•  

    Informations générales:

    Titre: 10 raisons d'aimer la maîtresse

    Auteur:  Laurence Colin

    Editeur: Evidence Editions

    Collection: Farfadet

    Date: 05 décembre 2018

    Langue: français

    Version: e-book

     

    Présentation de l'éditeur:

    Même si elle fait des efforts pour le cacher, la maîtresse n'est pas celle qu'on croit. Et c'est bien pour ça qu'on l'aime tant!

     

    Extrait:

     

    Mon appréciation:     8 /10

     

    Mon commentaire:

    La couverture nous entraîne tout de suite dans le monde scolaire.  Deux enfants, dont une fille qui tient un pot de coeurs pour la maîtresse qui se tient juste devant elle, avec son cartable, bien entendu...

    Si j'ai demandé ce service presse, c'est tout d'abord parce que je suis moi-même une maîtresse et que j'avais envie de voir ce que l'auteure pouvait bien avoir imaginé.  Je pense bien que l'auteure est avant tout une maîtresse elle-même, car tout ce qu'elle raconte est tellement réaliste, on s'y croirait!  Bon, c'est parfois un peu exagéré avec humour mais ça sort de la bouche d'un enfant, le narrateur, donc, c'est logique...  Je m'imagine avec mes élèves face à moi winktongue, même si certaines des raisons ne me concernent pas vraiment (quelques exemples: je ne porte pas de lunettes; je ne donne pas cours de sport ni de natation car nous avons des maîtres spéciaux pour ça). 

    Les illustrations sont belles et réalistes.  Les couleurs et tons employés sont doux, les traits des personnages sont tout en rondeurs et le rendu est vraiment très agréable.  J'aime beaucoup le petit carnet de la maîtresse "1000 raisons d'aimer les élèves" que l'on voit sur une des illustrations à la fin.  Je pense qu'il y a moyen de le remplir largement , même si parfois, on écrirait bien le contraire aussi, lol (bon, ok, il n'y aurait quand même pas 1000 raisons...).  L'auteure a-t-elle l'intention de l'écrire aussi, celui avec les raisons d'aimer ses élèves?  

    Les dix raisons en sont dix parmi tant d'autres, mais c'est très amusant de lire les raisons choisies et de se mettre dans la peau des élèves. C'est rigolo aussi de les voir se rendre compte que leur maîtresse a tellement d'autres casquettes que celle de maîtresse...

    Le tout est écrit avec beaucoup d'humour, un vocabulaire totalement adapté au public ciblé et je pense que ce serait une superbe lecture pour des apprentis-lecteurs (mais qui se débrouillent quand même déjà en lecture...).

    Pour le moment, je suis en arrêt de travail, mais je pense que je pourrais lire ce livre à mes élèves sans problème et pourquoi pas, en prolongement, leur demander de trouver leurs raisons d'aimer la maîtresse...

     

    Les petit plus? 

    1. Ce roman, comme tous ceux de cette collection, est écrit avec une police d'écriture spéciale pour dyslexiques.

    2.  Les dessins sont magnifiques, tout en rondeur et emplis de douceur.

     

    Merci à mon partenaire, Evidence Editions et à Jennifer, responsable du service presse pour l'envoi de ce livre.  Merci également à l'auteure pour cette belle lecture qui nous entraîne avec le sourire sur les bancs de l'école ♥

     

    Chronique de l'album {Petite Feuille}

     

    Pin It

    10 commentaires
  • Chronique du livre {Réminiscence -T1- Pressentiments}

    Informations générales:

    Titre: Réminiscence - T1 - Pressentiments

    Auteur:  Eloïse Clunet

    Editeur: Evidence Editions

    Collection: Imaginaire

    Date: 15 décembre 2018

    Langue: français

    Version: e-book

     

    Présentation de l'éditeur:

    Cassandre a toujours su qu’elle était quelqu’un d’atypique. Adolescente, elle a découvert que ses intuitions étaient des fenêtres ouvertes sur l’avenir.

    À vingt ans, alors qu'elle s’apprête à subir une rentrée scolaire difficile, elle fait un rêve ensorcelant où deux inconnus charismatiques l'attendent. Bien qu'elle ait la certitude de ne jamais les avoir rencontrés, ces hommes lui sont familiers et elle se sent irrémédiablement attirée par le plus âgé. Dès le lendemain, elle se retrouve nez à nez avec l'un d'eux. Plus étrange encore, il lui fait comprendre qu'il la connaît également et qu'il a cherché à la retrouver.

    Rapidement, la vie de Cassandre, jusque-là solitaire, se voit complètement bousculée. Rien ne lui sera épargné...

     

    Extrait:

    "Je n'avais aucune envie d'être dépendante d'Aaron comme je l'avais été de Lucas, mais il prenait de plus en plus de place dans ma vie.  Je voulais que mes sentiments pour lui se développent sans intervention de sa part, de manière naturelle, pour une fois.  Il était hors de question qu'il force les choses, comme avait tenté de le faire Lucas.  Lui s'était imposé à moi.  Avec Aaron, ce serait autre chose."

     

    Mon appréciation:    9 /10

     

    Mon commentaire:

    La couverture est jolie et elle attire le regard. Les tons de rose, l'éclat de lumière, les bulles et volutes de fumée lui confèrent un aspect sensuel, mystérieux et poétique à la fois.  J'aime beaucoup...

    Au fur et à mesure de ma lecture, je me disais: "Mais il me semble avoir déjà lu cette histoire...  Et pourtant, elle me semble différente".  Du coup, je suis allée vérifier sur mon blog, et, effectivement, je l'avais déjà lue.  Voici donc le lien vers ma chronique (que je n'ai pas relue, pour ne pas influencer mon avis actuel) : à découvrir en cliquant ici

    Je dois dire que j'ai été bluffée par le retravail de l'auteure, car, même si le fond de l'histoire est le même, le style, lui est complètement retravaillé et les personnages beaucoup plus creusés: un véritable régal!  Excellente surprise, donc!

    C'est donc l'histoire de Cassandre, une jeune femme assez solitaire, car elle a des dons d'empathie qui font fuir la plupart des gens. Alors qu'elle doit entrer à l'université, elle rêve de deux hommes, deux inconnus mystérieux et diablement ensorcelants de beauté.  Quand, dès le lendemain, elle en croise un des deux à l'école, elle a du mal à croire au hasard, d'autant plus qu'elle a l'impression, au fond d'elle-même, de le connaître, même si elle est certaine de jamais ne l'avoir rencontré.  Une impression bizarre.  Cet homme, Lucas, la rassure.  Pourtant, même si elle se sent attirée par lui, elle continue d'espérer croiser le chemin de l'autre homme, plus mystérieux encore, pour qui elle ressent une attirance incroyable sans savoir pourquoi.  A partir du moment où Lucas entre dans sa vie, tout change pour elle.  Elle va créer des liens d'amitié avec certaines personnes.  Malheureusement, elle va aussi être confrontée à un homme qui va tenter de lui faire du mal et va avoir une redoutable ennemie.  Ces deux-là ont également des pouvoirs et risquent bien de lui donner du fil à retordre.  Et si tout ça n'était pas le fruit du hasard?  Et si ces personnes n'étaient pas entrées dans sa vie sans raison?  La jeune femme va devoir composer avec de nouveaux pouvoirs et de nouveaux amis, dont certains sont aussi dotés de pouvoirs, pour contrer cette femme qui semble lui vouloir tant de mal.

    J'ai beaucoup aimé l'histoire, le trio amoureux, le fait que ce trio soit embêté par une concurrente, l'aspect surnaturel et les belles amitiés.  Je suis contente d'avoir pu redécouvrir ce livre qui a vraiment gagné en qualité. Du coup, j'ai hâte de découvrir la suite car je suis certaine que l'auteure saura encore nous surprendre avec une suite à la hauteur de ce tome retravaillé!   

    Merci à mon partenaire, Evidence Editions et à Jennifer, responsable du service presse pour l'envoi de ce livre.  Merci également à l'auteure pour le retravail formidable de son livre ♥

     

    Chronique de l'album {Petite Feuille}

     

     

    Pin It

    4 commentaires
  •  

    Chronique du livre {Fairy Valley - T1}

     

    Informations générales:

    Titre: Fairy Valley - T1 - Le dragon d'Or

    Auteur:  Moon Calista

    Editeur: Evidence Editions

    Collection: Farfadet

    Date:  26 septembre 2018

    Langue: français

    Version: e-book

     

    Présentation de l'éditeur:

    Quatre petites fées (Elsie, Séléna, Daenirin et Laureleen) vivent paisiblement dans un monde harmonieux et enchanté, au sein d'un petit village nommé "Fairy Valley".

    Cependant, elles se trouvent privées de leurs pouvoirs magiques par la Fée Noire Erzébeth qui sème des embûches sur leur chemin, les invitant à se lancer dans des aventures périlleuses.

    La petite Elsie envisage de passer le concours de la Fée d'Argent (dernière étape avant d'obtenir le diplôme de la Fée d'Or) mais elle devra affronter la Fée Noire avec intelligence et déjouer ses pièges afin de réussir les épreuves.

     

    Extrait:

    "Elsie ramassa quelques objets qui trônaient encore par terre: cape, amulette, bracelets, onguents, parchemins, bref, tout ce qui lui était utile pour s'entraîner.  Elle devait passer le concours de Fée d'argent dans une semaine et le temps était compté.  Il était urgent qu'Erzébeth leur rende les pouvoirs qu'elle leur avait volés.  Sans cela, Elsie ne pourrait jamais gagner le concours, ce fameux Sésame qui ferait d'elle une Fée d'argent.  Depuis toujours, elle rêvait de cela, s'imaginant vêtue d'une robe grise, brillante et vaporeuse, et dotée de pouvoirs infinis.  Etre Fée d'Argent était la dernière étape avant le sort réservé aux élites: le diplôme de Fée d'or.  Autrement dit, le sacrement des fées.  Ah si seulement elle pouvait réussir cette étape la semaine suivante!  Mais cela semblait perdu d'avance..."

     

    Mon appréciation:     8.5 /10

     

    Mon commentaire:

    La couverture est très jolie, de style un peu médiéval, tout en nous annonçant directement l'aspect fantasy dans la "lucarne" . J'imagine tout à fait le rendu en version papier et cela doit être magnifique.  Un superbe objet à tenir en mains... D'ailleurs, en parlant illustration, je dois dire que c'est le petit point négatif de ce livre: il n'y en a pas...  Je pense qu'une petite illustration de temps en temps aurait sans doute mis en valeur ce monde féerique car nos enfants aiment encore regarder les images entre 7 et 12 ans.  Bon, évidemment, vu que le public cible va jusque 12 ans, il n'en faut pas de trop, mais une à chaque chapitre, cela n'aurait sans doute pas été superflu.

     

    Mais venons-en à l'histoire:

    Fairy Valley, c'est un endroit magique et magnifique entièrement imaginé par l'auteure qui en met plein les yeux à nos bambins avec un univers enchanté et enchanteur.  Enfin, enchanté, oui, sauf que la méchante Fée Erzébeth a volé les pouvoirs magiques des autres fées... Ceci pose problème, d'autant plus que le concours pour obtenir son diplôme de Fée d'argent voire même d'Or arrive très vite et que la petite fée Elsie veut tenter sa chance.  Du coup, quand la fée maléfique l'envoie en quête de la pomme d'Or en  promettant de leur rendre les pouvoirs des fées en retour, elle et ses amies Séléna, Laureleen et Daenirin, réfléchissent au meilleur moyen d'y parvenir. Mais cela ne va pas être chose aisée: le pommier à la pomme d'Or est gardé par un dragon, dans le jardin de Proserpine...  Et comment faire pour lutter contre un dragon quand on est que quelques petites fées privées de pouvoirs?  Et ce dragon doré est-il réellement l'être le plus diabolique qu'auront à affronter nos héroïnes?

    Ce premier tome pose les bases de l'histoire et il est pourtant déjà riche en rebondissements.  On en apprend déjà beaucoup sur le monde des fées (j'ai d'ailleurs bien aimé les clins d'yeux à notre technologie avec Fairynet et Fairybook, ça rend, je trouve, l'univers de ses fées plus accessible à nos petits bouts baignés dans cette technologie depuis leur naissance), mais aussi sur leur magie, sur les risques qu'elles encourent.  On sait que la suite ne va pas être de tout repos pour elles.  Avant d'ouvrir le tome 2, on frémit déjà en se demandant ce qui va leur tomber dessus suite à ce qu'a pu obtenir la fée Noire...

     

    Les petit plus? 

    1. Ce roman, comme tous ceux de cette collection, est écrit avec une police d'écriture spéciale pour dyslexiques, sauf que je n'ai pas pu avoir cette police sur mon GSM, par contre, j'ai essayé sur mon PC et là, la police était la bonne.  Donc, si vous êtes dyslexiques, évitez de le lire sur GSM...

    2.  Les recettes de pâtisseries de la Fée Aveleen.  Ca donne clairement envie de se plonger les mains dans la farine et de pâtisser en mode féérie ♥

    3.  Les petites parties annexes comme le journal d'Elsie et son agenda, qui donnent du rythme à l'histoire sans l'alourdir.

     

    Merci à mon partenaire, Evidence Editions et à Jennifer, responsable du service presse pour l'envoi de ce livre.  Merci également à l'auteur pour cette découverte magique ♥

     

    Chronique de l'album {Petite Feuille}

     

    Pin It

    4 commentaires
  • Chronique du roman {Super maman T2}

     

    Informations générales:

    Titre: Super maman - T2 - Chroniques d'une épouse névrosée

    Auteur:  Caroline Capelle

    Editeur: Evidence Editions

    Collection: Vénus

    Date: octobre 2018

    Langue: français

    Version: e-book

     

    Présentation de l'éditeur:

    40 ans : le plus bel âge me direz-vous...

    Mais qu'en est-il quand vous pensez avoir réussi votre vie et que d’un coup d’un seul tout cela est remis en question ?

    De famille parfaite, vous vous retrouvez à chercher la preuve de l’infidélité de votre mari que vous pensiez honnête et amoureux.

    Les enfants ont grandi, Clarisse aussi. Rejoignez-là dans ce nouvel opus où quotidien rimera cette fois avec adolescence, adultère, et quarantaine !

    Entre battements de cœur, rires et larmes, Clarisse sera de tous les combats de la vie de maman.

     

    Extrait:

     

    "Il est là devant moi ce petit étui en plastique...  je sais ce que cela veut dire.  Cet étui, c'est le signe que mon couple a échoué.  Cet étui, c'est tout ce que je ne voulais jamais voir...  Christophe me trompe...

    Ce petit étui n'est rien d'autre qu'un préservatif.  Nous n'utilisons pas, Chris et moi, ce moyen de contraception.  Enfin, ensemble en tous cas..."

     

    Mon appréciation:     8.5 /10

     

    Mon commentaire:

    Vous pouvez découvrir ma chronique du premier tome en suivant le lien : ici

     

    Dans ce second tome, on retrouve la pétillante Clarisse avec bonheur.  Toujours aussi dynamique, vivante et tellement réelle qu'on s'y identifie aisément - surtout quand on a le même âge ou plus ou moins!  Donc, dans ce volume, notre héroïne se trouve confrontée à un sérieux problème: elle trouve un emballage de préservatif dans sa machine à laver...  Immédiatement, elle pense que son mari la trompe et commence à douter de lui et à remettre leur vie de couple en question.  Elle piste, elle traque même, pour tenter de'en savoir plus.  Clairement, il lui cache quelque chose, mais serait-il réellement allé jusqu'à la tromper?  Le doute subsiste.  Parallèlement à ça, elle se rend compte que l'amour est vraiment compliqué quand son amie lui annonce avoir craqué pour un autre homme.  Et si la fidélité ne pouvait pas être éternelle?   De plus, ses enfants grandissent.  Il faut continuer à tout gérer de front, en faisant comme si de rien n'était:  la petite qui vit avec son ami imaginaire, la réunion des supers mamans, la belle-fille qui vit ses premiers émois amoureux, le boulot et ses 40 ans qui approchent à grands pas...

     

    Bref, ce roman est court, mais intense et tellement proche du vécu réel que c'en est une véritable bouffée d'oxygène! L'humour omniprésent qui s'en dégage est clairement un plus: de l'auto-dérision comme on l'aime.  A lire sans modération ;)

     

    Ce roman est agréable à lire car c'est amusant de voir Clarisse courir partout.  Tout un tas d'anecdotes de la vie quotidienne rythment ce roman feel-good à l'humour débordant.  En tant que femme et maman, on ne peut que s'y identifier, et c'est clairement ça qui en fait un roman à découvrir.  

     

    Merci à mon partenaire, Evidence Editions, pour l'envoi de ce livre en service presse.  Merci également à l'auteur pour cette suite tout aussi dynamique ;)

     

    Chronique de l'album {Petite Feuille}

     

     

    Pin It

    8 commentaires
  •  

    Informations générales:

    Titre: Ma femme... ce monstre

    Auteur:  Cristal Cossey

    Editeur: Evidence Editions

    Collection: Electrons libres

    Date: 20 janvier 2018

    Langue: français

    Pages: 296 pour la version papier

    Version: e-book

     

    Présentation de l'éditeur:

    Rien ne prédestine ce charmant jeune homme, militaire, à rencontrer celle qui va le détruire durant presque trente ans. Obligé de l'épouser seulement quelques mois après l'avoir rencontré, il endosse une paternité qui n'est pas de son fait. Nous sommes dans les années quatre-vingt. Elle n'aura de cesse de le frapper, l'humilier, le bafouer, salir le nom et la position sociale qu'il lui apporte. Sur fond d'alcoolisme et de sexualité salace et scabreuse avec des amants de passage, des "baltringues", cette femme va tenter de l'entraîner dans cette vie dépravée. Jamais il ne tombera dans ce précipice, au grand désespoir de Hyacinthe. Bien qu'il essaie de parler de ce qu'il vit, des coups, des blessures, dont il gardera à jamais les blessures psychologiques, dès qu'une personne intervient afin de le sortir de cet enfer, la seule réponse qu'il peut fournir est "Ce n'est pas de sa faute". Faudra-t-il attendre qu'elle attente à sa vie pour qu'il sorte enfin de cet abîme ?

     

    Extrait:

    "Quel spectacle désolant! MA femme est affalée dans le canapé balbutiant des insanités autant à ses parents, à nos enfants, qu'à moi-même qu'elle n'a pas revu depuis plus de six mois.  Je vois bien sa déchéance.  Qu'est-ce que je peux faire?  Je l'ai tirée vers le haut depuis tellement d'années qu'à présent, je n'ai plus la force de l'aider.  Emotionnellement, je risque de sombrer.  Je sais pertinemment qu'au plus profond d'elle-même, c'est ce qu'elle désire.  Mourir à cause de tout ce qu'elle me fait subir, à cause d'elle, sous les coups d'une telle violence qu'elle distribue?  Certainement pas!"

     

    Mon appréciation:     7/10

     

    Mon commentaire:

    Ce roman a tout d'un thriller psychologique et dramatique.  Mais pourtant, ce n'en est pas un.  C'est un témoignage, ce qu'on pourrait qualifier de fait divers.  Il s'agit donc d'une histoire vraie, réelle, malheureusement pour cet homme et les enfants...  Cet homme, c'est Pierrick, un jeune homme de bonne famille, militaire de carrière, qui a tout pour réussir dans la vie.  Il rencontre Hyacinthe lors d'une soirée et quelques mois plus tard, elle lui annonce qu'elle est enceinte de lui.  Par principe, il va l'épouser.  Je dis bien par principe, car dès le départ, c'est très clair, il ne l'aime pas: elle l'a piégé et il n'a eu d'autre choix que de devenir père malgré lui.  En effet, Hyacinthe est le genre de fille à chercher un homme friqué qui pourra l'entretenir toute sa vie.  Cependant quand il l'épouse, il ne se rend pas compte qu'il va s'engager dans une relation plus que malsaine. Cette femme, ce monstre, va le démolir complètement en le maltraitant physiquement et psychologiquement et en s'en prenant même à ses enfants.  Malgré le soutien qu'il peut avoir de la famille, elle a une emprise psychologique totale et sa tendance perverse et narcissique fait qu'elle arrive à le manipuler à chaque fois qu'il fois qu'il tente de s'en aller et de reprendre sa vie en mains.

    Je dois avouer qu'au départ, j'ai vraiment eu du mal à entrer dans ma lecture et j'ai même hésité à m'arrêter car je n'arrivais pas à ressentir de l'empathie pour Pierrick qui ne fait que se plaindre de sa situation mais qui l'a quand même bien acceptée.  Dès le début, il savait que cette femme était une manipulatrice.  D'accord, il l'épouse par principe, mais pourquoi ne s'est-il pas barré en courant quand il s'est rendu compte que leur premier enfant n'était finalement pas de lui?  Non, au lieu de ça, il lui laisse l'occasion de retomber enceinte -ok elle manipule encore- mais il tombe dans le piège alors qu'il connait sa tendance perverse!  Par contre, au fur et à mesure de ma lecture, j'ai commencé à ressentir une haine incroyable envers cette femme qui finalement n'en est pas une!  Comment peut-on être humain et avoir un tel comportement?  Ca me révoltait de plus en plus en avançant dans le livre. Evidemment, l'alcool et les drogues aidant, elle ne pouvait pas être maître d'elle-même...  "Ce n'était pas sa faute" , comme le dit Pierrick à plusieurs reprises comme pour la couvrir de ses méfaits. Et, là,  je me suis dit que finalement, le témoignage étant livré après coup par Pierrick, cet homme meurtri, ça semblait logique qu'il crache sa haine de cette femme dès le départ...  Donc, j'ai commencé à ressentir ce que je n'arrivais pas à ressentir au début: de l'empathie pour cet homme et une rage inimaginable envers Hyacinthe.  Mais j'étais encore plus révoltée pour les enfants.

    Le message délivré par ce livre est puissant.  La maltraitance conjugale, même si elle est plutôt méconnue dans le sens femme-homme, est inadmissible.  Il en va de même pour la maltraitance envers les enfants.  Il est difficile de s'éloigner de ce genre de personne qui ne se sent bien que par le fait qu'elle détruit les gens autour d'elle.  Pourtant, si on veut survivre, c'est ce qu'il faut faire: partir et le plus vite, c'est le mieux.  Il faut arrêter de leur chercher toutes sortes d'excuses et partir, même sous la menace!  C'est vital!  

    Je dirais que, dans l'ensemble, j'ai donc "apprécié" ce livre.  Heu, je mets apprécié entre guillemets car le sujet n'est pas un sujet que l'on apprécie, mais vous saisissez ce que je veux dire...  Je pense que j'aurais été encore plus touchée par la lecture, et ce dès le début, si le travail sur les émotions et la progression de celles-ci avait été plus creusé.  Par contre, je suis contente d'avoir poursuivi ma lecture car l'intensité des faits va crescendo et on ne peut pas y rester indifférent; c'est impossible!

      

    Merci à mon partenaire, Evidence Editions, pour l'envoi de ce livre en service presse et la découverte de l'auteure, que je lis pour la première fois.

     

    Chronique de l'album {Petite Feuille}

     

     

    Pin It

    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique