• Le coin Service Presse

    Je remercie les auteurs, maisons d'édition et plate-formes qui m'accordent leur confiance pour la lecture de romans.

  • Chronique du livre {Sept jours pour vivre}

    Informations générales:

    Titre: 7 jours pour vivre

    Auteur: Valérie Capelle

    Editeur: Jouvence

    Format: papier

    Pages: 315

    Date: 11 octobre 2017

    Langue: français

     

    Présentation de l'éditeur:

    « Tu vois, Antoine, là y a deux coquelicots qui se touchent. Ils se prennent dans les bras pour danser... »

    Que feriez-vous si vous appreniez qu'l ne vous reste que quelques jours à vivre, et si une inconnue vous invitait dans sa maison de campagne pour vous apprendre à respirer ? Antoine, lui, ne réfléchit pas longtemps. Après avoir prévenu son associé, il quitte tout pour rejoindre Andernos, dans le sud-ouest de la France, avec ses peurs et son avenir en suspens.

    Rythmé par l'improvisation quotidienne et porté par le regard écarquillé d'un petit garçon devant un champ de coquelicots, c'est à vous, finalement, que ce livre posera la plus grande question... Et si vous n'attendiez pas l'irréversible pour commencer à vivre ?

    Un roman généreux et authentique, un outil puissant d'accompagnement.

     

    Extrait:

    " -De quoi avez-vous envie, Antoine?

    - De vivre.

    - De vous dépêcher de vivre en accumulant les actions en tous sens ou de vivre vraiment?

    - Qu'est-ce que vous entendez par "vivre vraiment"?

    - Etre présent dans chaque instant.  Présent à l'intérieur de vous, totalement."

     

    J'en ai choisi un pour cet article, mais pouvez en retrouver plein d'autres dans ma partie "extraits littéraires".  Voici les liens:

    Série 1 : par ici

    Série 2 : par là

    Série 3 : de ce côté

     

    Mon appréciation:   10/10

    Mon commentaire:

    Tout d'abord, je tiens à remercier la masse critique de Babelio et la maison d'édition Jouvence pour la découverte de ce magnifique livre.  Je tiens également à remercier l'auteure pour ce moment magique passé en compagnie de ses personnages.

    Commençons tout d'abord par la couverture.  Nous y découvrons les silhouettes d'un adulte et d'un enfant qui se déplacent dans un champ de coquelicots et nous y voyons aussi un papillon qui vole. On imagine un roman où la nature prend toute son importance.

    Sept jours pour vivre... une semaine avant la mort, donc...  Dès le titre, on pense être fixé sur la tragédie de ce roman.  Et si ce n'était pas une tragédie, mais plutôt une ouverture sur la vie.

    Quand Antoine apprend sa condamnation, il est au départ bouleversé. C'est un architecte reconnu qui vit à cent à l'heure.  Puis, il rencontre Paulette qui va l'inviter et dont l'empathie va le bouleverser.  Alors, quand elle lui propose de venir séjourner dans sa seconde résidence à Andernos, il n'hésite pas et sait que c'est ce qu'il doit faire: la suivre.  Il décide de tout léguer à son collègue. Petit à petit, il apprend à accepter la fatalité et va prévenir Pierre, son meilleur ami, qui est photographe, de l'imminence de sa mort.  Celui-ci le rejoint immédiatement en laissant tomber tout son train-train quotidien.  D'autres personnages viennent rythmer cette aventure comme par exemple Jacques, un ami peintre de Paulette et son petit-fils Matthieu dont l'innocence de la jeunesse ne peut que nous bouleverser par sa justesse. Mais aussi la petite fille de ses rêves qui l'aide dans son chemin d'acceptation.

    Ce roman, c'est une véritable ode à la vie.  C'est un moment de lecture puissant, une remise en question incroyable, un tsunami pour le coeur.  Bouleversant, mais pas dans le mauvais sens du terme, non, pas du tout; il est bouleversant de justesse.  C'est un retour à l'essentiel.  Le temps de ce roman, on oublie tous ses soucis.  On oublie tout et en même temps on vit pleinement l'instant avec Antoine et ses amis.  On a nous-mêmes envie de réapprendre à profiter de chaque instant, de chaque petit bonheur, comme le fait un enfant. On retrouve les valeurs essentielles comme l'amitié, l'empathie, la tendresse, le fait de s'émouvoir de toutes les petites choses de la vie, la positive attitude. J'ai été profondément touchée par ce roman.  Je pense qu'il restera ancré en moi pour longtemps.  D'ailleurs, je suis certaine que je le relirai un jour.  La plume de l'auteure est fluide, et elle arrive à nous parler d'un sujet si délicat que la mort en en dégageant une infinie tendresse et une légèreté qui en font plus qu'un coup de coeur, carrément un coup d'âme ♥.

    A lire absolument!!! ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

     

    Pin It

    4 commentaires
  • Chronique du roman {Le portail des mondes}

     

    Informations générales:

    Titre: Le portail des mondes -T1

    Auteur: Audrey C.

    Editeur: Loud

    Format: e-book

    Pages: 350 pour la version imprimée

    Date: 2017

    Langue: français

     

    Présentation de l'éditeur:

    Je m’appelle Cassie. 

    Pour la première fois, j’accompagne dans les autres mondes un groupe d’élèves, celui de ma petite soeur Amy, afin de leur faire découvrir ces endroits merveilleux, empreints de paix et de bonheur. 

    Mais notre retour sur Terre est digne d’un cauchemar. 

    Douleur et mort y règnent en maître. 

    Et ce n’est rien comparé au moment où ma petite sœur se fait kidnapper par l’un des habitants de ces mondes et que j’apprends que l’on veut ma peau à tout prix. 

    Mais pourquoi ? 

     

    15 ans... 

    Audrey C. n'a que 15 ans. 

    Son premier roman nous démontre, sans l'ombre d'un doute, qu'elle est l'une des futures grandes plumes francophones. 

    En dépit de son jeune âge, mais avec un style d'écriture qui lui est vraiment unique, l'auteure prodige Audrey C. a su réunir à la perfection les genres Fantasy, S-F, et Romance. 

     

    Extraits:

    "Etant donné que nous évitons d'afficher notre affinité devant les autres, nous ne nous étreignons que très rarement, ce qui me manque un peu.  Surtout sachant qu'elle est si proche de moi.  Avec mon métier, je ne rentre que peu à la maison.  Par conséquent, je ne la vois pas souvent.

    Alors la savoir si près de moi et ne pas pouvoir l'étreindre comme je le voudrais me rend vraiment triste."

     

    "Son corps s'effondre au sol sous les hurlements des autres qui assistent à la scène, impuissants, tout comme moi.  Précipitamment, les étudiants se lèvent et courent dans tous les sens autour de leur ami, criant et pleurant sans retenue, choqués par son geste désespéré.

    Il est mort avec mon arme.  Celle que je lui ai tendue.  Après lui avoir appris à s'en servir.  Chez moi.  Sur ma pelouse.

    Je ne m'attendais tellement pas à ce qu'il en fasse cet usage...

    Tétanisée, je reste immobile, gardant mon regard fixé sur cette énième personne morte par ma faute."

     

    Mon appréciation:   8.5/10

     

    Mon commentaire:

    Tout d'abord, je tiens à remercier l'auteure qui m'a contactée et donné la chance de lire son livre en service presse.  

    La couverture est chatoyante.  On y découvre une végétation luxuriante, à la manière d'une jungle et une jeune femme avec son arc à flèches: on dirait une super héroïne, au vu du résumé, on se doute qu'il doit s'agir de Cassie.

    Dans ce roman, la narratrice n'est autre que la jeune héroïne, Cassie.  Elle est militaire et doit, accompagnée de Mike, mener tout un groupe d'adolescents - dont sa petite soeur Amy - dans les autres mondes, tout en passant par un portail (un peu à la manière de Star Wars). Certains l'appellent Icegirl, dû à son autorité.Tous les peuples cohabitent et vivent en paix depuis déjà très longtemps. Ce petit groupe va vivre différentes aventures, positives ou non, selon les lieux où ils vont se rendre.  Les mondes de cette histoire sont: la Terre, d'où proviennent nos jeunes gens; Mörkera, où les créatures sont de pierre; Fiore, un univers féerique; et Coedena, une magnifique jungle. Durant la première partie de l'histoire, l'auteure pose les bases: les jeunes gens rencontrent les différents peuples et les mondes.  Les descriptions sont donc nombreuses afin de nous immerger dans cet univers. Cela m'a semblé utile et ne m'a pas semblé tiré trop en longueur: juste la dose de descriptions nécessaires à la bonne compréhension.  Dès l'entrée dans le premier monde, on comprend que quelque chose y cloche.  Puis le petit groupe poursuit sa visite ailleurs et on en oublierait presque ce petit heurt - j'ai bien dit "presque".  Lors des visites guidées, on se laisse emporter par toute la magie des deux autres mondes (ceux où il n'y a pas de tension).  Puis, au moment où les terriens repassent le portail vers chez eux, tout part en vrille.  Le monde est parti en cacahuète et plus rien ne sera comme avant.  Certains des personnages meurent et d'autres disparaissent carrément.  

    J'ai aimé les personnages de Cassie, Gawan et son ami Sven, Mila la fée, Idris la princesse de Coedena et Amy.  J'ai d'ailleurs aimé la relation fraternelle entre les deux soeurs. J'ai aussi apprécié le fait que l'auteure utilise un panel d'adolescents où chacun a sa personnalité propre: il en a qui sont attentifs et prêts apprendre, tandis que d'autres sont juste là pour embêter le monde et se plaindre.  De vrais ados, quoi!

    Ce roman est une véritable surprise:  amené dans un premier temps tout en douceur, s'ensuit tout un suspens et une violence à laquelle on était pas vraiment préparé, bien qu'on l'avait quand même senti venir.  L'auteur a su capter toute mon attention avec son roman mêlant avec brio fantasy, science-fiction, suspens et début de romance.  Si ce roman est jeunesse, je ne m'étais pas doutée par contre du si jeune âge de l'auteure (je ne devais pas avoir lu l'entièreté du résumé, lol). Oui, le vocabulaire employé est simple mais adéquat au style du roman.  De plus, il s'agit d'un premier roman et tous les ingrédients sont là pour une saga réussie: reste à voir comment sera menée la suite!

    Beaucoup de questions restent en suspens, la fin est à la hauteur de ce que j'attendais: c'est-à-dire que je ne m'y attendais pas...  Du coup, je serai ravie de découvrir le tome deux pour savoir où vont aller les relations Cassie-Gawan / Cassie-Amy mais aussi pour savoir pourquoi les disparus semblent devenir d'autres quand ils réapparaissent, et bien sûr la cause initiale de tout ce chamboulement.  Car oui, l'auteure nous laisse dans l'expectative totale!  Du haut de son jeune âge, elle a déjà compris comment mener un cliffhanger!  

    Pin It

    4 commentaires
  • Informations générales:

    Titre: Raphaël

    Auteur: Karine Langlois

    Editeur: Rémanence

    Format: papier

    Pages: 152

    Date: 20 novembre 2017

    Langue: français

     

    4ème de couverture:

     

    Extraits:

    "Cela fait plaisir à Raphaël de la voir inchangée, elle ne ressemble même pas à une poupée de cire. Lui, c'est différent : il sait qu'il dépose son enfance avec sa mère dans ce cercueil."     p45

    "En cours, l'étude du livre de Saint-Exupéry commence et Raphaël, qui a lu Le Petit Prince pendant les vacances, a compris qu'une histoire d'amitié ou d'amour est unique et se construit par phases d'apprivoisement mutuel.  Chaque moment passé avec Baptiste les rendra plus proches l'un de l'autre, jusqu'à la tristesse de se séparer, jusqu'aux souvenirs pour s'en consoler."      p123.

     

    Mon appréciation:   10/10

     

     

    Mon commentaire:

    Tout d'abord, je tiens à remercier Babelio qui m'a donné la chance de lire ce livre en service presse grâce à sa masse critique, ainsi que l'éditeur, Rémanence.

    La couverture est magnifique.  On y voit un homme, adulte, et un enfant qui se tiennent la main sur la plage.  Un goût de vacances?  En tous cas, les couleurs chaudes donnent clairement envie de se plonger dans l'histoire!

    Dans ce livre, on fait la connaissance de Raphaël, un petit bout de huit ans qui vit avec sa maman, puisque son papa est décédé des suites d'une maladie quand il était plus jeune.  Il est très fusionnel avec sa maman... ce qui est souvent le cas à cet âge-là.  Alors, quand sa maman décède elle aussi, accidentellement, c'est toute la vie de Raphaël qui est chamboulée.  Il va dorénavant vivre entre sa maison et celle de ses grands-parents. Mais il est difficile pour un petit garçon de grandir sans sa maman, de ne plus avoir personne à qui se confier; car ses grands-parents sont bien gentils, mais ils ne sont pas sa maman...  Heureusement, il a son chien Elfie, qu'il adore, et sur qui il peut compter.  Quand quelques temps plus tard, il fait la connaissance de Monsieur Prieur, son professeur de français, lors de son entrée au collège, sa vison de la vie va évoluer.  Ce professeur va lui redonner confiance en lui; l'aider à s'épanouir... d'autant plus qu'il avait, lui aussi, tissé des liens avec Blanche, la maman de Raphaël.

    Ce livre est intrigant.  Au départ, j'ai dû m'habituer au style d'écriture de Karine Langlois.  Le narrateur est à la troisième personne et pourtant on dirait qu'elle fait parler l'enfant.  C'est assez spécial de prime abord.  Mais, quand on entre vraiment dans le vif du sujet, on s'aperçoit que c'est un plus afin de bien cerner les émotions de l'enfant.  Car il faut le dire, ce livre, c'est un moment de pure émotion, de la sensibilité à l'état brut.  On y découvre l'amour sous différentes facettes.  On se prend tous ces sentiments en pleine face et il est difficile, voire impossible, d'y rester indifférent.  D'autant plus que l'auteure a su nous captiver par de nombreux rebondissements.  Bon, évidemment, je dois avouer que j'ai été particulièrement touchée par ce petit garçon qui m'a fait penser un autre...  Il y a quelques années, j'ai eu dans ma classe un petit garçon qui a perdu sa maman et cette histoire m'a clairement fait penser à lui ♥  J'ai hésité à donner mon coup de coeur, à cause du style d'écriture qui m'a un peu perturbée au départ.  Mais l'émotion y est tellement bien délivrée, que je ne pouvais qu'attribuer le coup de coeur.  Je me suis dit en fermant ce livre que je le relirais certainement un jour, et ça, ce ne peut qu'être un signe de coup de coeur...

    En bref, commencez ce livre et vous ne pourrez plus le lâcher.  C'est totalement addictif de par cette émotion pure, vécue par un enfant, qui nous touche en plein coeur.

    Pin It

    6 commentaires
  • Chronique du roman {Le camp des Ios}

     

    Informations générales:

    Titre: Le règne de L'empereur - Le camp des Ios

    Tome: 2

    Auteur: Thomas et Florence Gindre

    Editeur: Marathon Editions

    Format: e-book

    Date: juin 2017

    Langue: français

     

    4ème de couverture:

    Chronique du roman {Le camp des Ios}

     

    Extrait:

    "Le conseil a terminé de délibérer et nous sommes arrivés à une conclusion approuvée par tous.  Nous acceptons votre proposition de nous joindre à vous, le camp des Ios et aux nains dans votre lutte contre l'Empereur sous trois conditions.   (...)

    La première est que les petits elfes doivent être chassés du camp des Ios. (...)

    La deuxième condition se remplira lorsque l'Empereur sera vaincu. Nous voulons, nous les elfes, récupérer notre territoire des montagnes du Nord.  Narnienn nous les a volées il y a maintenant plus de cent soixante ans.  Ce sont des terres elfiques et ce serait bien qu'elles reviennent en notre possession.    (...)

    La dernière des conditions est que je vienne avec vous au camp des Ios.  Je vous soumettrai à des épreuves pour être certaine que nous ne nous allions pas à des incompétents."

     

    Mon appréciation:   8/10

     

    Mon commentaire:

    Vous pouvez retrouver ma chronique du tome 1 par ici.

    A la fin du premier tome, Espa avait perdu Nymphia, dont il avait appris le lien avec lui.  C'est bouleversé que nous le retrouvons, en compagnie de Xénos, son skyraff, bien entendu.  Il avait promis à Nymphia de se rendre au camp des Ios, c'est donc tout naturellement que nous suivons les deux mais vers cette destination.  Pour y arriver, il va devoir affronter bien des épreuves et rencontrer personnages et créatures.  Pour affronter son terrible ennemi, Narnienn, l' Empereur, il va devoir créer des alliances.  Certaines sont inattendues, voire carrément improbables mais pourtant indispensables, s'ils veulent avoir la moindre chance de vaincre.  D'autant plus qu'il découvre avec déconvenue que le camp des Ios est délabré et qu'ils sont loin d'être aussi puissants et préparés que Nymphia l'avait laissé sous-entendre...

    Chronique du roman {Le camp des Ios}

    Les personnages sont très bien travaillés.  On sent l'évolution d'Espa au fil de l'histoire, ainsi que celle de sa relation avec Xénos: l'amitié et le lien qui les unit sont de plus en plus forts. Le rythme est soutenu: énormément d'action, peu voire pas de temps morts.  Le lecteur n'a pas le temps de s'ennuyer! D'autant plus qu'il y a pas mal de surporises au fil de l'histoire et que le final, lui est totalement inattendu, ce qui rend la suite de cette trilogie totalement addictive: à quand la suite?!

    C'est un très bon roman fantasy, qui, comme je l'ai déjà dit lors de ma chronique du premier tome, reprend tous les codes de la fantasy traditionnelle... de quoi enchanter le jeune public visé (et les moins jeunes, dont je fais partie winktongue).

     

    Je remercie les auteurs de m'avoir contactée afin de découvrir la suite de leur roman, Le Skyraff, en service presse.  J'ai été ravie de suivre de nouvelles aventures avec Espa et Xénos.

     

    Pin It

    8 commentaires
  •  

    Chronique du roman {Poema}

     

    Informations générales:

    Titre: Poema

    Auteur: Isabelle Briand

    Illustrateur:

    Editeur: Flamingo

    Date: 29 décembre 2016

    Pages: 208 pour la version imprimée

    Langue: français

     

    4ème de couverture:

    Un curieux parcours réunit une perle magnifique et une jeune métisse déracinée dans un pays hostile. Rien ne serait possible sans l'aide d'une femme mystérieuse, Hina, qui fait redécouvrir à l'adolescente sa culture et sa famille. L'étrange communion entre la perle et sa mère disparue tragiquement, alors qu'elle n'était qu'une enfant, la guide dans un tourbillon mené par des personnages étranges et familiers à la fois qui l'attirent vers les rives de sa petite enfance. La magie de la perle lui fera découvrir sa mère dont elle ne garde aucun souvenir et, grâce à l'océan qui les relie tous, elle retrouvera ses racines

     

    Extrait:

    " Avant de te rencontrer, Poema et Mateia ont passé un été à s'aimer.  J'étais alors fiancée à Mateia.  Ce n'était, d'après elle, qu'une amourette.  Mais ma soeur est belle, et plus encore: je sais qu'il ne l'a pas oubliée.  Et Poema le sait aussi... "

     

    Mon appréciation:    7.5 /10

     

    Mon commentaire:

    Ce livre m'a gentiment été proposé par l'auteure afin de le lire et d'en proposer ma chronique.  J'ai accepté alors que je n'en prends plus beaucoup en dehors de mes partenaires habituels car il me semblait que j'allais découvrir quelque chose que je ne connaissais pas.  Je dois dire que j'ai bien fait d'accepter!  

    L'histoire recoupe la vie de différentes personnes: Jessica et son frère Matthieu, Fauve, Tereva, Poema, Mateia, Philippe, Teiva, Hina, et bien d'autres, tous des personnages hauts en couleurs.  Car oui, ce roman, c'est un moment de voyage et d'évasion dans les îles Polynésiennes.

    Fauve, une jeune orpheline de mère, vit avec son père, Philippe, alcoolique aux Etats-Unis. Autrefois, ils ont parcouru les océans à bord d'un bateau, le Poe Rava.  Mais la vie va lui permettre de rencontrer, entre autres, une vieille dame qui va lui en apprendre davantage sur ses origines, un jeune homme qui lui offrira une perle, Poema - qui étrangement porte le nom de sa mère - et une amie qui la poussera à chercher à en connaître plus sur ce passé obscur.

    J'ai beaucoup apprécié l'atmosphère de ce roman.  On se sent littéralement embarqué sur les îles polynésienne tellement les descriptions sont belles.  Les contes et légendes qui tournent autour de ces îles enrichissent fortement l'histoire, lui donnant, au-delà de l'aspect surnaturel, une crédibilité, une histoire, un passé.

    Bref, ce roman, c'est un moment magique d'évasion sur des terres totalement inconnues pour moi.  Un vrai régal entre modernisme et légendes, voyage qui cache de lourds secrets de famille...

     

    Je remercie l'auteure, Isabelle Briand, pour l'envoi de ce très beau roman en SP. Dépaysement garanti!

     

    Pin It

    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique