• Chronique du roman {L'assassin est au collège}

    Informations générales:

    Titre: L'assassin est au collège

    Auteur:  Marie-Aude Murail

    Editeur: L'école des loisirs

    Collection: Médium

    Date: 22/04/1993

    Pages: 

    Langue: français

      

    Quatrième de couverture:

    Qui est responsable des événements inquiétants qui agitent le collège Saint-Prix? Qui est l'auteur des lettres anonymes envoyées à M. Agnelle, le directeur, et pourquoi ce dernier semble-t-il au bord de la folie?
    Qui s'amuse à voler les copies dans les casiers des professeurs, et à les noter avec du sang humain en guise d'encre ? Pourquoi Claire Delmas, élève de sixième 2, écrit-elle dans une rédaction qu'elle se fait toujours assassiner? Et pourquoi saute-t-elle par la fenêtre quelques jours plus tard ? Et quelle ...
    Lire la suite est la fonction du dénommé Alcatraz? Pour résoudre ces énigmes, c'est à Nils Hazard et Catherine Roque, le détective étroscologue et la championne d'arts martiaux, le fameux tandem de Dinky rouge sang, que l'inspecteur Berthier fait appel. Ils acceptent, Mais c'est un oui qu'ils auraient de nombreuses raisons de regretter.

     

    Extrait:

    " -Tout ce préau est en mauvais état.  Je l'ai dit au directeur, mais il paraît qu'il n'y a pas d'argent pour les réparations.  Quand Lucien est allé l'informer qu'un élève s'était cassé une jambe, il est arrivé tout affolé.  Mais quand il a vu qu'il s'agissait d'Axel, il a presque poussé un soupir de soulagement.

    - Pourquoi? demandai-je en sautant à terre.

    - Mais parce qu'Axel n'a pas d'autre famille que moi et je peux difficilement porter plainte!  Agnelle est un cynique sous des dehors de moraliste.

    -Vous ne l'aimez pas beaucoup, remarquai-je.

    Alban se mit à rire:

    - On ne peut rien vous cacher.  En plus il est ...

    Il se frappa la tempe de l'index."

     

    Mon appréciation:  7.5/10

     

    Mon commentaire:

    Mon fils avait à lire ce livre dans le cadre scolaire.  Je pensais l'avoir déjà lu, il est dans ma PAL depuis environ 30 ans!  En fait, en le lisant, je me suis rendue compte que non, je ne l'avais jamais lu….

    Ce livre raconte l'histoire de Nils Hasard, un célèbre détective qui va enquêter sur une série de choses bizarres qui se déroulent au Collège de Saint-Prix. Bien sûr, toute cette enquête va être menée de manière discrète et Nils Hasard va s'infiltrer au collège en tant que prof d'histoire et de géographie.  Catherine Roque, autrefois son élève, devenue sa secrétaire et bien plus encore, son amie, va également infiltrer l'école, au sein des cuisines, pour mener l'enquête de son côté et être au plus proche de Nils afin de comprendre l'affaire avec lui.  Une ambiance très glauque pèse sur l'ensemble du collège: des copies corrigées au sang humain, un directeur qui reçoit des menaces et frôle la folie, une élève qui écrit des choses bizarres sur des assassinats, des blessés, …  Tout ça est très louche et Nils compte bien comprendre si l'inspecteur Berthier a bien fait de l'envoyer en mission infiltrée ou s'il s'agit juste de coïncidences hasardeuses.  Les professeurs, le directeur, les élèves, tout le monde est suspect et c'est compliqué de démêler le vrai du faux.

    Une enquête policière et une angoisse qui montent crescendo, des personnages dont beaucoup paraissent suspects, un enquêteur qui arrive à s'intégrer dans l'école comme s'il était un vrai professeur en parlant de ce qui le passionne, un coupable qui se fait passer pour victime, bref, de quoi vous retourner le cerveau aux côtés de Nils pour tenter de démêler le vrai du faux!  Du rire, du stress et diverses émotions vous traverseront au cours de cette lecture tout à fait adaptée au public visé.

     

    Ce livre est lu dans le cadre du challenge de la rentrée de ma partenaire Artistiquement Notre ;)  Il s'agit du neuvième livre lu.  

    (9/10)

    Chronique de deux tomes de la saga {Molly Moon}

    Pin It

    votre commentaire
  • Chronique du roman {Aux délices des anges}

    Informations générales:

    Titre: Aux délices des anges

    Auteur:  Cathy Cassidy

    Editeur: PKJ

    Date: 06/06/19

    Pages: 208

    Langue: français

      

    Quatrième de couverture:

    Chronique du roman {Aux délices des anges}

     

    Extrait:

    "Ce n'est pas un collège, c'est un zoo peuplé d'animaux sauvages.  Les premiers jours, ils m'ont dévisagée avec curiosité comme si j'étais une nouvelle attraction."

     

    Mon appréciation:  8.5/10

     

    Mon commentaire:

    Anya est une jeune polonaise qui habite à Cracovie avec sa famille.  Son père, lui vit en Grande-Bretagne, à Liverpool, depuis plusieurs années.  Il s'y est rendu afin de trouver du travail et de leur offrir une meilleure vie.  Alors que tout semble lui sourire, il fait revenir sa famille auprès de lui.  Mais la vie en Angleterre sera-t-elle aussi idyllique que rêvée?  En tout cas, il faudra s'habituer à un nouveau pays, une nouvelle langue, un nouveau collège, de nouveaux profs et camarades de classe...  Beaucoup de nouveautés pour Anya et sa petite soeur...  Sauront-elles s'intégrer malgré la barrière de la langue et de la culture?  Et si ça ne fonctionnait pas, comment retrouver leur place dans un pays qu'elles ont quitté?

    J'ai trouvé que l'auteure a su poser les mots justes pour expliquer ce que peut vivre un immigré.  J'ai dans ma classe un petit garçon qui vient d'ailleurs et je dois dire que ce sont vraiment les principaux obstacles auxquels il est confronté.  Je ne m'étendrai pas sur le sujet mais je souhaitais le souligner.  Bref, pour en revenir au livre, malgré toutes les difficultés rencontrées, Anya reste forte.  C'est un battante, un brin rêveuse, ivre de liberté, qui va se faire son petit nid, entourée de gens qu'elle aime.  C'est un livre jeunesse, de ce fait, on pense que l'histoire va être légère.  C'est évidemment une belle histoire de collégiens mais je dois souligner que l'auteure, une fois de plus, a su poser les mots justes pour traiter d'un sujet d'actualité et de société sans que ça n'en devienne lourd pour nos ados.  Elle réussira sans aucun doute à toucher un grand nombre de jeunes par cette belle histoire, moderne, qui a des airs de conte moderne grâce à la touche de gourmandise et de bonheur apportée par la pâtisserie.  Une chose est sûre, moi, elle m'a touchée, encore une fois!  Depuis que j'ai découvert la plume de Cathy Cassidy avec la saga des filles au chocolat, j'avoue avoir un petit faible pour son style: des histoires pour ados avec des thèmes assez profonds.  En fait, à chaque nouveau roman de l'auteure que je lis, je me rends compte qu'elle arrive à mettre des couleurs, de la magie et du bonheur dans nos vies en enrobant des sujets délicats de sucreries et douceurs. J'ai lu ce roman en janvier, juste après les fêtes, et ça m'a permis de prolonger un peu la magie de celles-ci.  En effet, l'entraide, l'espoir, l'amitié et l'amour permettront à Anya et aux siens de passer un merveilleux Noël.    C'est une histoire adorable.  D'ailleurs, vous y rencontrerez même un garçon avec des ailes d'anges ♥

     

     

    Ce livre est lu dans le cadre du challenge de la rentrée de ma partenaire Artistiquement Notre ;)  Il s'agit du huitième livre lu.  

    (8/10)

    Chronique de deux tomes de la saga {Molly Moon}

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    Informations générales:

    Titre: La petite fille aux yeux sombres

    Auteur: Marcel Pagnol

    Editeur:  France Loisirs

    Pages: 192

    Date: 1984

    Langue: français

     

    Extrait:

    "Et soudain, comme dans le sonnet de Laforgue, je cherche des yeux la Terre, notre terre.  Elle est mi-jaune, mi-bleue, comme un habit de Carnaval; sur la grosse boule, je cherche une ville; au coeur de la ville, je cherche une rue; et dans cette rue, je la vois, elle, si frêle, et si momentanée, si atomiquement petite sous la cloche de son chapeau, à côté de l'énorme féérie.  Et je méprise tout le reste; j'oublie les soleils vertigineux et les planètes colossales; et je songe que la prunelle des yeux est plus vaste pour moi que l'infini des mondes."

     

    Mon appréciation:  7.5 /10

     

    Mon commentaire:

     

    Voici une chronique d'un roman que j'ai lu en décembre.  Oui, il m'a fallu un certain temps avant de l'écrire...  Bon, voilà, c'est chose faite!

     

    Il s'agit d'un des tous premiers romans de Pagnol, écrit en 1921, sous forme d'épisodes qui paraissaient dans une revue Fortunio, éditée d'ailleurs par l'auteur avec un ami.  Le style de Pagnol est déjà là, même si on sent la maladresse des débuts.  D'ailleurs, ce roman a été édité post-mortem.  Pagnol comptait le rééditer, mais il souhaitait d'abord y apporter quelques modifications, en bon perfectionniste qu'il était.  Il n'a pu le faire mais son histoire est tout de même parue.  Dans cette réédition, une nouvelle y est ajoutée: Les Secrets de Dieu.

    Dans La petite fille aux yeux clairs, Pagnol parle déjà d'un de ses sujets de prédilection: l'amour.  Ici, l'histoire est celle d'un jeune homme et de ses deux amis. Ils ne croient pas en l'amour, et quand notre personnage principal, Jacques Panier, tombe amoureux de la petite fille aux yeux clairs, il ne veut pas l'accepter.  Pour lui, ce sentiment n'est pas de l'amour. Pourtant, le temps file et il ne profitera finalement que très peu de son amour...  C'est ce qui fait toute la puissance de l'amour: cet amour qui est si puissant, intense, passionnel mais qui a une durée de vie hyper courte de par la situation des protagonistes... La lecture est agréable, comme toutes ses lectures, d'ailleurs, même si sa plume n'est pas encore celle qui nous fait tant rêver dans ses autres romans plus connus.  On y retrouve néanmoins toute la tendresse et la philosophie qui caractérisent sa plume. C'est un véritable plaisir de découvrir une histoire inédite - même deux, d'ailleurs - de cet auteur!

      

    Voici le huitième roman que j'ai lu dans le cadre de mon challenge So Classic 2019 (8/10).

     

     

    Pin It

    2 commentaires
  • Informations générales:

    Titre: Poil de Carotte

    Auteur:  Jules REnard

    Editeur: Le Soir

    Collection: La bibliothèque du Soir

    Date: 2003

    Pages: 157

    Langue: français

      

    Présentation de l'éditeur:

    Style franc et portrait peu amène d'une petite bourgeoisie de village caractérisent ce roman d'une enfance maltraitée.  Pris entre la méchanceté de madame Lepic, sa mère, et la bonté teintée d'hypocrisie de monsieur Lepic, son père, peu soutenu par ses aînés mais chéri par son vieux célibataire de parrain, le petit Poil de Carotte du titre subit son triste sort puis trouve les moyens et le courage de lutter. Les courts chapitres dialogués de l'ouvrage ont de quoi séduire les plus jeunes mais offriront aussi matière à réfléchir, rire et se révolter aux autres.  Le drame d'une famille désunie du temps passé trouve ici à s'exprimer sans détours théoriques, ni grand tralalas analytiques.

    Pascale Hauburge, "Le Soir".

     

    Extrait:

    "Poil de Carotte n'aime pas les amis de la maison. Ils le dérangent, lui prennent son lit et l'obligent à coucher avec sa mère. Or, si le jour il possède tous les défauts, la nuit il a principalement celui de ronfler. Il ronfle exprès, sans aucun doute.
    La grande chambre, glaciale même en août, contient deux lits. L'un est celui de M. Lepic, et dans l'autre Poil de Carotte va reposer, à côté de sa mère, au fond.
    Avant de s'endormir, il toussoute sous le drap, pour déblayer sa gorge. Mais peut-être ronfle-t-il du nez? Il fait souffler en douceur ses narines afin de s'assurer qu'elles ne sont pas bouchées. Il s'exerce à ne point respirer trop fort.
    Mais dès qu'il dort, il ronfle. C'est comme une passion.
    Aussitôt, Mme Lepic le pince entre deux ongles, jusqu'au sang, dans le plus gras d'une fesse. Elle a fait choix de ce moyen."

     

    Mon appréciation:  8/10

     

    Mon commentaire:

    J'ai lu ce livre en décembre 2019.  Je suis un peu en retard pour le chroniquer mais il faisait partie de deux challenges: 

    Ce livre est lu dans le cadre du challenge de la rentrée de ma partenaire Artistiquement Notre ;)  Il s'agit du septième livre lu.  

    (7/10)

    Chronique de deux tomes de la saga {Molly Moon}

      

    Ce livre est également lu dans le cadre de mon challenge So Classic 

    et est aussi le 7ème. (7/10)

     

     

    Poil de Carotte est un roman autobiographique qui parle donc de l'auteur, lui-même, de son enfance maltraîtrée.  Il a baptisé son personnage François Lepic qui est surnommé "Poil de Carotte" à cause de ses cheveux roux et qui vit au sein d'une fratrie de trois enfants dont il est le cadet.  Poil de Carotte vit dans une famille bourgeoise.  Il a de nombreuses tâches à faire à la maison et sa mère lui donne toujours celles qu'il juge les plus ingrates, volontairement.  Elle n'hésite pas à le brusquer, voire à le corriger physiquement.  Elle ne l'aime pas et lui rend la vie dure. Le reste de sa famille - son père, son frère Félix et sa soeur Ernestine - assistent  à cette situation dans l'indifférence la plus totale... Sa vie est un enfer et, pourtant, ce gamin mal-aimé a un coeur tendre et est assez sensible. Au fur et à mesure des années, il arrive, par la ruse, à s'en détacher.

    L'auteur nous le présente à travers diverses aventures et situations à la fois drôles, cocasses, émouvantes voire carrément tristes.   Même si la lecture de ce roman ne peut que nous marquer et nous faire bondir face à tant de maltraitance, il faut se remettre dans le contexte de l'époque.  A ce moment, les enfants étaient régulièrement corrigés et l'adulte avait toute autorité sur l'enfant.  A l'heure actuelle, il ne fait aucun doute que de tels parents auraient rapidement eu les services sociaux sur le dos.

    L'auteur a réussi l'exploit d'écrire une histoire bouleversante avec beaucoup d'humour et même d'ironie. Cette histoire, littérature jeunesse classique, a été écrite en 1929 et est régulièrement étudiée en mileu scolaire. Elle est découpée en nombreux chapitres très courts, présentés à la manière de saynettes de théâtre, qui permettent aux jeunes de bien visualiser chaque scène de manière précise. Le récit, écrit au présent, le rend plus vivant. Les thèmes de la famille, de la maltraitance, de l'école d'autrefois sont abordés et peuvent être facilement exploités par la suite en classe.

    Pin It

    2 commentaires
  •  

     

    Informations générales:

    Titre: L'enfant des ombres

    Auteur:  Moka

    Editeur: L'école des loisirs

    Collection: Medium

    Date: octobre 2006

    Langue: français

      

    Quatrième de couverture:

    Morgane est la seule à voir les ombres.
    Dès qu'elle est seule dans les couloirs du lycée, elles apparaissent sur les murs. Ces temps-ci, elles se font de plus en plus menaçantes. Un jour, le pire se produit. Pourtant ce n'est que le commencement. Les phénomènes étranges s'accumulent. Le concierge de l'établissement passe ses journées à remplacer les ampoules électriques dans les couloirs et les escaliers, mais il y fait toujours noir. Les accidents se multiplient.
    Un professeur meurt brutalement. C'est aussi le moment que Camilia et ses amis ont choisi pour créer un club secret dont le but est de se réunir la nuit, dans le grenier au-dessus des dortoirs...

     

    Extrait:

    "Depuis qu'elle avait commencé à leur offrir des choses, elle avait beaucoup moins peur. Les Ombres semblaient s'être écartées d'elle. Morgane avait conscience que les Ombres rôdaient tout autour mais elles s'attaquaient aux autres. Morgane l'avait compris. Et même s'il lui restait un doute, elle pensait que l'accident de Mlle Dautun n'en était pas un. Les Ombres avaient puni sa tortionnaire. Elles l'avaient fait pour la protéger. Elle n'était plus seule, maintenant.
    Les Ombres veillaient."

     

    Mon appréciation:  7.5/10

    L'appréciation de mon fils:  10/10

     

    Mon commentaire:

    Mon fils doit lire un livre parmi une sélection de deux et il a choisi celui-ci.  Comme chaque fois, je lis ce livre aussi afin que nous puissions en discuter tous les deux ;)  Pour lui, c'est la deuxième fois qu'il croise la route de ce roman puisqu'un autre professeur lui avait déjà lu (en tout ou en partie, je n'en sais rien!) l'an dernier...  Comme il l'avait beaucoup aimé, il a choisi de se replonger dans celui-ci. D'après lui, c'est un super roman de paranormal, juste effrayant comme il faut et qui en plus, l'air de rien, parle du harcèlement scolaire.

     

    La couverture n'est pas très attrayante. Une image d'ampoule allumée, sur fond blanc...  Pas très intéressant de premier abord!

     

    L'histoire se passe dans un pensionnat.  Morgane semble être la seule à voir les Ombres se faufiler dans les couloirs, les escaliers et les recoins sombres.  Au début, elle est terrifiée.  Elle demande d'ailleurs à son amie Camilia, la seule à ne pas la prendre pour une folle, de l'accompagner aux toilettes durant la nuit. 

    Un jour, Camilia et quelques amis filles et garçons décident de créer un club secret.  Une fois la nuit tombée, ils se rejoignent dans le grenier.  Morgane est déçue et fâchée car le petit groupe semble s'être approprié "ses" ombres après qu'elle leur en ai parlé. Morgane a d'ailleurs su "apprivoiser" les ombres qui dorénavant ne l'effrayent plus mais au contraire semblent la protéger et s'en prendre aux autres. 

    A partir de ce moment, la tension augmente au sein de l'établissement.  Les conflits prennent des proportions exagérées, les "accidents" sont nombreux, toute la colère et les sentiments négatifs semblent amplifiés à l'extrême.  Jusqu'où tout cela va mener notre petit groupe?  Ils vont vivre le véritable enfer sur Terre et vont devoir vaincre leurs peurs pour repousser le mal...  En plus, l'histoire semble se répéter, d'après le grand-père de Clément, l'un des garçons du club secret.

     

    Cette histoire est en fait un livre d'horreur pour enfants.  Mais, bien plus que ça, il dénonce les violences et harcèlement scolaire et tout le mal qu'on peut faire aux autres ou à soi-même lorsqu'on est empli de rancoeur.  Cette atmosphère de tension palpable nous poursuit tout au long du roman et le fait que cette sombre situation semble se répéter n'arrange pas les choses...  En bref, c'est un très bon roman d'horreur pour enfants!

     

    Ce livre est lu dans le cadre du challenge de la rentrée de ma partenaire Artistiquement Notre ;)  Il s'agit du sixième livre lu.  

    (6/10)

    Chronique de deux tomes de la saga {Molly Moon}

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique