• Le coin Service Presse

    Je remercie les auteurs, maisons d'édition et plate-formes qui m'accordent leur confiance pour la lecture de romans.

  • Informations générales:

    Titre: Un pays celtique

    Tome : 1

    Collection: le grand hiver

    Auteur: Delenn Harper

    Editeur: auto-édition

    Date: 08 septembre 2018

    Pages: 182

    Format: broché

    Langue: français

     

    Quatrième de couverture:

     

    Extrait:

     "Soyez prêtes à vivre vos propres expériences et à être en quête pour obtenir des réponses, car vous ne serez pas gavées par des enseignements prémâchés.  Ce que vous apprendrez ici sera obtenu par la force de vos questionnements.  Les réponses et les leçons que vous apprendrez dépendront de la force de votre engagement.  Ici, il n'y a pas de dogme, ni de texte gravés dans le marbre. Vous apprendrez tout par vous-mêmes et vérifierez ce que je vous enseignerai. Ceci est le seul moyen pour avoir du recul et penser par vous-mêmes. Vous remettrez donc tout en question, tout le temps, y compris vous-mêmes.  Ce n'est pas un chemin facile, et attendez-vous à ...  à rien du tout!"

     

    Mon appréciation:    7 /10

     

    Mon commentaire:

    Cette histoire se passe en Europe, dans notre monde moderne.  Oui, mais cette Europe n'est pas tout à fait la même que celle que l'on connait.  En effet, les pays ne sont pas vraiment répartis comme nous les connaissons.  Pour quelle raison?  Et bien c'est simple!  Les Romains n'ont pas gagné leur guerre et ce sont les Celtes qui ont imposé leur dominante sur une partie du continent.  Du coup, les moeurs sont totalement différentes aux endroits concernés.  

     

    Lania, notre narratrice, est une jeune femme moderne, vivant à Paris.  Un jour, elle reçoit une lettre de l'Ecole d'Avalonia, qui est l'école du pays d'Eté, à Britonnia, la convoquant à y venir étudier.  A partir de ce jour, sa vie va complètement être chamboulée et elle va apprendre à vivre différemment, selon les rites et croyances celtiques.  Elle va devoir apprendre à apprendre sur elle-même, sur le sens profond de la vie, sur l'importance primordiale de la femme, de l'aspect cyclique des choses.  Bref, elle va revoir toutes ses croyances et devoir tout réapprendre.  Dans cette école, l'accent est également mis sur l'importance d'apprendre par soi-même, de faire ses propres choix, ses propres erreurs, d'en tirer ses propres conclusions et ainsi d'en sortir grandi.

    Ce livre est un roman initiatique où la femme a une importance primordiale et dans lequel l'aspect philosophique tient une place importante.  Il pose tout un tas de questions sur la société moderne, la place de la femme, et nous amène à nous en poser sur nous-mêmes.  Il nous livre tout un tas d'informations sur le monde celtique construit par l'auteure  et, comme tout premier tome d'une saga, pose les bases.  Il est extrêmement riche en informations sur la culture celte comme, notamment, les druides, les fêtes celtiques, le retour à la nature, aux croyances religieuses, la continuité cyclique de la vie et des saisons...

     

    J'ai apprécié découvrir tant de choses sur cette culture qui est assez peu connue chez nous (bien que j'habite dans un village avec des menhirs et des dolmens, donc, cela m'intéresse...).  J'ai, par contre, été ennuyée de découvrir assez bien de coquilles au départ et je dois bien avouer que ça a, au début, gêné ma lecture.  En insistant, j'ai fini par accrocher, mais il m'a fallu le temps.  C'est la richesse de la culture celtique décrite par l'auteure qui m'a tenue en haleine.  Merci donc pour toutes ces découvertes!  J'attendrai de lire la suite des aventures de Lania...

     

    Je remercie l'auteure de m'avoir contactée pour la lecture de son livre qu'elle m'a gentiment envoyé en format papier en service presse.  

     

    Pin It

    4 commentaires
  • Informations générales:

    Titre: Non mais comment ils font les gens?

    Auteur: IM Nancy

    Illustrations: Youliedessine

    Version : e-book

    Date: novembre 2018

    Langue: français

     

    Quatrième de couverture:

     

    Extrait:

     

    Mon appréciation:    8.5 /10

     

    Mon commentaire:

    Ce livre est un petit ouvrage que l'auteure m'a gentiment envoyé en avant-première.  Apparemment, il vient de sortir en ligne et sera dispo en version papier dès la semaine prochaine.

     

    Bon, donc, revenons-en au guide.  Il nous pose toute une série de questions existentielles sur "comment ils font les gens".  Bah oui, avoue, toi aussi, tu te poses des questions existentielles depuis que tu es tout petit!  Et bien l'auteure, elle, y a cherché des réponses.  Alors, ces réponses sont hilarantes, croustillantes, tout comme les questions de départ d'ailleurs, parce que oui, franchement, je doute que tu te les sois posées un jour, mais c'est pas grave, c'est justement pour ça qu'il faut les découvrir: ben oui, tu ne voudrais pas mourir bête,non? 

    Il s'agit d'un guide alléchant de 55 questions de ouf auxquelles tu dois obtenir des réponses, à lire d'une traite ou par petites touches, et toujours avec un ton humoristique et décalé hors du commun. 

     

    J' ai mis un extrait ci-dessus, mais je vais te poser quelques-unes des questions qui se trouvent dans cet ouvrage; à toi d'en découvrir les solutions:

    - Comment ils font les gens pour savoir de quel côté on met la fourchette quand on met la table?

    - Comment ils font les gens pour avoir une 205 qui roule encore?

    - Comment ils font les gens pour rester mariés?

    - Comment ils font les gens pour se retenir de manger le pot de Nutella?

    - Comment ils faisaient les gens, avant, sans GPS?

    - Comment ils font les gens pour pique-niquer au bord de l'autoroute?

    - Comment ils font les gens pour savoir que c'est le bon moment pour avoir des enfants?

     

    Tu vois? Ce n'est qu'un petit panel de questions parmi celles posées et pourtant, impossible d'y rester insensible: j'ai lu ce jeu de questions-réponses avec un sourire du début à la fin!  Une lecture feel-good, vraiment! De quoi passer un super moment détente sans prise de tête cool

     

    Je remercie l'auteure de m'avoir contactée pour  la lecture de ce livre reçu en avant-première en service presse.  

    Pin It

    10 commentaires
  • Chronique du roman {L'ordre terne - T2}

    Informations générales:

    Titre: La colère du magicien

    Tome : 2

    Saga: L'ordre terne

    Auteur: IM Nancy

    Editeur: 22 éditions

    Date: 30 septembre 2016

    Pages: 403 (pour le livre papier)

    Langue: français

     

    Quatrième de couverture:

    Chronique du roman {L'ordre terne - T2}

     

    Extrait:

     Cent hommes sont une armée (...)

    Cent hommes... Cent seulement.  Pas un de plus.  Sans quoi on ne parlait pas de milice mais d'armée.  Et par-là même de crime...  

    Calborz s'agaça de ce paradoxe: les guerriers échappés de Silence étaient plus de cent, leurs héritiers plus nombreux encore!  Sans compter que chacun de ces assassins valaient dix hommes à eux seuls.

    N'était-ce pas là désobéir aux Lois?  N'était-ce pas là le premier mensonge d'un Ordre de mensonges?

    Mais il fallait bien que la force et la brutalité subsistent.  Cela, il le savait aussi.  Sans menace, aucun ordre ne perdure.

    Après le Grand Ravage, les anciens guerriers de Silence s'étaient organisés en un Ordre furtif.  Un Ordre rassemblant des milliers de soldats, ne combattant jamais côte à côte, ignorant même l'identité de leurs semblables.  Un Ordre dirigé par un Conseil fantôme, un Ordre dont la terrible discipline remplaçait l'absence de camaraderie, et par là même l'absence de loyauté.

    Les Assassins étaient nés.  Ils se protégèrent du mieux qu'ils purent, vivant mêlés au monde mais s'y dissimulant comme des phasmes."

     

    Mon appréciation:    8 /10

     

    Mon commentaire:

    Ce tome est le second de la saga "L'ordre terne".  Vous pouvez trouver ma chronique du premier tome "La prophétie des sables" en suivant ce lien : ici

    Parlons tout d'abord de la couverture: On y voit une femme, une combattante.  Ca ne nous éclaire pas beaucoup sur l'histoire ni sur le personnage, mais on sait qu'il va y avoir de l'action...

    L'auteure nous emmène dans des contrées lointaines, chaudes, où la magie et la politique tiennent une place énorme.  Elle nous décrit les lieux de manière très précise, on s'y croirait. Sa plume est riche, dense, de qualité et maîtrisée.  Les personnages sont très développés.  Les liens entre eux sont durs à comprendre.  J'avais bien saisi dans le premier volume l'importance de Berendor Cairn, ce sorcier qui se réincarne depuis des siècles pour empêcher la prophétie de se réaliser, mais, privé de ses pouvoirs, c'est un peu compliqué... Beaucoup d'autres personnages sont présents dans ce tome.  Notamment l'enfant Lèdre recherché par le sorcier. Et les trois Lunes sont importantes aussi.  Elles ont une influence sur tous les personnages du roman. Il y a aussi cet enfant, qui est censé mourir rapidement après sa naissance et qui pourtant, contre toute attente, survit... Il y a également des soldats qui complotent: de nombreux complots sont présents dans ce tome, des intrigues parallèles qui rendent l'histoire complexe, bien entendu, dont celle avec Krinsel Lor, cette femme sournoise  qui m'a plus marquée et fait tout pour arriver à ses fins.  L'aspect politico-militaire est très développé et pourtant, nulle armée ne peut voir le jour au sein de l'Ordre.  La qualité des descriptions est indéniable.  Tout est détaillé: l'univers dans lequel évoluent les personnages, les personnages eux-mêmes, la politique.  L'auteure a créé un contexte géo-économico-politique fort mais très ardu à démêler où l'argent tient une place majeure et est source de conflits. Ce monde est cruel, très sombre, noir même. On en apprend plus sur l'Ordre Terne. Il faut vraiment lire le tout pour faire des liens et pourtant, même à la fin du tome, on se pose encore plein de questions car la fin est abrupte et ne peut qu'amener à des questionnements...  On sait qu'on ne possède pas tous éléments nécessaires à la compréhension, même si des liens se font, mais on veut en savoir plus. Et c'est là tout le talent de l'auteure, qui l'air de rien, nous intrigue pour nous tenir en haleine en attendant la suite de cette saga de dark héroïc fantasy au style unique. 

     

     

     

    Je remercie l'auteure de m'avoir contactée pour  la lecture de ce livre reçu en service presse.  

     

    Pin It

    4 commentaires
  • Informations générales:

    Titre: Marabel et le livre du destin

    Auteur: Tracy Barrett

    Editeur: Bayard jeunesse

    Collection: Marabel

    Format: papier

    Pages: 352

    Date: 7 novembre 2018

    Langue: français

     

    Présentation de l'éditeur:

    Marabel n'est pas une princesse comme les autres. Elle n'a ni boucles blondes ni méchante belle-mère et peu de risques d'être capturée par un dragon et délivrée par un prince charmant. Elle ne figure même pas dans le Livre du Destin, dont les prophéties régissent le royaume.

    Son frère jumeau Marco, lui, est l'Élu. Selon le Livre, il succèdera à son père sur le trône de Magikos. Mais sa tante Mab l'enlève le jour de son treizième anniversaire ! Marabel se lance aussitôt à sa recherche. Elle a treize jours pour retrouver son frère...

     

    Extrait:

    " Bien sûr que c'est important, répondit Lucius.  Il serait idiot de prétendre le contraire.  Nous voulons rendre fier de nous les gens que nous aimons.  Et nous souhaitons être reconnus pour ce que nous sommes. (...) Bien entendu, c'est vrai que le plus important c'est que vous sachiez ce que vous avez fait et qui vous êtes."

     

    "Le vrai courage, Marabel, c'est ça: faire ce qu'on a à faire même quand on a peur."

     

    Mon appréciation:   9  /10

     

    Mon commentaire:

    Tout d'abord, je tiens à remercier la masse critique de Babelio et la maison d'édition Bayard jeunesse pour la découverte de ce magnifique livre.  Je tiens également à remercier l'auteure pour ce moment magique passé en compagnie de ses personnages dans son univers enchanté.

    Commençons par la couverture.  Quand on la voit ici, le rendu n'est pas vraiment fidèle et c'est dommage, car cette couverture, elle juste magnifique, vraiment!  Le titre est en relief et les lettres sont dorées.  Tout autour, un dessin en genre d'"enluminure" dorée vient relever le tout.  Le dessin nous présente une fille, un garçon et une licorne dans une forêt que l'on devine enchantée.  Dès la couverture, le ton est donné: on va se plonger dans un livre d'aventures de type fantasy.  Et comme j'aime beaucoup, je me plonge dans le roman avec grand plaisir!

    Marabel est le personnage principal de notre histoire.  C'est une princesse, la princesse de Magikos.  Mais elle n'a rien de particulier.  Elle est juste la soeur jumelle de Marco, qui lui est l'Elu annoncé par la prophétie.  Nos jumeaux fêtent leur treizième anniversaire.  Comme toujours, lors de ce banquet, Marco est mis à l'honneur et c'est à peine si on n'oublie pas Marabel.  Mais, quand son frère est enlevé par l'affreuse tante Mab pour être emmené dans les Landes Désolées où elle a été exilée des années auparavant par le roi lui-même, Marabel ne peut se résoudre à patienter comme semble l'annoncer le Livre du Destin. Personne ne paraît décider à bouger... Hors de question pour elle de laisser son frère aux mains de cette tante sans rien tenter pour le sauver.  Du coup, elle se met en route pour accomplir sa quête, accompagnée de sa suivante et meilleure amie Ellie, ainsi que de Floriano, le Licorne du roi, qui en assez de croupir dans les étables et veut vivre une grande aventure.

    Nos trois compères vont donc devoir se rendre en terrain inconnu et hostile, là où la magie est toujours  bien présente et où vivent encore toutes sortes de "monstres"  comme les géants, les Trolls, les hommes-loups, les fées et fayes, les elfes, les dragons, les sorcières, les ogres, les gnomes et autres créatures magiques.  Alors que des faits étranges se passent dans les deux contrées et que la magie a perdu de sa stabilité, Marabel parviendra-t-elle à sauver son frère?  Saura-t-elle réunir ces deux contrées séparées depuis si longtemps?

    Courage, amitié, détermination, aventure, action sont des maîtres-mots dans ce roman fantasy où l'anti-héroïne doit apprendre à se reconnaître et à s'accepter pour ce qu'elle est... L'égalité des sexes est bien mise en avant par l'auteur qui démonte les idées reçues: pourquoi la personne amenée à régner serait-elle forcément un homme?  Pourquoi les licornes seraient-elles exclusivement féminines? L'auteur aide aussi à prendre conscience de l'importance de vaincre ses peurs, et notamment la peur de l'inconnu.  Un régal de fantasy jeunesse, à conseiller pour tous nos jeunes en quête d'eux-mêmes.  Et, ce qui est non négligeable, ce roman est un one-shot!  C'est assez rare dans le style fantasy pour le souligner, car ça peut plaire aux jeunes qui ont moins le goût de lire de multiples tomes...

     

    Pin It

    4 commentaires
  • Chronique du roman "L'enfant de poussière"

    Informations générales:

    Titre: L'enfant de poussière

    Auteur: Patrick K. Dewdney

    Editeur: Au diable Vauvert

    Format: papier

    Pages: 624

    Date: 17 mai 2018

    Langue: français

     

    Présentation de l'éditeur:

    La mort du roi et l'éclatement politique qui s'ensuit plongent les primeautés de Brune dans le chaos. Orphelin des rues qui ignore tout de ses origines, Syffe grandit à Corne-Brune, une ville isolée sur la frontière sauvage. Là, il survit librement de rapines et de corvées, jusqu'au jour où il est contraint d'entrer au service du seigneur local. Tour à tour serviteur, espion, apprenti d'un maître-chirurgien, son existence bascule lorsqu'il se voit accusé d'un meurtre. En fuite, il épouse le destin rude d'un enfant-soldat.

     

    Extrait:

    "Corne-Brune rougeoyait à l'horizon, le seul chez-moi que j'avais jamais eu.  Je songeai à Brindille, Merle, Cardou, la veuve, et Driche et mes amis des clans."

     

    Découvrez les autres extraits que j'ai choisis en suivant le lien ici

     

    Mon appréciation:   9  /10

     

    Mon commentaire:

    Tout d'abord, je tiens à remercier la masse critique de Babelio et la maison d'édition Au diable Vauvert pour la découverte de ce magnifique livre.  Je tiens également à remercier l'auteure pour ce moment magique passé en compagnie de ses personnages et dans son univers.

    L'enfant de poussière est un roman fantasy de type médiéval qui ne peut que plaire aux amateurs de ce genre.     De type initiatique, ce premier tome de la saga Le cycle de Syffe annonce une suite plus que prometteuse.  Syffe, le héros-narrateur de l'histoire, est un jeune orphelin qui va avoir un destin improbable.  Il va vivre toutes sortes d'aventures et bien sûr, il va se heurter à divers obstacles et de multiples trahisons et sera toutefois aidé par quelques personnes qui vont l'aider à s'accomplir.  Ce roman est divisé en quatre parties, chaque partie faisant référence à un moment de la vie de Syffe.

    Dans la première partie, on suit l'enfance de notre héros à Corne-Brune, qui vit à la ferme Tarron avec ses amis Merle, Cardou et Brindille, l'unique fille dont tous sont secrètement amoureux.  Ils sont extrêmement pauvres.  Pour plaire à Brindille, Syffe va commencer à voler pour lui apporter des présents.  quand il se fait prendre par Hesse, il doit rentrer à son service pour diverses missions d'espionnage.  Parallèlement, il se lie d'amitié à Driche, une gaïche de la Cuvette où il aime traîner. Des enfants disparaissent sans que cela ne semble inquiéter personne.  Mais quand Merle se fait kidnapper, Syffe et Brindille partent à sa recherche dans les quartiers mal-famés où ils se font également enlever.  Ils arrivent à s'en sortir sains et saufs, mais pas Merle...  La fin d'une amitié semble s'annoncer...

    Après un passage à tabac de son ami Frise, Syffe décide de se venger de celui qu'il pense être responsable de tous ses maux, en saccageant et volant l'ébénisterie de celui-ci.  Mais il se fait prendre!

    Dans la deuxième partie, Sauvé de justesse de la sentence de la main tranchée, Syffe va entrer au service du guérisseur à mi-temps en devenant son apprenti.  Il devra, l'autre partie du temps, servir la famille Misolle, chez qui il a détruit le commerce.  Alors que servir le guérisseur est un vrai plaisir pour Syffe qui adore l'instruction apportée par son nouveau maître, la seconde partie du temps est un calvaire.  Les mois se suivent et se ressemblent jusqu'à ce que Misolle soi retrouvé mort et que, suite à un coup monté, Syffe soit accusé de son assassinat.  Sa sentence?  La peine de mort!  Mais heureusement pour lui, comme il a sauvé la vie à guerrier Var nommé Uldrick, ce dernier ayant une dette envers lui va l'extraire de sa cellule.

    Dans la troisième partie, Syffe devient un apprenti guerrier.  On suit l'apprentissage du jeune et sa transformation progressive en guerrier, à la rude.  Uldrick le fait souffrir, l'enfant en vient même à le haïr jusqu'à ce qu'il passe au-dessus de ses mauvais sentiments.  Ils parcourent énormément de chemin avant de se terrer, durant longtemps, dans une cabane qu'ils construisent et où ils vivent en autarcie, en ermites.  Mais chaque jour, l'entraînement se poursuit.  Jusqu'au jour où ils lèvent le camp.

    Dans la dernière partie, on voit nos deux compères à la recherche d'un camp de Vaïdrogan, les guerriers Vars.  Puis ils s'installent et se préparent à la guerre qui est sur le point d'éclater.  On découvre les horreurs du combat et de l'attente de ceux-ci.  

    Avant chaque partie, des cartes illustrées nous permettent de mieux cerner les lieux visités.  Les descriptions sont claires, détaillées et nous immergent dans ce monde.  C'est tellement clair qu'on s'y croirait: les personnages sont profonds et on se surprend à vivre l'histoire à travers eux: les paysages sont grandioses et époustouflants, la politique est clairement mise en place et le tout appelle au voyage).  D'ailleurs, j'imagine parfaitement ce livre tourné en film.  Ce serait grandiose!  Le suspens est présent.  L'auteur traite de sujets d'actualité l'air de rien derrière son roman (clivages sociaux, racisme, entrée dans l'âge adulte, deuil, amour, amitié et trahisons, croyances en un ou plusieurs dieux, ...). Restent quelques questions en suspens en fin de roman : quid des origines de Syffe (il est orphelin, mais d'où vient-il au départ?), que devient Brindille et quelle place occupera dans la suite la part de mystère liée à ses rêve?  Vous l'avez compris, j'ai beaucoup aimé ce premier tome! 

     

    Pin It

    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique