôt ambiguë, surtout du côté de Visz.  On découvre plein de nouveautés à propos de Butch et son rôle dans la confrérie prend tout son sens, car il y mérite bien plus sa place qu'on peut le penser de prime abord.  Même si Marissa est assez casse-pieds et nombriliste, j'ai été ravie de voir que Butch trouvait enfin son bonheur.  Cela ne se fait pas sans embûche, comme vous vous en doutez!  L'auteure sait agréablement nous torturer et ce tome est vraiment riche en rebondissements.  L'humour de Butch est clairement un plus.  Il fait pétiller cette lecture!  J'ai hâte de le retrouver et de voir son rôle grandissant dans la confrérie dans les autres tomes, même si je me doute qu'ils seront basés sur d'autres personnages.  Les Eradiqueurs sont encore bien présents et on en découvre davantage sur eux.  Les autres personnages sont bien exploités. J'attends maintenant d'en savoir encore davantage sur le petit John. Je ne sais pas s'il sera le personnage principal du tome suivant mais, même si ce n'est pas le cas, je serai ravie de voir son évolution au sein de la Confrérie. Je suis vraiment ravie de m'être un jour penchée sur cette série, j'en suis fan ♥  D'ailleurs, je la recommande à tous les fans de bit-lit!

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Informations générales:

    Titre: Un meurtre est-il facile?

    Auteur: Agatha Christie

    Editeur: Le livre de poche

    Pages: 253

    Date: 1989

    Langue: français

     

    Quatrième de couverture:

    Était-elle attendrissante cette vieille dame qui confiait à Luke Fitzwilliam qu’elle se rendait au Yard pour dénoncer un individu coupable d’une série de meurtres! Elle lui rappelait sa tante Mildred. Pour sûr, elle déraillait un peu…  Luke l’aurait d’ailleurs oubliée si elle ne s’était pas fait écraser un peu trop à propos par une voiture, juste avant d’avoir pu parler à la police.

    Eh oui! la vieille dame avait raison : un meurtre est si facile – et même plusieurs – pour peu qu’une vie jusque-là irréprochable vous mette à l’abri de tout soupçon et qu’à un brin d’intelligence vous joigniez une chance exceptionnelle...  Mais, tôt ou tard, il y a une faille qui stimule l’intuition d’une vieille dame, réveille le flair d’un policier et chatouille l’imagination du lecteur.

     

    Extrait:

    "Je pensais à une réflexion que m'a faite ma vieille demoiselle, murmura Luke. Comme je lui faisait observer que c'était un peu gros de croire qu'on pouvait commettre un tas de meurtre et s'en sortir, elle m'a répondu que je me trompais, que c'était très facile de tuer..."

     

    Mon appréciation:  8.5 /10

     

    Mon commentaire:

     

    L'histoire commence dans un train qui mène à Londres.  Luke se trouve face à une vieille dame qui lui fait penser à sa tante Mildred qu'il appréciait énormément.  Cette vieille dame lui révèle de biens étranges agissements dans son patelin: des morts en série cataloguées naturelles mais qu'elle pense être suspectes!  C'est la raison qui la mène à Londres et au Yard.  Bien sûr, Luke l'écoute, attendri, mais n'en croit pas un mot... jusqu'à ce que cette gentille dame soit renversée par une voiture et que la personne suivante qu'elle avait mentionnée sur la liste décède aussi...  Curieuses coïncidences!  Luke ne peut qu'enquêter!

     

    Une auteure classique qu'on ne se lasse pas de lire et relire...  Elle nous offre encore un excellent roman policier qui ne peut que nous entraîner dans la recherche du coupable!  Un meurtre est si facile?  Et alors?  Luke Fitwilliam, excellent enquêteur à la retraite, va en découdre avec chaque habitant du petit village de Wichwood afin de délier les langues et dénouer les embusques posées par le tueur en série du lieu.  Bien entendu, il le fait sous couverture et se présente comme un écrivain en recherche de renseignements sur des croyances et rites relatifs à la sorcellerie.  Evidemment, dénicher le coupable ne risque pas d'être facile, la gentille vieille dame l'avait bien prévenu: le criminel est au-dessus de tout soupçon!  Le suspens est donc à son comble, l'auteure nous comble avec des meurtres en série et un criminel qui se fait dur à débusquer.  L'enquête est bien ficelée et l'enquêteur agréable à suivre: ça nous change de Miss Marple et d'Hercule Poirot, les deux enquêteurs phares de l'auteure.  La plume de l'auteure est toujours efficace et c'est, une fois de plus, une réussite!

      

    Voici le cinquième roman que je lis cette année dans le cadre de mon challenge So Classic (5/10).

     

     

    Pin It

    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique