• Chronique du roman {La fée noire}

     

    Informations générales:

    Titre: La fée noire

    Auteur: Pétronille Rostagnat

    Editeur: France Loisirs

    Date: 2016

    Pages:418

    Langue: français

     

    Présentation de l'éditeur:

    Trois amies d'enfance, Capucine, Louise et Emma, se retrouvent dans un bar pour fêter les résultats de leur baccalauréat. Autour d'une bière, elles font le pacte d'avoir toutes un enfant avant leurs 30 ans.  Comment auraient-elles pu imaginer que cette promesse, en apparence anodine, faite à 18 ans engendrerait la mort de quatre personnes dont l'une d'entre elles.

    Douze ans plus tard, le 19 juillet 2012.

    Capucine reçoit la visite d'Alexane, commandant à la brigade criminelle de Paris. Son ami, Nathan, vient d'être sauvagement assassiné et mutilé dans le parking de la place Vendôme. La lettre P a été gravée à son annulaire gauche, son sexe a disparu.

    Cinq jours plus tard, elle reçoit un mystérieux message : "Nathan n'est plus. Tu as une seconde chance. P."

     

    Extrait:

     " Elle avait eu un coup de fil de dernière minute d'Emma vers 20h00 lui donnant rendez-vous au bar Sir Winston dans le 16e arrondissement .  Elles avaient rendez-vous avec Louise qui rentrait tout juste de son expatriation de trois ans à Pékin.  Trois ans que les mousquetaires, comme elles aimaient se nommer, ne s'étaient pas retrouvées ensemble."

     

    Mon appréciation:   9/10

     

    Mon commentaire:

     

    C'est avec joie que je retrouve la plume de Pétronille Rostagnat et son enquêtrice de choc Alexane Laroche.  J'avais déjà eu le plaisir de lire un de ces livres grâce à un partenariat (à découvrir en cliquant ici).  Pourtant, ce tome est le premier de sa série avec cette enquêtrice.  On peut donc dire que j'ai lu à l'envers, mais ce n'est pas grave puisque les histoires ne sont pas en lien direct et que ce livre était dans ma PAL, je n'allais pas me priver de la lecture, d'autant plus que j'avais vraiment aimé l'autre roman.  La seule chose un peu perturbante, c'est la vie d'Alexane que j'ai prise à reculons, mais ça n'a aucune incidence sur l'enquête, donc ce n'est pas un problème si, comme moi, vous les lisez dans le désordre.

    La couverture est assez raccord avec celle de l'autre livre.  On y retrouve la lame du couteau, l'ensemble est toujours dans des teintes de gris avec le rouge qui ressort bien. Je suppose que c'est donc une redondante pour tous ses livres, en tous cas ceux de cette saga.  Il faut dire que ça a le mérite d'être clair sur les intentions du livre: on entre dans un polar et ça se sent dès la couverture.  

     

    Donc, pour en venir à l'histoire, elle raconte comment trois amies de très longue date, Louise, Capucine et Emma, se retrouvent embrigadées dans une histoire de meurtres.  Jeunes, les trois amies avaient passé un pacte: celui d'avoir un enfant pour leurs 30 ans et d'être heureuses.  Alors que l'âge tant attendu est venu, ce pacte va se retourner contre elles.  Alors que Nathan, le petit ami de Capucine, est retrouvé mort dans un parking sauvagement mutilé, l'enquête d'Alexane Laroche, commandant de la brigade criminelle de Paris, commence.  Malheureusement, ce meurtre ne sera pas isolé et les trois filles semblent toujours liées à cette histoire malgré le fait qu'elles soient terrifiées.  Comment démêler le vrai du faux?  Suspens, rebondissements, trahisons, fausse identité et pacte font partie intégrante de cette enquête. 

     

     

    Ce roman policier est à la hauteur de ce qu'on attend lorsqu'on se lance dans ce genre de lecture.  L'enquêtrice est au top.  On s'y attache facilement.  La plume de l'auteure est fluide, on ne sent pas qu'il s'agit d'un premier roman (je peux le dire puisque j'en ai lu un autre d'elle).  Tout est bien mené.  Le fil de l'intrigue est bien cousu.  J'espère avoir la chance de lire d'autres livres de cette auteure car elle a vraiment su captiver mon intérêt!

    Pin It

    2 commentaires
  • Chronique des deux premiers tomes de la saga {L'école des mauvais méchants}

     

    Informations générales:

    Titre de la saga: L'école des mauvais méchants

    Complots : 1 et 2

    Auteur: Stéphanie S. Sanders

    Editeur: Nathan

    Date : 2014

    Format: broché

    Langue: français

      

    Mon appréciation:   8 /10

     

    Mon commentaire:

    Comme mon fils avait ces deux livres dans sa PAL, je me suis dit que j'allais les commencer, pour le motiver à les lire.  Il a terminé les "Défense d'entrer" que nous lisions jusque-là et n'a pas recommencé d'autre lecture.  C'est l'occasion de le motiver ;)

     

    Dans ce tome d'introduction, on découvre le monde créé par l'auteure: les personnages évoluent au départ dans une école qui est en fait un centre de redressement pour méchants récalcitrants.  Pour se retrouver collé dans ce centre, il suffit d'avoir été trop gentil! Les élèves doivent gravir les échelons pour pouvoir enfin être reconsidérés comme de véritables méchants.  Nos anti-héros commencent tout de suite un complot pour pouvoir évoluer au sein de leur école.  Dans ce complot, Rune Drexler devra choisir deux co-comploteurs pour mener à bien sa mission, lancée par le Directeur de l'établissement, qui n'est autre que son père.  Mais attention, si cette mission échoue, les trois compères se retrouveront évincés de l'école!  Ils n'ont donc qu'une seule chose à faire: réussir!  Cependant, d'autres élèves ont reçu une mission opposée à la leur et des affrontements risquent de mettre leur complot en péril.  Pas facile de voler un bébé, de kidnapper une princesse, de trouver un homme de main et d'en faire son esclave et, en plus, de renverser un royaume en une semaine!

     

    Dans ce second tome, deux nouveaux élèves arrivent à l'école, Ileana, la princesse rencontrée lors du précédent tome, et Fabien, un Méchant amené de l'école de Morgane parce qu'il a commis une bonne action.  Très rapidement, ils vont devenir alliés avec la bande de Rune.  Soudain, Obscuro, le Maître de l'Epouvante, ainsi que Fabien disparaissent.  C'est ainsi que Rune et ses alliés vont partir chez les Super-Héros...  Ils doivent récupérer le Directeur, s'envoler en dragon, renverser Morgane, devenue leur Directrice, affronter une bande de Super-Héros, découvrir un (plusieurs?) secret, combattre les traîtres et remettre ainsi les choses en place.  Le programme de cette année scolaire s'annonce compliqué! 

     

     

    Une saga où la magie se mêle aux contes de fées de votre enfance, mais en version méchants...  L'humour est omniprésent dans cette saga où les anti-héros doivent mener des complots à bien pour devenir de vrais méchants.  Vous y trouverez des lieux terrifiants comme par exemple la Forêt Oubliée ou le château de Morgane, de nombreux passages secrets, mais aussi des fées, des loups, des sorciers, des vampires, des dragons, des cynocéphales, des farfadets, des héros (en cape et tout et tout, oui, oui!) et autres créatures du monde imaginaire.  Vous aurez aussi droit à une boule de cristal ou à des cours de Solfilèges et autres matières tout aussi sympas...  Suspense, complots et aventures sont au programme dans cette saga pétillante!  Les méchants sont-ils toujours ceux qu'on pense?  Attention à bien choisir ses alliés car nul n'est à l'abri d'une trahison! 

     

    En conclusion, je pense que mon fils devrait apprécier cette saga rythmée!  A conseiller pour les ados qui aiment l'aventure et/ou le monde des créatures surnaturelles.

    Pin It

    votre commentaire
  • Informations générales:

    Titre: La vie compliquée de Léa Olivier

    Auteur: Catherine Girard-Audet 

    Editeur: Kennes

    Date: 10 avril 2013

    Pages: 320

    Format: broché

    Langue: français

     

    Quatrième de couverture:

    Chronique du roman {La vie compliquée de Léa Olivier}

     

    Extrait:

     " Les BFF c'est irremplaçable, bon!

    J'ai, moi aussi, passé une journée difficile.  Pire que ce que je pensais!Tout a commencé ce matin lorsque j'ai réalisé que mon frère n'allait pas fréquenter la même aile que moi!  Les secondaires 1, 2 et 3 sont dans l'aile A tandis que les secondaires 4 et 5 sont das l'aile B.  En résumé, je suis prise avec des bébés et je ne peux même pas m'asseoir avec mon frère à l'heure du déjeuner pour faire semblant que j'ai des amis parce qu'on ne mange pas dans la même cafétaria."

     

    Mon appréciation:   8/10

     

    Mon commentaire:

    Ce livre nous raconte l'histoire d'une jeune fille, Léa Olivier.  Cette dernière vient de déménager à Montréal et ce n'est vraiment pas facile pour elle.  D'abord, elle doit sortir de sa campagne pour habiter une grande ville.  Ensuite, elle a dû laisser sa meilleure amie Marilou et son petit ami Thomas en arrière.  Comment s'adapter alors que le gang des pestes te regarde de haut?  Comment s'adapter quand ton grand frère, Félix, est immédiatement intégré au clan des populaires?  De manière épistolaire, au travers des différents messages (mails, textos, coups de téléphones, lettres, ...) adressés à Marilou et Thomas (notamment), on découvre la nouvelle vie compliquée de Léa dans son journal intime où elle retranscrit tout.  Mais après tout, il ne peut pas y avoir que du négatif...

    Ce roman est le premier tome d'une saga jeunesse qui promet d'être pétillante.  On y découvre la vie réelle de nos jeunes actuels; c'est complètement adapté à nos jeunes et à la modernité: totalement dans l'air du temps!  Le tout est écrit en québecois.  Il y a un lexique en fin de livre pour ceux qui auraient quelques difficultés de compréhension.  Pour ma part, tout était très clair (je trouve d'ailleurs que le québecois ressemble assez au wallon et à la façon de parler de Belgique, à peu de choses près). Le fait que le livre soit présenté au travers des différents moyens de communication met du rythme à l'histoire car différentes présentations sont amenées et différents caractères d'imprimerie. Ca permet de varier et c'est plus agréable pour les lecteurs.  Ce type de roman peut clairement amener à nos jeunes à décoller de leurs écrans, donc pour moi, c'est positif!  Je l'ai d'ailleurs refilé illico à ma fille qui me demandait une lecture pour s'occuper quand elle s'ennuie ;)  C'est frais, rythmé, vivant, plein d'émotions.  Ca sent le vécu d'une adolescente, réellement.  L'amour, l'amitié, l'adaptation, le déménagement, l'exclusion, la confiance (en soi et en l'autre), sont autant de sujets abordés dans cette histoire. 

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Chronique du roman {La confrérie de la dague noire - L'amant ténébreux}

    Informations générales:

    Titre de la saga: La confrérie de la dague noire

    Auteur: J.R. Ward

    Tome: 2 - L'Amant éternel

    Editeur: Milady

    Collection : Bit-Lit

    Date: 16 juillet 2010

    Pages: 176

    Langue: français

     

    Présentation de l'éditeur:

    Une guerre fait rage à l'insu des humains. Six vampires protègent leur espèce contre la société des éradiqueurs. Ils sont regroupés au sein de la mystérieuse Confrérie de la dague noire.

     

    Rhage est le plus redoutable et le plus dangereux d'entre eux, car il est victime d'une terrible malédiction: son démon peut s'éveiller à tout moment et mettre en péril ceux qui l'entourent. Pourtant, lorsqu'il est un jour chargé de la protection de Mary, une humaine, Rhage voit en elle son destin et son salut.

     

    Quant à Mary, atteinte d'une maladie incurable, elle a depuis longtemps cessé de croire au destin ou aux miracles, et la vie éternelle n'est à ses yeux qu'une douce illusion. Tout va changer lorsqu'elle rencontrera les guerriers de la Confrérie... et surtout Rhage.

     

    Extrait:

     " Il était en train de s'éprendre d'elle.  Le lien sacré se formait et il n'y pouvait rien.  Il savait que cela pouvait se passer ainsi chez les mâles : un processus rapide, intense, étranger à la raison.  Des instincts primordiaux, puissants qui prenaient le pas, l'un des plus impérieux, un besoin irrésistible de posséder physiquement la femelle et de la marquer de façon à signaler aux autres mâles qu'elle avait un partenaire et qu'ils n'avaient pas intérêt à s'approcher d'elle. "

     

    Mon appréciation:   8/10

     

    Mon commentaire:

    C'est avec plaisir que je retrouve l'univers de la Confrérie de la dague noire.  J'avais lu le premier tome il y a 2-3 mois. Voici la chronique : cliquez ici pour la lire .

    Comme je l'avais envisagé à la lecture du premier tome, ce second tome est basé sur d'autres personnages et on y rencontre d'autres humains.  Ici, l'auteur nous raconte la vie et le rencontre de Rhage, un des membres de la Confrérie et de Mary, une humaine.  Aucun des deux n'a été épargné par la vie.  Rhage, même s'il est immortel, a renoncé a l'amour car il a été soumis par la Vierge Scribbe à une puissante malédiction et parce que la bête en lui risque de sortir à tout moment et de faire des ravages considérables.  Mary, elle, humaine et donc mortelle.  Elle non plus ne veut pas croire en l'amour.  Elle est malade et n'a plus aucun espoir.  Mais l'un comme l'autre vont s'apprivoiser et leurs vies pourraient bien en être bouleversées...

    Tout en détaillant bien ses personnages, qui sont attachants, leurs rôles, leurs caractères, leurs vies, la passion qui s'installe entre eux, l'auteur nous raconte la suite de l'histoire au sein de la Confrérie. J'aime beaucoup la fraternité entre les différents membres.  On sent que c'est essentiel dans cette saga. Le tout est habilement écrit et on redemande!  D'ailleurs, on imagine déjà quel pourrait être le prochain couple car certaines allusions sont faites.  On sait maintenant que les vampires sont opposés aux membres de la société des Eradiqueurs dont le but est l'extermination des vampires, principalement ceux de la Confrérie, qui sont les plus difficiles à vaincre et à trouver.  Les Eradiqueurs sont des êtres dénués d'âmes formés à être des tueurs.  Bien entendu, on ne les aime guère...  La guerre les opposant est davantage creusée.  Un des éradiqueurs, Mr O, se démarque des autres et commence à prendre une certaine place dans l'histoire. Pourtant, même si j'aime la romance qui parcourt les différents tomes car c'est bien mené, j'espère que l'auteur creusera vraiment davantage du côté de cette lutte et qu'on en apprendra davantage sur les deux sociétés... 

    La lecture est fluide et addictive.  L'histoire est bien construite et pleine de rebondissements, comme dans le premier tome.  C'est vraiment une bonne bit-lit, très agréable à lire, et je lirai bien vite le troisième qui est également dans ma PAL numérique!

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    Chronique du livre {Les Vivants}

     

    Informations générales:

    Titre: Les Vivants

    Auteur: Matthieu Kondryszyn

    Editeur:  Editions Encre Rouge

    Pages: 144

    Date: février 2019 

    Langue: français

     

    Présentation de l'éditeur:

    Des événements inhabituels secouent la  petite ville tranquille de Grave Rock depuis quelques temps : des tombes bizarrement profanées, des lumières étranges dans le ciel, des cadavres qui disparaissent…
    La police locale, quelque peu dépassée par la situation, fait appel au FBI. L’agent spécial Tony Foxter est envoyé sur place pour résoudre cette enquête.
    Pas habitué aux phénomènes hors normes, il va vite comprendre que l’affaire ne se classera pas en quelques jours…
    Arrivera-t-il à mettre fin au cycle perpétuel des horreurs qui touche les habitants de Grave Rock ?

     

    Extrait:

     "Et c'est là qu'il les vit.  Les deux Vivants.  Ils se tenaient à quelques mètres de son véhicule, au bord de la route, tels deux vagabonds.  Leurs vêtements collaient au restant de leur peau.  Leur maigreur épouvantable rappelait avec un horrible réalisme les rescapés d'Auschwitz"

     

    Mon appréciation:  7.5 /10

     

    Mon commentaire:

     

    Lorsque j'ai reçu ce livre, que j'avais commandé à l'auteur suite à une discussion avec lui Facebook, j'ai publié un article qui présentait la dédicace que m'a faite l'auteur.  Vous pouvez la trouver : en cliquant ici.

     

    La couverture nous indique tout de suite très clairement que l'on va se trouver dans un univers assez glauque, lié à un cimetière.  Les éléments du cimetière (tombes et grillage d'entrée) sont noirs et le ciel est décliné dans des teintes de rouge. Tout cela donne le ton...  

     

    L'histoire se passe dans la ville de Grave Rock, dans l'Etat du Maine.  Dans ce roman, l'enquêteur du FBI, Tony Foxter, se trouve confronté à une situation plutôt bizarre: des tombes sont profanées et les cadavres semblent être sortis par eux-mêmes de leurs caveaux.  Si des lumières dans le ciel apparaissent également subitement dans cette petite bourgade tranquille, ce n'est pas normal: tout est peut-être lié!  Dans cette histoire "aux frontières du réel", l'auteur avoue s'être inspiré de l'agent Mulder et sa célèbre série.  Comme j'ai toujours beaucoup apprécié cette saga, c'est avec plaisir aussi que je me suis immergée dans l'univers de l'auteur.  Entre paranormal et fantastique, ce roman nous entraîne dans une enquête où toutes les questions sont ouvertes et où on peut franchement remettre en question toutes nos croyances!  Pourtant, certaines réponses seront tout de même à trouver de manière très terre à terre... D'autres mériteront plus ample réflexion...  

     

    J'ai beaucoup aimé suivre cette enquête qui aurait pourtant pu être beaucoup plus approfondie.  Des descriptions plus nombreuses des lieux et personnages m'auraient sans doute aidée à entrer encore davantage dans l'histoire.  Le découpage en chapitres nous aide à évoluer dans le temps avec les protagonistes.  De plus, comme ils sont courts, cela permet de maintenir le rythme.  C'est donc à la fois un avantage et un inconvénient, mais j'avoue que j'en aurais volontiers découvert plus!  Je pense que si tout avait été plus creusé, l'ambiance générale aurait été plus pesante et on aurait encore davantage perçu le côté "épouvante" du roman.

      

    En bref, ce livre est un court roman fantastique paranormal qui aurait pu être davantage tourné vers l'"épouvante" mais que j'ai pourtant beaucoup apprécié.

     

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique