•  

    Informations générales:

    Titre: La femme du mercredi

    Auteur: Suzanne Langlais

    Editeur: Montadori

    Collection: Nous Deux passion

    Pages: 125

    Date: 12/2016

    Langue: français

     

    Présentation de l'éditeur:

    Chronique du roman {La femme du mercredi}

     

    Extrait:

     "Je vais vous confesser quelque chose, Lisa, quelque chose que je n'ai le droit de dire à personne, mais ça me fera du bien de l'admettre devant quelqu'un.  Je me sens soulagée.  Je n'en pouvais plus.  Toutes ces journées à m'occuper de Michel.  Le laver, le changer, le soigner, lui préparer des repas qu'il vomissait le plus souvent, l'entendre gémir, le voir devenir l'ombre de lui-même.  Et moi, sans cesse" sur le qui-vive, à sa disposition.  Je n'en pouvais plus, j'étais épuisée.  Alors oui, sa mort a été une libération.  Je crois que je l'attendais.  Je ne pourrais pas dire avec impatience, il ne faut tout de même pas exagérer, mais, à la fin, je comptais les jours.  Vous devez me trouver horrible..."  p 36

     

    Mon appréciation:    8  /10 

     

    Mon commentaire:

    Alors que son mari vient de s'éteindre, Marie-Pierre tente d'apprivoiser sa nouvelle vie. 

    De son côté, Lisa tente de faire face à la nouvelle qu'elle doit encaisser: son ex va devenir papa, et la maman est une de leurs amies communes.  Une double trahison qu'elle a du mal à accepter.

    Alors que Lisa vient faire le ménage chez Marie-Pierre, son employée, celle-ci lui demande de rester déjeuner.  C'est alors qu'elles vont se faire quelques confidences.  Puis, de fil en aiguille, de rencontre en rencontre, une belle amitié va naître entre les deux protagonistes et chacune va livrer ses secrets les plus intimes.

    Et si, à passé 70 ans, la vie pouvait encore offrir des surprises?  Et si chacune des deux pouvait revivre grâce à cette belle amitié?

    L'auteure, avec une belle plume, fluide et toute en douceur, nous replonge, au travers des souvenirs de Marie-Pierre, dans un passé qui semble si merveilleux et dans une histoire d'amour passionnée, grandiose, dévorante.

    Une belle romance, avec une pointe de nostalgie, de l'amour, bien sûr, mais aussi une amitié inattendue!

     

     

     Ma partenaire Artistiquement Notre organise des minis-challenges pour avancer dans le défi de réduction de PAL.  

    Challenge 8 : une romance

    Challenge 6 : un livre qu'on t'a offert

     

    Voici ma première lecture dans le cadre du challenge des auteurs francophones organisé par ma partenaire Artistiquement Notre. (1/10)

     

    Pin It

    4 commentaires
  •  

    Chronique du roman {Les vampires de Chicago - T1}

     

     

    Informations générales:

    Titre: Les vampires de Chicago -T1 - Certaines mettent les dents

    Auteur: Chloé Neill

    Editeur: Milady

    Collection: Bit-lit

    Pages: 480

    Date: 23 juin 2011

    Langue: français

     

    Présentation de l'éditeur:

    Chronique du roman {Les vampires de Chicago - T1}

     

    Extrait:

    "Catcher, la tête inclinée, les yeux tournés vers sa paume, resta silencieux un long moment.

    -La guerre se prépare, Ethan Sullivan, de la Maison Cadogan.  La paix provisoire, issue de la négligence humaine, arrive à son terme.  Elle est forte.  Elle viendra, se lèvera et brisera les liens qui maintenaient l'ordre dans la nuit.  

    Je déglutis, le regard rivé sur Catcher.  Le petit ami de Mallory était en plein mode sorcier de quatrième niveau et nous livrait une prophétie effrayante sur l'avenir des Maisons.  Mais si effrayante soit-elle, je ne quittai pas Catcher des yeux et réprimai mon envie de me tourner vers Ethan, dont je sentais le regard poser sur moi.

    -La guerre viendra.  Elle l'apportera.  Ils se joindront à elle.  Préparez-vous à combattre.

    Catcher tressaillit et referma le poing.  La magie se dissipa dans un courant  d'air chaud qui nous laissa tous les quatre abasourdis, à nous dévisager en clignant des yeux."

     

    Mon appréciation:    9  /10 

     

    Mon commentaire:

    Tout d'abord, il faut savoir que j'ai acheté les quatre premiers tomes de la saga il y a déjà quelques temps sur conseils d'une copinaute.  Il m'a fallu le temps avant de la commencer, car il y a toujours d'autres priorités.  Mais, comme j'aime beaucoup l'univers fantasy, j'avais vraiment envie de la commencer, cette saga!  Et je dois dire que je suis super contente de l'avoir enfin lu!  Merci Sylvie ♥

    Dès le début de l'histoire, on entre tout de suite dans le vif du sujet: Merit, jeune étudiante, est agressée sur le campus et sauvée de son agresseur.  Mais elle va être transformée en vampire pour sa survie.  La voici donc obligée d'entrer, contre son gré, dans le monde des vampires et de respecter tout un protocole et une hiérarchie qu'elle a dû mal à accepter.  Mais son agresseur continue à sévir et chaque Maison de l'univers des vampires va être suspectée.  

    L'auteure a su créer un univers vampirique assez original, différent de ce qu'on rencontre, tout en étant très axé sur notre monde moderne, comme dans d'autres sagas.  Mais l'organisation en Maisons, avec un Maître et toutes sortes de vampires aux différentes fonctions, en fait quelque chose de vraiment original, très hiérarchisé.

    La relation que Merit et Ethan établissent me semble crédible.  Tout se fait progressivement.  J'ai aimé ces deux personnages.  Merit est forte, combative et, malgré les difficultés, elle continue à chercher des solutions à ses problèmes. Elle a un humour décapant qui lui permet d'avancer. Ethan est un peu trop sûr de lui à mon goût, mais je sens que ces deux-là vont faire des étincelles ;)  Je me demande aussi où va mener la relation Merit-Morgan (un autre vampire important, d'une autre Maison).  Une personne pour qui j'ai de l'estime, c'est le grand-père de Merit: un gars exemplaire, toujours là pour sa petite fille. L'humour apporté par l'auteure est mordant, ce qui donne du piment aux différentes situations.  J'ai aussi beaucoup aimé la profonde amitié entre Merit et Mallory.  Je trouve d'ailleurs que cette dernière accepte un peu trop facilement ses nouveaux dons.  J'espère qu'on en saura plus sur le sujet dans le prochain tome.

    En bref, tous les ingrédients sont présents pour une belle réussite de ce livre: vampires (des plus craquants!) et autres créatures surnaturelles , humour, amitié, trahisons, enquête, et ... triangle amoureux.

    Comme le tome 2 est dans ma PAL, je devrais le lire bientôt...

     

     

     

     Ma partenaire Artistiquement Notre organise des minis-challenges pour avancer dans le défi de réduction de PAL.  

    Challenge 3 : un livre dont tu as entendu parler sur la blogo

    Challenge 4 : commencer une saga

    Challenge 8 : une romance

     

     

    Pin It

    6 commentaires
  • Chronique du roman {Sacrées sorcières}

     

    Informations générales:

    Titre: Sacrées sorcières

    Auteur: Roald Dahl

    Illustrateur: Quentin Blake

    Editeur: Gallimard

    Collection: Folio Junior 

    Pages: 242

    Date: octobre 1990

    Langue: français

     

    4ème de couverture:

    Ce livre n'est pas un conte de fées mais une histoire de vraies sorcières. Vous n'y trouverez ni stupides chapeaux noirs, ni manches à balais... La vérité est beaucoup plus épouvantable ! Les vraies sorcières sont habillées de façon ordinaire, vivent dans des maisons ordinaires. En fait, elles ressemblent à n'importe qui. Si on ajoute à cela qu'une sorcière passe son temps à dresser les plans les plus démoniaques pour attirer les enfants dans ses filets, vous comprendrez pourquoi ce livre est important.

     

    Extrait:

    "Jamais je n'avais vu de visage si terrifiant, si effrayant!  Le regarder me donnait des frissons de la tête aux pieds.  Fané, fripé, ridé, ratatiné.  On aurait dit qu'il avait mariné dans du vinaigre.  Affreux, abominable spectacle.  Face immonde, putride et décatie.  Elle pourrissait de partout, dans ses narines, autour de la bouche et des joues.  Je voyais la peau pelée, versicotée par les vers, asticotée par les asticots...  Et ses yeux qui balayaient l'assistance...  Ils avaient un regard de serpent!

    Parfois, quand quelque chose est trop terrifiant, on se sent fasciné et l'on ne peut en détacher le regard.  J'étais subjugué, anéanti, réduit.  L'horreur de ses traits m'hypnotisait.

    Je compris aussitôt que cette femme était la Grandissime Sorcière en personne."     p68

     

    Mon appréciation:  10/10

    Chronique du roman {Matilda}

     

     

    Mon commentaire:

    Le narrateur est le jeune enfant de l'histoire qui va découvrir que les sorcières ne sont pas uniquement dans les contes de fées...  Elles existent réellement et ressemblent trait pour trait à tout être humain. Mais certains trucs permettent de les reconnaître.  Heureusement, notre jeune héros a une grand-mère hyper calée sur le sujet qui va pouvoir lui en apprendre un paquet sur les sorcières.  Malgré tout, lorsque celui-ci va se retrouver confronté à tout un peuple de sorcières, il se rend compte qu'on est jamais assez préparé.

    Quand j'ai commencé ce roman, qui était inscrit dans mon challenge des classiques de cette année, je pensais, après avoir lu la quatrième de couverture, que je devrais lire plusieurs petits contes sur le thème des sorcières.  J'ai donc été étonnée de me rendre compte qu'il ne contenait qu'une seule histoire.  Et pourtant...  j'avais déjà lu ce roman dans ma jeunesse, mais je ne m'en souvenais pas.  Par contre, dès que j'ai commencé à lire, là, je me suis dit "Mais j'ai déjà lu ce roman!".  C'est donc avec grand plaisir que j'ai continué à lire, car très vite, je me suis rappelée que cette histoire était top.  Non seulement le concept des sorcières est différent de ce qu'on connaît, mais l'auteur a le don de nous immerger dans ces histoires.   J'ai beaucoup ri à la lecture de ce roman qui, il faut l'avouer, est totalement hilarant!  Sa plume est toujours aussi géniale et j'aime beaucoup cette manière qu'à l'auteur d'insister sur certains mots en répétant plusieurs de leurs synonymes.  Ca donne plus d'ampleur au sujet.  L'humour omniprésent permet de dédramatiser le sujet des sorcières et de le transposer à d'autres peurs que les jeunes lecteurs peuvent avoir.

    Vous l'aurez compris, j'ai une fois de plus été conquise par la plume et l'humour de Roald Dahl.  Il a l'art d'embarquer ses lecteurs, qu'ils soient jeunes ou moins jeunes, d'ailleurs! Encore un coup de coeur de cet auteur! A lire!!!

     

     

    Chronique du roman {L'ami retrouvé}

     

     

     

     

     

    Pin It

    4 commentaires
  • Informations générales:

    Titre: Trop beau pour être vrai

    Auteur: Ada Wilms

    Editeur: Montadori

    Collection: Nous Deux passion

    Pages: 125

    Date: 2017

    Langue: français

     

    Présentation de l'éditeur:

     

    Extrait:

     "Les tenues haute couture, les restaurants gastronomiques, les suites quatre étoiles ... la grande vie se poursuit pour Alexia, éblouie.  Seules ombres au programme: sa culpabilité, l'absence de ses enfants, l'angoisse quant à l'avenir."     p87

     

    Mon appréciation:    6  /10 

     

    Mon commentaire:

    Alexia est mariée et mère de famille.  Elle mène une vie tout à fait ordinaire et a tout pour être heureuse... enfin presque!  Car son mari, qui ne travaille plus depuis un certain temps, s'enlise dans la routine et l'indifférence.  Devant son écran, sa femme n'a plus réellement d'importance et c'est elle qui court partout.

    Du coup, quand elle croise le sublime et richissime Ludovic, lors d'une visite immobilière qu'elle lui présente, le trouble naît. Lui, immédiatement conquis, fait tout pour la séduire.  Il la complimente et la fait enfin se sentir femme.  Un soir qu'Olivier et les enfants la font se sentir de trop, elle finit par craquer et le rejoint dans cette splendide maison qu'il a aménagée selon ses conseils, pour eux.

    Elle va dès lors vivre une merveilleuse romance.  Mais Olivier se renseigne sur le nouvel homme de sa femme et lui prouve qu'il n'est pas celui qu'il prétend être.  Comment Alexia va-t-elle se sortir de ce cauchemar?

    Un roman qui reflète assez bien la réalité que peut prendre la vie couple.  Une mise en garde contre les illusions éphémères...  Un roman qui se lit très rapidement, agréable à lire pour un après-midi estival!  Ceci dit, ce n'est guère surprenant et on s'attend assez aux différents événements.

     

     

     

     Ma partenaire Artistiquement Notre organise des minis-challenges pour avancer dans le défi de réduction de PAL.  

    Challenge 8 : une romance

     Challenge 6 : un livre qu'on t'a offert

    Pin It

    4 commentaires
  •  

     

    Informations générales:

    Titre: Et après...

    Auteur:Guillaume Musso

    Editeur: Pocket

    Pages: 357

    Date: 17 mars 2011

    Langue: français

     

    Présentation de l'éditeur:

     

    Extrait:

    "Il avait été désemparé, brisé.  Pendant longtemps, sa détresse avait été si intense qu'il n'avait plus eu de goût pour rien, puisque rien ne pourrait jamais ressusciter son bébé.

    Pour continuer à vivre, il s'était alors retranché dans le travail.  Mais au bureau, partout où il mettait les pieds, on lui posait toujours la même question: comment va ta femme?

    Toujours sa femme.  

    Et lui? Sa peine à lui?  Qui s'en souciait?  Jamais on ne lui avait demandé comment il allait, lui.  Comment il vivait tout ça.  On le croyait fort. A tough man. C'était bien ce qu'il était dans sa profession, non?  Un dur, un carnassier, un impitoyable qui n'avait pas droit aux larmes et au désespoir."    p84-85

     

    Mon appréciation:    7.5  /10 

     

    Mon commentaire:

    Nathan Del Amico est un avocat new-yorkais qui a grande renommée.  Etant jeune, il habitait avec sa mère, une femme de ménage qui peinait à boucler ses fins de mois.  C'est alors qu'elle travaillait chez Jeffrey Wexler, lui-même avocat de haute renommée, que Nathan, 8 ans,  a sauvé Mallory, leur fille, de la noyade.  Mais cette acte de bravoure l'a lui-même plongé dans le coma où il a fait une expérience de mort imminente.  Mais quelque chose l'a ramené parmi les vivants.  

    Alors que son mariage bat de l'aile, Nathan commence à s'apercevoir que, même s'il a réussit sa vie professionnelle, c'est loin d'être le cas au niveau personnel.  Mais la perte de leur fils a fait que le couple a fini par s'éloigner, alors que Nathan pensait réellement que Mallory et lui étaient inséparables.

    C'est dans cette configuration qu'apparaît le docteur Garrett Goodrich. Ce médecin de haute renommée est vraiment surprenant et mystérieux.  MAis malgré le fait que Nathan le suspecte d'être fou, il l'écoute tout de même et s'interroge de plus en plus.  L'homme se dit être un Messager.

    A partir de ce moment, le roman prend une autre tournure, davantage dramatico-fantastique.  

    Nathan va de plus en plus s'interroger sur la vie, la mort, les Messagers.  Il va complètement reprendre sa vie en mains et tenter de faire la paix avec lui-même, avec ses proches car il le sait, la fin est proche! Mais la fin de quoi?  Et après?

    Ce roman de Musso est mon premier de l'auteur.  C'est avec plaisir que j'ai découvert sa plume.  Evidemment, sa réputation n'est plus à faire sur les réseaux sociaux, il fallait que je tente cette lecture.  Et je dois dire que je trouve qu'il écrit de manière poétique et assez philosophique.  C'est une lecture agréable.  Mais quand on met de côté cet aspect, je trouve malheureusement qu'il ne se passe pas vraiment grand chose dans ce roman.  je n'irais pas jusqu'à dire que je me suis ennuyée, non, parce que les réflexions sur la vie et la mort concernent tout le monde et sont donc forcément intéressantes.  De plus, les personnages sont intéressants et bien construits.  On cerne bien toute l'évolution du personnage de Nathan qui réapprend finalement à se recentrer sur l'essentiel.  J'ai aimé la fraîcheur de Mallory et de sa fille Bonnie.  J'ai aimé le personnage de Garret qui amène Nathan à la réflexion sans pour autant tout lui dire.  C'est à lui à découvrir tous les secrets...  Les autres protagonistes ont également tous leur importance.

    Un roman que j'ai apprécié, donc, sans pour autant être emportée.  J'en lirai d'autres de l'auteur afin de me faire un avis plus prononcé sur son style, en espérant qu'il y aura tout de même plus d'action dans les autres (l'aspect fantastique aurait peut-être mérité à être creusé?  surtout que la fin nous laisse... sur notre faim!);  les côtés poétique et philosophique m'ayant tout de même conquise.

     

     

     Ma partenaire Artistiquement Notre organise des minis-challenges pour avancer dans le défi de réduction de PAL.  

     

    Challenge 3 :un livre dont tu as entendu parler sur la blogo

    Pin It

    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique