• Chronique du roman {Hopeless romantic}

     

    Informations générales:

    Titre: Hopeless Romantic

    Auteur: Sissie Roy

    Editeur: Evidence Editions

    Collection: Venus

    Date: 06 mars 2020

    Langue: français

    Version: papier

    Pages : 259

     

    Lien vers Evidence Editions pour ce livre: cliquez ici pour découvrir Hopeless Romantic sur la boutique

     

     

    Présentation de l'éditeur:

    Lacey Jenkins, fille d’un célèbre musicien, baigne dans le monde de la musique depuis sa tendre enfance. Enfin, tendre n’est peut-être pas le mot. Il y a dix ans, elle a créé son groupe, Hopeless Romantic, qui aujourd’hui est sur le déclin. Pour lui donner un nouveau souffle, Gerry, leur manager, fait appel aux frères Combs, très réputés dans le monde fermé de la musique. Si Aaren accepte avec plaisir, James compte bien de ne pas céder à la pression. Après tout, quand ils étaient au fond du trou, personne n’est venu les aider ! Il n’a pas l’intention de se plier aux caprices d’une fille à papa. Mais tout se sait dans ce monde, y compris les mensonges.

    Vont-ils arriver à travailler ensemble ? 

    Quand la vérité éclatera, Lacey arrivera-t-elle à la supporter ?

    Et James, a-t-il pris part à tout cela ?

     

    Extrait:

     " Je comprends mieux mon état et pourquoi j'ai eu besoin de ressasser mes vieux souvenirs.  Je sais pourquoi je me sens ainsi.  On m'oblige à faire quelque chose, à être quelqu'un.  C'est un peu comme avant, on m'obligeait à être sage, à ne pas faire de bruit.  J'avais l'impression d'être invisible et c'est encore le cas en ce moment.  J'ai l'impression d'être un pantin.  Je déteste ça. "

     

    Mon appréciation:     9 /10

     

    Mon commentaire:

     

    La couverture du roman nous montre un visage de femme, au premier plan en couleurs et un homme, en noir et blanc, un peu flou, au second plan.  Ca ne donne pas beaucoup d'indices sur ce qui peut se passer dans ce récit.

     

    Hopeless Romantic est le nom d'un groupe de musique composé de 4 artistes: Lacey et Christa Jenkins, 2 soeurs, et deux de leurs amis d'enfance: Cameron et Liam (ce dernier étant également le petit-ami de Lacey).  Les deux soeurs sont les filles d'un célèbre musicien de rock et en ont souffert toute leur enfance.  Les relations étant tendues entre père et filles, elles ont toujours voulu se débrouiller seules et se faire un nom dans le monde de la musique sans passer par leur paternel.  Leur groupe a vraiment bien fonctionné pendant un temps mais, dernièrement, les ventes s'écroulent et le succès n'est plus vraiment au rendez-vous.  Pour remonter la pente, leur manager, Gerry, leur suggère la collaboration d'un autre groupe bien connu qui a également connu des déboires et a su remonter la pente, les Broken Skulls, composé de deux frères: Aaren et James Combs.  Quoi de mieux pour trouver des pistes?  Oui... sauf que le premier entretien entre les deux groupes est assez tendu.  James n'est pas d'accord d'aider ce groupe qui, pour lui, a déjà des facilités, alors que personne ne les a aidés, lui et son frère à s'en sortir quelques mois auparavant.  De plus, Lacey, qui a également un caractère fort, ne semble pas apprécier le ton hautain que prend James par rapport à son groupe.  L'ambiance électrique promet donc de grosses difficultés pour cette collaboration!  Pourtant, les deux meneurs des groupes devront bien s'accorder...  Heureusement, ils ont au moins un point commun: la musique!  En plus de ça, Lacey connait des déboires au niveau personnel...

     

    Les deux personnages principaux, Lacey et James, ont comme je l'ai dit, un caractère assez trempé qui nous amène de jolies réparties.  Leur entente va évoluer au fil du récit et c'est avec plaisir qu'on voit le rapprochement entre eux.  J'ai beaucoup aimé les relations fraternelles établies au sein des deux groupes. Liam est quant à lui un personnage qu'on apprécie que peu.  Les autres protagonistes sont moins développés et j'espère qu'on en apprendra un peu plus sur eux dans le tome suivant.

     

    L'auteure embarque ses lecteurs dans cet univers musical avec aisance.  Univers qui peut faire rêver par son côté "paillette" mais dont elle nous montre bien les côtés plus sombres (trahisons, faux-semblants, jalousies, coups-bas, ...).  C'est bien qu'elle nous montre aussi ce côté.  Ca rend le tout bien crédible.  J'ai apprécié aussi suivre l'histoire au travers de l'alternance de narration entre les deux personnages principaux.  Cela nous permet de bien ressentir leurs émotions, comprendre leurs pensées, bref, se sentir au plus près d'eux et vivre l'histoire à travers leur regard.

     

    Merci à mon partenaire, Evidence Editions, pour l'envoi de ce livre en service presse.  Cela fait longtemps que j'avais lu ce livre et j'avais complètement oublié d'écrire la chronique (lu en mars au tout début du confinement puis énormément de boulot avec mes enfants et ça m'est sorti de la tête).  Je m'en excuse auprès de mon partenaire! Merci également à l'auteure pour ce magnifique roman.  J'ai beaucoup aimé l'univers et j'espère pouvoir découvrir la suite ;)

     

    Chronique de l'album {Petite Feuille}

     

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    Chronique du roman {Ahriman}

     

    Informations générales:

    Titre: Ahriman

    Auteur: Gwenn Aël

    Editeur: Evidence Editions

    Collection: Clair-obscur

    Date: 2020

    Langue: français

    Version: papier

    Pages : 408

     

    Lien vers Evidence Editions pour ce livre: cliquez ici pour découvrir le livre sur la boutique Evidence

     

     

    Présentation de l'éditeur:

    Alors que Toulouse sombre dans un déferlement d'intempéries inexplicables, le lieutenant Éliot Bénin est confronté à la plus sordide affaire de sa carrière. Des meurtriers aussi déterminés que sanguinaires s'inspirent des méthodes de l'Inquisition et de la mise à mort du Christ pour assassiner des hommes. Bénin ressent immédiatement le caractère hors norme de cette enquête qui le mènera, deux millénaires en arrière, au jour lointain où tout a réellement commencé : en l'an 33 après J-C...

     

    Extrait:

    " Brigade criminelle

    "Il n'avait pas le choix...  Elle était possédée"   Assis à son bureau, Eliot ressassait en boucle les paroles de la religieuse.Il avait juste la sensation à cet instant de se trouver dans un univers inconnu, presque terrifiant."

     

    Mon appréciation:     9.5 /10

     

    Mon commentaire:

     

    La couverture du roman nous montre un vieux livre (une bible?) et une chapelet, le tout sur fond très sombre et le titre est écrit en couleur rouge, ce qui annonce un roman sombre, comme le fond de la couverture...

     

    Toulouse, avril 2010.  La ville est en proie a une succession de meurtres inexpliqués et inexplicables mais, comme si l'horreur n'était pas suffisante, la météo devient capricieuse, passant d'une extrême à l'autre sur une même journée et les patients d'un hôpital psychiatrique s'agitent de manière inhabituelle et totalement incontrôlable.  Tout cela est louche et semble lié, même si l'esprit cartésien du lieutenant Eliot Bénin l'empêche de croire de prime abord à quelque chose d'inexplicable...

     

    Ce roman est haletant, du début à la fin.  L'auteure nous tient en haleine et nous distille toute une série d'indices, petit à petit, de manière contrôlée et très rythmée. Les personnages sont vraiment bien présentés. Les meurtres se succèdent et l'auteure ne nous épargne rien.  Les suspects se multiplient au fil de l'histoire qui va de rebondissement en rebondissement. L'horreur semble être à son apogée et pourtant, si le bien et le mal s'entre-mêlent, c'est parce que le fameux grimoire d'Ahriman semble avoir refait surface à Toulouse. Le passé et le présent sont étroitement liés.  Les rituels de l'Inquisition semblent être d'application dans ces meurtres sordides, et, bien pire, tout cela semble remonter à l'époque du Christ lui-même!  Comment le lieutenant va-t-il démêler toute cette histoire?  Il va devoir creuser, c'est certain; ouvrir son esprit, se confronter à des sectes, à des religieux, à des criminels. Une enquête vraiment compliquée!  Le mal semble rôder partout, parfois même plus proche qu'on ne le pense...  Et si le Mal n'était pas ce que l'on croit?  Comment l'inspecteur va-t-il démêler le Bien du Mal quand tout s'oppose, quand la religion et l'Eglise s'en mêlent et que chacune semble avoir pris son parti.  Je m'étais préparée à un final grandiose et je dois dire que l'auteure a répondu à mes attentes.  C'est carrément top.  Je m'étais posée plein de questions face à un personnage dont on avait parlé au début et je dois dire que j'y trouvé toutes mes réponses.  

     

    Un excellent thriller ésotérique fantastique, noir et intense.  

     

    Merci à mon partenaire, Evidence Editions, pour l'envoi de ce livre grâce au Crazy books day.  Merci également à l'auteure pour ce magnifique roman qui m'a tenue en haleine du début à la fin!

     

    Chronique de l'album {Petite Feuille}

    Pin It

    votre commentaire
  • Chronique du roman {Lola}

    Informations générales:

    Titre: Lola

    Auteur:  Sandra Duhot

    Editeur: Evidence Editions

    Collection: Venus

    Date: 30 avril 2018

    Langue: français

    Version: papier

    Pages : 320

     

    Lien vers Evidence Editions pour ce livre: cliquez ici pour trouver "Lola" sur la boutique

     

     

    Présentation de l'éditeur:

    Lola est espagnole, idéaliste et pleine de fougue. Elle a quinze ans lorsqu’en 1936, la guerre civile fait vaciller l’Espagne dans le chaos. Avec elle, toutes ses certitudes volent en éclat. Républicaine de cœur, elle fuit le régime totalitaire comme des milliers d’autres pour se réfugier en France. Mais les français ont peur de ces espagnols qui arrivent en masse alors ils les renvoient à la frontière.

    Lola et les siens trouvent refuge en Catalogne encore républicaine mais l’ennemi approche et l’accalmie est de courte durée. Lola doit s’enfuir de nouveau pour survivre et découvre, dans son exil, l’amour et une nouvelle patrie : la France, pour laquelle elle se battra au péril de sa vie. Lola est libre et c’est au nom de cette liberté, à laquelle elle tient par-dessus tout, qu’elle organisera ses choix tout au long de son existence.

    LOLA est un hommage aux victimes des conflits de par le monde. Mais au plus profond de la souffrance, Lola montre également les ressources insoupçonnées dont peut faire preuve l’être humain pour préserver la vie et sa liberté. Ainsi, lorsqu’on touche du doigt le désespoir de vivre, l’amour de la vie apparaît plus intense.

     

    Extrait:

     " Elle avait tutoyé Rafael, rendant leur échange tout à coup plus intime.  Leurs regards s'étaient également faits plus intenses.  Rafael avait alors pris la main de Lola dans la sienne pour y déposer, sans la quitter desn yeux, un baiser appuyé avant de prendre congé.  Lola l'avait regardé partir comme l'on regarde du sable s'échapper d'entre ses mains.  Tel un bonheur qui s'enfuit, elle avait laissé Rafael lui glisser entre les doigts sans chercher à le retenir."

     

    Mon appréciation:     9 /10

     

    Mon commentaire:

     

    La couverture du roman, en noir et blanc nous montre une jeune femme.  Sa coiffure et son style nous font penser à un style d'avant-guerre.

     

    Chronique du roman {Lola}

     

    Cette histoire commence alors que la guerre civile éclate en Espagne.  Lola, comme toute sa famille et des milliers d'autres espagnols, va fuir son pays afin de tenter de trouver la paix ailleurs.  Mais les réfugiés font peur et les français vont vite les renvoyer dans leur pays. Lola et sa famille vont trouver un peu de répit mais de courte durée.  Leur exil va reprendre.  Pourtant, très vite, en France, la guerre avec l'Allemagne va être déclarée.  Lola va être séparée des siens durant un bon moment. Pourtant, elle va être forte, courageuse, vivra et se battra pour la liberté.  C'est un petit bout de femme exemplaire qui se bat pour défendre ses opinions et ne laisse rien ni personne décider de la manière dont elle mènera sa vie.  

     

    L'auteure traite ici d'un bout de l'Histoire: la guerre civile en Espagne suivie de la seconde guerre mondiale et du combat des émigrés espagnols pour libérer le pays qui les a accueilli de l'envahisseur.  Elle nous parle de liberté, d'amour, de résistance, d'exil, de réfugiés, de souffrance mais également d'espoir et de rage de vivre.  On sent qu'elle s'est bien documentée sur le sujet.  Rien n'est laissé au hasard.  D'ailleurs, c'est une partie de son histoire qu'elle nous livre, du moins d'une de ses ancêtres, une histoire familiale, donc...  Ce ne peut être écrit qu'avec le coeur et cela se ressent. C'est touchant, émouvant, écrit avec fluidité ... Pour un premier roman, je dois avouer que c'est vraiment réussi et que j'ai hâte de redécouvrir sa plume dans d'autres genres.   Une très belle leçon de vie basée sur des faits réels et qui pourrait facilement se transposer à notre époque...

     

    Merci à mon partenaire, Evidence Editions, pour l'envoi de ce livre en service presse papier, lors du Crazy Book's Day.  Merci également à l'auteure pour ce magnifique roman historique teinté d'une très belle romance et du combat exemplaire d'une famille pour sa survie.

     

    Chronique de l'album {Petite Feuille}

    Pin It

    2 commentaires
  • Chronique du livre {Réminiscence - T2 - Ressentiments}

     

    Informations générales:

    Titre: Réminiscence - T2 - Ressentiments

    Auteur:  Eloïse Clunet

    Editeur: Evidence Editions

    Collection: Imaginaire

    Date: 06/04/2019

    Langue: français

    Version: e-book

    Lien boutique : ici

     

    Présentation de l'éditeur:

    En l’espace d’un quart de seconde, ma vie avait basculé. J’avais tout perdu. Mes amis, mon amour, ma vie. Et la seule responsable dans cette histoire, c’était moi. Je devais fuir maintenant et honorer la mémoire d’Aaron et de Lucas. Pour eux, j’allais devoir survivre. Il me faudrait tout recommencer depuis le début. Mais sans ce lien qui nous unissait tous les trois, plus rien n’aurait la même saveur. Plus rien n’aurait d’intérêt. C’est la mort dans l’âme et en laissant tout derrière moi que je m’envolais pour les États-Unis. Seulement, je n’étais pas spécialement préparée à ce que j’allais y apprendre et y vivre...

     

    Extrait:

    " Il prononça alors une malédiction:

                 " Tant que les guerriers se battront pour son amour, chacun d'eux y perdra la vie.  Tant que les liens du sang qui devraient l'unir à sa cousine ne seront pas noués, jamais aucun de vous ne trouvera le repos éternel.  Et croyez-moi, j'y veillerai."

    Je suis mort quelques secondes après avoir entendu cette phrase, j'en suis le seul témoin avec celui qui l'a proférée."

     

    Mon appréciation:    9 /10

     

    Mon commentaire:

    La couverture nous montre un homme en costume, Aaron?, dans une pièce qui me fait penser à un monument grec...  Assez mystérieux...

     

    C'est avec plaisir que j'ai retrouvé les personnages du premier tome (que j'avais lu deux fois, sous deux éditions différentes) et que j'en ai découvert de nouveaux.  Voici mon avis du premier tome, lors de ma lecture chez Evidence, bien sûr ;) cliquez ici .  Il y a eu quelques changements cependant...  Cassandre a migré en Amérique suite à l'attaque lors de laquelle Lucas et Aaron sont morts.  Ce dernier avait tout prévu pour qu'elle "disparaisse" si un tel cas de figure se produisait.  Il l'a envoyée chez un vieil ami à lui.  Il s'avère que, grâce à cela, elle va retrouver ses parents et pouvoir élever son fils auprès d'eux.  Une nouvelle vie, bien plus calme, à laquelle elle goûte volontiers, tout en veillant à être prête à toute éventualité au cas où ses ennemis la retrouveraient.  Pour mieux se protéger, elle a dû se couper entièrement de son ancienne vie, et donc de ses amis.  Elle en souffre mais n'a guère le choix si elle veut protéger son fils...  Le cas échéant, sa petite vie tranquille risque d'être à nouveau bouleversée et de nouvelles épreuves pourraient à nouveau l'anéantir...  Heureusement pour elle, elle s'est également fait un nouvel ami, son voisin de palier, James, qui est également un père célibataire.  Il sera un véritable soutien pour elle!

     

     

    Vous imaginez bien que cette histoire est riche en péripéties et en rebondissements.  Les personnages sont toujours aussi bien creusés et j'ai été ravie de ce second tome qui clôture la duologie d'une manière top.  La magie, l'amitié, l'amour qui traverse toutes les époques, la mythologie sont toujours aussi présents et on comprend mieux les liens entre les différents personnages (anciens et nouveaux).  Une malédiction plane au-dessus d'eux et ils vont devoir la contrer... L'émotion est au rendez-vous et l'auteure ne vous épargne pas en cours de route... Comme je m'y attendais, j'ai été surprise - positivement - par cette suite que je n'imaginais pas du tout comme ça.  Au départ, Cassandre se reconstruit et on la découvre nettement plus "femme" dans ce tome, ce qui n'est pas pour me déplaire!  Elle est plus sûre d'elle et comprend mieux le monde qui l'entoure et d'où elle vient.  L'auteure sait nous surprendre avec des personnages de l'ancien tome qui réapparaissent et viennent apporter la touche d'action nécessaire.  Bref, je suis ravie d'avoir pu lire cette suite!

      

    Merci à mon partenaire, Evidence Editions et à Jennifer, responsable du service presse pour l'envoi de ce livre.  Merci également à l'auteure pour cette suite qui m'a beaucoup plu!

     

    Chronique de l'album {Petite Feuille}

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    Informations générales:

    Titre: Amnesia

    Auteur:  Anaïs Mony

    Editeur: Evidence Editions

    Collection: Dark romance

    Date:  21 août 2019

    Langue: français

    Version: papier

    Pages : 232

     

    Lien vers Evidence Editions pour ce livre: cliquez ici

     

    Présentation de l'éditeur:

    Une jeune femme se réveille dans une chambre d’hôpital, totalement désorienté. À force de chercher, elle parvient à se rappeller son nom. Méline est amnésique et a oublié toute sa vie. Perturbée par certains de ses rêves, la jeune femme se questionne et cherche de l’aide auprès de son nouveau psychiatre, le docteur Ynom.

    Que découvrira Méline de son passé et jusqu’où la mènera-t-il ?
    Saura-t-elle survivre face à ses révélations ?
    Trouvera-t-elle un réel appui avec le thérapeute ?
    Et surtout arrivera-t-elle à retrouver l'amour ?

     

    Extrait:

    "Le thérapeute s'assoit derrière son bureau, patiente.  Une fois que je suis prête à écouter, il me dit.

    - Méline, je suis ravi des progrès que nous faisons.  Aujourd'hui, j'ai voulu insister sur cette partie de votre vie, celle de votre journal.  Je ne sais pas si vous avez sauté des pages ou bien si les séances d'écriture se faisaient plus espacées, plus dangereuses, mais en peu de temps, on peut comprendre qu'Ayan a eu une emprise totale sur vous, sans jamais avoir de limites.  Mon avis est que votre corps et votre esprit se sont délibérément détachés de tout cela au point de vouloir se donner la mort.  Il vous a manipulée psychologiquement.  Vous étiez sa prisonnière durant toutes ces années."   

     

    Mon appréciation:     8 /10

     

    Mon commentaire:

     

    La couverture nous montre un homme, musclé, ou plus exactement son torse.  On se doute qu'on va avoir des scènes assez torrides...

     

    Méline est une jeune femme qui se réveille hospitalisée, après un coma, et n'a aucun souvenir de ce qui a pu lui arriver.  En creusant un peu, elle se rappelle juste son prénom.  Un peu court pour comprendre...   Après quelques temps dans le service, un homme, Ayan, qui se prétend être son mari, débarque.  Mais Méline ne le sent pas.  L'inquiétude s'empare d'elle dès qu'il franchit le seuil de sa chambre.  Pourtant ses médecins ne tiendront pas compte de ses inquiétudes: après tout, elle est amnésique et, d'après Ayan, un homme riche et respecté, elle était déjà fragile psychologiquement avant son hospitalisation.  Comment Méline pourra-t-elle se reconstruire en n'ayant que très peu de souvenirs de sa vie d'avant?  La peur au ventre, bribe par bribe, elle va reconstituer sa vie, se remémorer l'impensable.  Des flashbacks qui ne peuvent que la hanter... Mais comment surmonter cela?  Heureusement pour elle, un nouveau psychologue, le docteur Ynom, semble disposé à l'aider.

     

    Cette dark-romance, construite différemment de ce que j'ai pu lire dans ce genre jusqu'à maintenant, entraîne lentement Méline vers une descente aux enfers dans les méandres de son passé bouleversant.  Mais saura-t-elle s'en relever?  L'auteure nous dépeint une situation dramatique sur un sujet révoltant qui touche pas mal de femmes encore à l'heure actuelle.  L'emprise psychologique que peut avoir un pervers narcissique sur sa victime est considérable.  Ici, Méline a non seulement vécu la torture psychologique, mais également physique sans que personne ne s'en aperçoive car son mari était bien trop malin pour ça...  Et ceux qui auraient peut-être pu s'approcher de la vérité ont été grassement payés pour ne plus s'approcher de sa proie...  Mais saura-t-elle s'en sortir, car l'argent achète beaucoup de choses, beaucoup de monde...  Son nouveau psy ira-t-il jusqu'au bout pour l'aider?  Pourra-t-elle compter sur d'autres aides?  Méline est une femme qui, même si elle a été totalement détruite, garde un profond espoir.  Cette hospitalisation doit être la chance pour elle de se sortir de ce cercle vicieux qui l'entraînera inéluctablement vers la mort si elle n'en sort pas.  Cet espoir l'aidera à garder la tête hors de l'eau.  Une question persiste: comment a-t-elle pu tomber entre les griffes de ce monstre alors qu'elle était une jeune femme équilibrée qui vivait dans une famille aimante?  L'amour rend aveugle, ce n'est rien de le dire... Malgré sa faiblesse dûe à son état et à ses nombreux mauvais traitements, elle se reconstruira et fera preuve d'une force de caractère et d'une détermination qui pourraient peut-être la sauver.  A moins qu'elle ne retombe entre les griffes de son bourreau... lequel risquerait de se venger...

     

    En bref, l'histoire est bien construite. Les personnages sont cohérents.  La psychologie va crescendo vers l'horreur. Ce roman est un véritable "page turner": une fois commencé, vous ne pouvez que vouloir connaître la fin.  Mon seul petit bémol va justement vers cette fin, trop rapide et trop vite "happy end" à mon goût.  Après avoir vécu un tel enfer, Méline devrait prendre nettement plus de temps pour se reconstruire.  Et le fait que le médecin semble si pressé de vivre avec elle me ferait émettre quelques doutes sur lui...  Cela reste peu crédible à mon goût.  Et même si l'auteure veut finir avec un happy end, à moi, cela me donne l'impression que notre héroïne retombe entre les griffes d'un autre homme malsain (pourtant, ce n'est pas le cas, je le précise.  C'est juste l'effet que ça me fait parce que tout va trop vite entre eux!  Pourquoi vouloir précipiter les choses alors qu'elle est blessée psychologiquement au plus profond de son être?)

      

    Merci à mon partenaire, Evidence Editions, pour l'envoi de ce livre en service presse papier, lors du Crazy Book's Day.  Merci également à l'auteur pour cette dark romance ;)

     

    Chronique de l'album {Petite Feuille}

     

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique