• Le coin Service Presse

    Je remercie les auteurs, maisons d'édition et plate-formes qui m'accordent leur confiance pour la lecture de romans.

  •  

    Informations générales:

    Titre: Derniers jours

    Saga : Les oubliés

    Tome: 1

    Auteur:Léna Jomahé

    Editeur: Plume Blanche

    Collection: Plume d'Argent

    Date: 08/09/2015

    format: e-book

    Langue: français

     

    4ème de couverture:

     

    Extrait:

     "Dans le hall, Gabriel m'attend, assis contre le mur en face de la porte.  Son tee-shirt noir laisse deviner le bandage sur son bras.  Il se lève à mon arrivée.  Je m'approche, me blottis contre lui en prenant garde à sa blessure.  A chaque fois, j'ai l'impression d'être à ma place, d'être exactement là où je dois être.  Il relève ma tête et m'embrasse lentement."

     

    "Il reste silencieux un moment, son regard perdu dans le mien.  Je me demande si un jour je m'habituerai à ce regard.  J'ai toujours l'impression qu'il me transperce et qu'il lit au plus profond de moi.  Enfin, il se penche sur moi, capture mes lèvres passionnément, presque de façon désespérée, comme si c'était la dernière fois.  Je lui rends son baiser et il me fait glisser sur ses genoux, sans décoller ses lèvres.  Je me moque de me donner en spectacle, j'ai conscience que nous avons tous les deux besoin de ce moment, peut-être pour conjurer le sort ou pour nous prouver une ultime fois à quel point nous tenons l'un à l'autre.  Je sens des larmes se mêler à notre baiser.  Je ne saurais dire qi elle viennent de lui ou de moi."

     

    Mon appréciation:      9 /10

     

    Mon commentaire:

    Dans ce monde post-apocalyptique, nous faisons la connaissance de Eléa et de ses amis Simon et Aurore. Ces trois-là sont inséparables.  Lors de la traditionnelle Rafle qui a lieu lors du seizième anniversaire des enfants, ils passent toute une série de tests qui devront les diriger vers leur vie future: soit ils feront partie des ouvriers, soit des Grands, et au pire, ils finiront chez les Oubliés.  Commence alors pour eux un véritable calvaire: ils ne veulent être séparés pour rien au monde, mais bien sûr, leur monde va s'écrouler...  Eléa va subir une erreur de classement, avant d'être redirigée.  Elle va se retrouver avec Simon, alors qu'Aurore est séparée d'eux.  Mais Eléa ne va accepter la situation: sans Aurore, elle se sent perdue, et, surtout, elle a très peur pour elle.  Elle va donc entrer dans la résistance, poussée par sa soeur, Anaïs.  C'est ainsi qu'elle rencontrera Gabriel et entraînera Simon avec elle dans la future révolte envers le N.O.M.  Elle y jouera d'ailleurs un rôle clef.

    Vous savez que la dystopie est mon genre de prédilection, un genre que j'affectionne tout particulièrement, en général.  Ca a encore été le cas cette fois-ci, avec ce roman qui m'a happée pour m'entraîner dans ce monde futuriste d'après IVème guerre mondiale.  On y retrouve tous les éléments clefs d'une dystopie, mais l'auteure a su créer son propre univers et j'ai été totalement convaincue.  Pourquoi pas le coup de coeur, alors?  Et bien parce que j'ai été frustrée!  Frustrée par l'apparition de deux personnages en fin de roman: Clara et Lucie.  Quand on les rencontre, on se demande ce qu'elles ont à voir dans l'histoire.  Mais, évidemment, je me dis que l'auteure va nous apporter des réponses... je patiente.  Au final, les uns rejoignent les autres mais, même si on peut imaginer le lien, on n'en a pas la réponse exacte!  Du coup, ça me frustre, car, bien entendu, ce n'est pas la seule question en suspens et grrrrr, l'auteure a l'air d'adorer nous torturer!  Bon, ben vous l'aurez compris, j'attendrai la suite impatiemment, en espérant y trouver toutes les réponses à mes interrogations et ainsi en faire une saga coup ce coeur (j'espère!!!).

     

    Je remercie les éditions Plume Blanche pour ce superbe livre reçu en SP lors de l'opération Summertime. Merci également à l'auteure pour cette magnifique découverte!

     

     

    Pin It

    4 commentaires
  • Informations générales:

    Titre: La prophétie des sables

    Tome : 1

    Saga: L'ordre terne

    Auteur: IM Nancy

    Date: 22 novembre 2015

    Pages: 232 (pour le livre papier)

    Langue: français

     

    4ème de couverture:

    Chronique du roman {La prophétie des sables}

     

    Extrait:

     " L'un d'eux était l'élu.

    Il était l'arme avec laquelle les Lunes défieraient les maîtres magiciens, et feraient payer aux Cinq Royaumes l'affront d'avoir jadis osé les défier.  Si l'on ne faisait rien, brillerait bientôt sur sa tête la couronne d'un royaume de chaos et de mort."

     

    Mon appréciation:    7.5 /10

     

    Mon commentaire:

    Parlons tout d'abord de la couverture.  Cet humain encapuchonné qui regarde vers une ville perdue au milieu d'un désert de sable, avec des tons chauds, donne envie de voyager avec les personnages.

    J'ai commencé à lire ce livre, mais je dois avouer avoir eu bien du mal à entrer dedans. La multiplicité des personnages présentés au départ a fait que j'étais complètement larguée.  Je n'arrivais pas à faire les liens.  Mais la qualité de la plume de l'auteure m'a poussée à continuer ma lecture.  Le vocabulaire est adéquatement posé, les termes recherchés, le rythme soutenu et l'histoire sombre.  Le décor de cette histoire est bien détaillé: on imagine vraiment bien les lieux. Je dois avouer avoir hésité à prendre un calepin pour noter qui était qui.  Mais, en insistant et en poursuivant ma lecture, j'ai fini par comprendre.  Il m'a fallu le temps pour entrer dans le roman, mais dans la seconde partie, je m'y suis mieux immergée.  Ce premier tome nous révèle une partie des éléments, mais cela reste encore vague.  Je suppose que le second tome apportera les réponses à toutes les questions que je me pose encore. 

    Deux personnages m'ont marquée plus que d'autres: Berendor Cairn - ce sorcier qui a été privé de ses pouvoirs par les 3 Lunes- et Irhm - un jeune Lèdre activement recherché et poursuivi de par sa race.  Ces deux protagonistes sont pour moi des clefs du roman.  Je suis impatiente de savoir ce qui leur arrivera dans le tome suivant.

    En bref, un univers de Dark fantasy très bien creusé, mais qui met énormément de temps à se mettre en place.  J'attends de la suite plus de réponses car, même si j'ai apprécié l'ensemble, la première partie de ce tome m'a vraiment semblé longue. Maintenant que j'ai compris les rapports entre les personnages, la lecture du second tome sera certainement plus aisée.  Je compte bien évidemment la lire, puisque cet univers est riche et la plume de l'auteure très intéressante.  

    Je remercie l'auteure de m'avoir contactée pour  la lecture de ce livre reçu en service presse.  

     

    Pin It

    4 commentaires
  • Informations générales:

    Titre: Le codex d'Altura

    Tome : 1

    Saga: La saga des enchanteurs

    Auteur: James Maxwell

    Pages: 693

    Langue: français

    Traduit par Annaïg Houesnard

     

    4ème de couverture:

     

    Extrait:

    " Miro continua de tenir la main d'Ella, lui tamponnant de temps à autre le front avec un linge humide.  Une terrible maladie s'était emparée d'elle, quelque chose de sombre venant de l'intérieur.  Il ignorait si elle voulait vivre, et sans cette volonté, elle s'étiolerait certainement.

    Elle avait mûri durant ses quelques mois d'absence, s'épanouissant pour devenir une jeune femme.  Si seulement elle pouvait détacher les yeux un instant de ses livres et voir la façon dont les gens réagissaient à sa nature lumineuse et audacieuse, à son sourire ensoleillé.

    Miro se pencha en avant et l'embrassa sur le front.  

    -Prends soin de toi, ma soeur.  N'oublie pas que je t'aime.

    Il sortit à son tour de la chambre et prit un siège à côté d'Amber, assise les yeux dans le vide, morose et les paupières rouges.

    -Je suis tellement désolée, Miro.  Tout est ma faute.

    Elle lui avait raconté les propositions faites par sa mère aup^rès de Maître Samson, et lui avait dit que le livre volé par Ella faisait sûrement partie de son plan; Ella n'était pas une voleuse.

    -C'était un accident, dit Miro.  Si Talwin n'était pas entré et n'avait pas joué avec l'essence, il serait toujours en vie.  Ce n'est pas ta faute, et ce n'est pas la sienne.  Voler un livre et oublier de fermer une porte à clef n'est pas la même chose que commettre un meurtre."      p162

     

    Mon appréciation:  9/10

     

    Mon commentaire:

    Parlons tout d'abord de la couverture.  Elle est très agréable à regarder et nous plonge directement dans un monde enchanté: les tons utilisés, l'aspect "parchemin" et ces magnifiques montagnes brumeuses ne peuvent que nous embarquer dans un univers enchanté.  De plus, le O du mot codex n'est autre qu'un sceau, ce qui nous fait penser à un temps moyen-âgeux.

    La fantasy étant un de mes genres de prédilections, je suis ravie de pouvoir lire ce roman qui me fait découvrir un nouvel auteur.  Et je dois dire qu'il a réussi son pari car tous les éléments représentatifs de la fantasy sont bien présents, sans pour autant que cela soit répétitif par rapport à d'autres sagas.  Il a clairement su créer son propre monde.  On y retrouve par exemples, un jeune orphelin qui va se découvrir des dons (ah non, ici ils sont 2: un frère-Miro, et une soeur-Ella).  Ces jeunes vont devoir mériter la place qu'ils convoitent: enchanteresse pour Ella et épéiste pour Miro.  Bien évidemment, ils viennent à bout de divers obstacles, aidés par certains et entravés par d'autres.  Ils sont tous deux très doués.  Mais la guerre éclate et nos deux jeunes sont séparés et doivent mener chacun leur propre quête.

    L'auteur réussit à garder un certain rythme dans ce livre, qui est pourtant assez volumineux pour un premier tome, grâce à une alternance de points de vues entre les différents personnages.  Ceci nous permet d'en apprendre davantage sur chacun sans pour autant entraîner de lourdeurs.  Ce livre est dynamique et riche en magie (une magie entretenue par le Lexique recouvert de runes et qui doit être régulièrement réactivé).  On y trouve de l' amitié (j'ai particulièrement adoré la puissante amitié née entre Ella et Layla alors que leurs mondes sont si différents), de l' amour, des stratégies de guerre, de politique, des trahisons, des vols, de nombreux morts, des secrets et divers instruments magiques propres à cette saga, tels le stylet, la zenlame, le Lexique, l'essence, l'élixir ...  

    Le petit bémol de ce livre est l'absence d'une carte qui aurait permis à la lectrice que je suis de mieux me situer, et plus rapidement, au sein de ces terres imaginaires.  Le contexte géopolitique est assez développé, ce qui nous emmène dans ce monde complexe sans trop de difficultés au vu des descriptions détaillées, mais une carte n'aurait pas été exclue pour mieux visualiser dès le départ les lieux.  Mis à part cela, on entre parfaitement dans l'histoire, s'imaginant même au coeur d'un film, voire dans un univers parallèle - temps moyen-âgeux, magie, et pourtant il y a des dirigeables dans le ciel(?).  Chacune des quêtes menées en parallèle au sein de contrées en guerre donne un souffle de vie à ce roman, un rythme soutenu mais dans lequel on immerge avec une facilité déconcertante vu la plume très agréable de l'auteur.

    J'espère vivement avoir la chance de lire la suite.  Ce roman m'a conquise!

      

    Je remercie vivement Babelio et Amazoncrossing pour ce livre reçu en service presse lors d'une masse critique.

     

    Pin It

    2 commentaires
  •  

    Informations générales:

    Titre: Vagabonds

    Tome : 2 (Omni)

    Auteur: Julien Valat

    Version e-book

    Pages: 377 

    Langue: français

     

    4ème de couverture:

    «J’étais effrayé, terrorisé par le fait de devenir un monstre. Toute cette puissance que l’on me faisait miroiter, qui attirait Max autant que Justin, cette aura d’exception dont on m’avait déjà couronné alors que je ne maîtrisais rien... Tout ça m’angoissait! (...) Comment allais-je réagir lorsque je saurai parfaitement dompter chacune de mes facultés? Lorsque je pourrai ordonner, séduire, capter les pensées, transmettre des émotions, et même simplement me protéger des Ultras et les détecter autour de moi. Quand je serai capable de tout cela, allais-je garder la tête froide? Cette idée m’inquiétait et me bloquait, sans aucun doute. Ma seule certitude était de pouvoir compter sur ma mère et sur Kyle pour me tenir les pieds ancrés au sol.»

     

    Extrait:

    " -Comment je vais faire, sans toi?

    -Tu n'as plus besoin de moi depuis longtemps, mon chéri, répondit-elle.

    - Peut-être... Mais... si mes pouvoirs me font perdre la tête?  Si je choisis le mauvais chemin?  Et comment être certain que je fais ce qui est ... bien?

    - En tant que mère, je devais te dire de suivre ton coeur, mais honnêtement, ce genre de conseil ne vaut rien! En réalité, tu ne pourras jamais être sûr de rien. Quel que soit le chemin, il faudra que tu composes avec les conséquences négatives que tu n'avais pas prévues.  Alors, fais les choix qui t'empêcheront d'avoir des regrets. Ce sont les regrets qui nous consument avec l'âge..."

     

    Mon appréciation:  9/10

     

    Mon commentaire:

    Après avoir eu la chance de lire et chroniquer le tome 1 de Vagabonds, c'est avec joie que j'ai accepté le tome 2 lorsque l'auteur, Julien Valat m'a recontactée.  Vous pouvez donc découvrir ma chronique du tome 1 par ici: ici

    En commençant l'histoire, on retrouve Sacha, sa maman et Kyle, en planque sur une île paradisiaque où la Fondation ne risque pas de les retrouver.  Mais la Fondation est-elle le seul ennemi que doivent redouter le petit groupe?  D'autant plus que la maman de Sacha se découvre, elle aussi, certains pouvoirs.  Comment passer inaperçu quand on est pris pour des sorciers?  Du coup, la petite tranquillité du groupe va être mise à mal et les convictions de chacun également.

    Sacha va être confronté à différentes décisions difficiles.   Il devra faire des choix.  Ses pouvoirs s'accroissant de jour en jour, il devient l'Omni le plus puissant connu.  C'est ainsi que tous le veulent dans leur "équipe". Mais lui, que veut-il exactement?

    J'ai pris énormément de plaisir à la lecture de ce second tome. L'auteur met encore en évidence de nombreux problèmes de société au travers de son monde.  Il clôture en beauté la saga (pas de cliffhanger comme dans le premier tome, donc je suppose que c'est la fin). Il a encore su nous amener dans son univers dans lequel les Infras doivent lutter contre les Supras et ici, on voit plus en profondeur les différentes castes des Supras (Multi, Omni, ...).  Un monde où les humains ont des chances de découvrir qu'ils ont certains pouvoirs... ou risquent de s'éteindre.

    Une saga à découvrir!  J'ai beaucoup aimé.

    Merci encore à Julien Valat pour la confiance accordée et de m'avoir permis de lire la suite de sa saga.

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    Informations générales:

    Titre: Avant qu'il soit Le judas de Satan

    Auteur: Karima Azzaoui

    Tome: dernier opus

    Editeur: 7 écrit

    Date: 06/12/16

    Langue: français

    Pages:453

     

    4ème de couverture:

     

     

    Extrait:

    "Sans plus attendre, Lucien leur expliqua alors qu'il détenait un domaine en Bourgogne, le château de Sénessaire, qui était à présent le leur, s'ils acceptaient son arrangement.

    Ils étaient éberlués, même Céleste l'observait sans plus rien comprendre.  Il poursuivit néanmoins, sans discontinuité, et les rassura sur leur avenir.  La famille pourrait être réunie et ne serait exposée à aucun péril.  Là-bas, tout avait été mis en oeuvre pour que rien ne manque.  Ils disposeraient de terres, d'eau, de vivres, de bétail et même d'un peu d'or...  Rien n'avait été oublié.  La seule chose qu'il leur demandait, était de prendre soin de Rose, sa nièce."

     

    Vous pouvez retrouver d'autres extraits choisis de ma lecture par ici et par  ...

     

    Mon appréciation:    9/10

     

    Mon commentaire: 

    C'est ici que vous trouverez le tout dernier opus de la série "Le judas de Satan".  Depuis quelques années, je suis de très près cette saga de l'auteure Karima Azzaoui,  qui a été une de mes premières partenaires auteures.  Vous pourrez donc trouver toutes mes chroniques des différents tomes sur le blog:

    Tome 1; 1ère partie: par ici

    Tome 1; 2ème partie: par ici

    Tome 2; 1ère partie: par ici

    Tome 2; 2ème partie: par là

     

    Lors de ma chronique du tome précédent, je vous annonçais la fin probable de la saga.  Je dois avouer que j'espérais secrètement que Karima nous concocterait un ultime tome à cette saga.  C'est donc avec un plaisir non dissimulé que j'ai commencé ce volume dans lequel on retrouve le grand Lucien Miller qui a semé la terreur dans les tomes précédents. Mais ce tome n'est pas une simple suite, non.  Il s'agit du préquelle à l'histoire du judas de Satan. Avec Lucien, on va voyager à travers le temps, depuis sa naissance en 1666, et à travers le monde.  Nous découvrirons comment cet être va influencer le cours de l'Histoire par ses rencontres diverses : des Rois de France, en passant par Oscar Wilde, Abraham Stocker, les frères Grimm, Jack l'Eventreur, et bien d'autres.  Comme on le sait déjà par les lectures des livres précédents, Lucien est cruellement beau ... à se damner, comme le dirait l'expression.  Toutes celles qui auront croisé sa route un jour peuvent d'ailleurs le confirmer... ou pas. Mais cette beauté est éternelle. Ce bellâtre ne vieillit pas du tout, ce qui le pousse forcément à déménager au fil du temps de contrée en contrée. C'est ainsi qu'il va découvrir (et nous faire découvrir!) de magnifiques endroits.  Cet aspect de lui va forcément amener certains à se poser des questions, et bien malgré lui, Lucien va se faire des ennemis qui vont commencer très tôt à enquêter à son sujet.  C'est ainsi que l'on se rend compte que l'enquête dans laquelle on est plongé dans les autres volumes est déjà vieille de plusieurs siècles...

    Toutes les aventures de Lucien n'ont qu'un seul et unique but: trouver celle qui deviendra un jour son Elue.  Et c'est ce qui le conduira à Rochefort, là où toute l'histoire du judas de Satan se met en place.

    J'ai aimé retrouver Lucien Miller et le redécouvrir, sous un nouvel angle. L'auteure nous prouve ici, une fois de plus, qu'elle a poussé ses recherches afin que tout soit bien ficelé, du tout début, à la fin.  On sent qu'elle est vraiment bien documentée.  Et même si l'aspect fantastique lui permet certaines libertés, on se rend compte qu'elle a dû passer de nombreuses heures en recherches.  Ce sera avec plaisir que j'espère la découvrir dans un autre univers par la suite.

    En bref, une saga thriller-fantastique qui mêle amour, passions, trahisons, et qui nous tient en haleine du début à la fin: à découvrir absolument!

     

    Je remercie bien entendu l'auteure de m'avoir proposé la lecture de cet ultime tome en service presse.  Merci pour tous les bons moments passés en compagnie de tous tes personnages, Karima!  Ca a été un pur régal yes

     

    PS: j'ai adoré le petit clin d'oeil à l'histoire que tu as glissé dans ma dédicace ♥ 

     

    Chronique du roman {Avant qu'il soit Le judas de Satan}

    Chronique du roman {Avant qu'il soit Le judas de Satan}

     

    Ma partenaire, Artistiquement Notre, dans son défi Réduction de Pal, propose différents challenges pour nous aider à choisir nos lectures.  Ce livre correspond aux challenges suivants:

    Challenge 6: un livre qu'on t'a offert (beh oui, c'est l'auteure qui me l'a offert winktongue)

    Challenge 10: un livre dont le titre comprend un prénom (hum, même si ce prénom fait frémir)

    Challenge 11 : un livre dédicacé

     

     

    Pin It

    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique