• Informations générales:

    Titre: Marabel et le livre du destin

    Auteur: Tracy Barrett

    Editeur: Bayard jeunesse

    Collection: Marabel

    Format: papier

    Pages: 352

    Date: 7 novembre 2018

    Langue: français

     

    Présentation de l'éditeur:

    Marabel n'est pas une princesse comme les autres. Elle n'a ni boucles blondes ni méchante belle-mère et peu de risques d'être capturée par un dragon et délivrée par un prince charmant. Elle ne figure même pas dans le Livre du Destin, dont les prophéties régissent le royaume.

    Son frère jumeau Marco, lui, est l'Élu. Selon le Livre, il succèdera à son père sur le trône de Magikos. Mais sa tante Mab l'enlève le jour de son treizième anniversaire ! Marabel se lance aussitôt à sa recherche. Elle a treize jours pour retrouver son frère...

     

    Extrait:

    " Bien sûr que c'est important, répondit Lucius.  Il serait idiot de prétendre le contraire.  Nous voulons rendre fier de nous les gens que nous aimons.  Et nous souhaitons être reconnus pour ce que nous sommes. (...) Bien entendu, c'est vrai que le plus important c'est que vous sachiez ce que vous avez fait et qui vous êtes."

     

    "Le vrai courage, Marabel, c'est ça: faire ce qu'on a à faire même quand on a peur."

     

    Mon appréciation:   9  /10

     

    Mon commentaire:

    Tout d'abord, je tiens à remercier la masse critique de Babelio et la maison d'édition Bayard jeunesse pour la découverte de ce magnifique livre.  Je tiens également à remercier l'auteure pour ce moment magique passé en compagnie de ses personnages dans son univers enchanté.

    Commençons par la couverture.  Quand on la voit ici, le rendu n'est pas vraiment fidèle et c'est dommage, car cette couverture, elle juste magnifique, vraiment!  Le titre est en relief et les lettres sont dorées.  Tout autour, un dessin en genre d'"enluminure" dorée vient relever le tout.  Le dessin nous présente une fille, un garçon et une licorne dans une forêt que l'on devine enchantée.  Dès la couverture, le ton est donné: on va se plonger dans un livre d'aventures de type fantasy.  Et comme j'aime beaucoup, je me plonge dans le roman avec grand plaisir!

    Marabel est le personnage principal de notre histoire.  C'est une princesse, la princesse de Magikos.  Mais elle n'a rien de particulier.  Elle est juste la soeur jumelle de Marco, qui lui est l'Elu annoncé par la prophétie.  Nos jumeaux fêtent leur treizième anniversaire.  Comme toujours, lors de ce banquet, Marco est mis à l'honneur et c'est à peine si on n'oublie pas Marabel.  Mais, quand son frère est enlevé par l'affreuse tante Mab pour être emmené dans les Landes Désolées où elle a été exilée des années auparavant par le roi lui-même, Marabel ne peut se résoudre à patienter comme semble l'annoncer le Livre du Destin. Personne ne paraît décider à bouger... Hors de question pour elle de laisser son frère aux mains de cette tante sans rien tenter pour le sauver.  Du coup, elle se met en route pour accomplir sa quête, accompagnée de sa suivante et meilleure amie Ellie, ainsi que de Floriano, le Licorne du roi, qui en assez de croupir dans les étables et veut vivre une grande aventure.

    Nos trois compères vont donc devoir se rendre en terrain inconnu et hostile, là où la magie est toujours  bien présente et où vivent encore toutes sortes de "monstres"  comme les géants, les Trolls, les hommes-loups, les fées et fayes, les elfes, les dragons, les sorcières, les ogres, les gnomes et autres créatures magiques.  Alors que des faits étranges se passent dans les deux contrées et que la magie a perdu de sa stabilité, Marabel parviendra-t-elle à sauver son frère?  Saura-t-elle réunir ces deux contrées séparées depuis si longtemps?

    Courage, amitié, détermination, aventure, action sont des maîtres-mots dans ce roman fantasy où l'anti-héroïne doit apprendre à se reconnaître et à s'accepter pour ce qu'elle est... L'égalité des sexes est bien mise en avant par l'auteur qui démonte les idées reçues: pourquoi la personne amenée à régner serait-elle forcément un homme?  Pourquoi les licornes seraient-elles exclusivement féminines? L'auteur aide aussi à prendre conscience de l'importance de vaincre ses peurs, et notamment la peur de l'inconnu.  Un régal de fantasy jeunesse, à conseiller pour tous nos jeunes en quête d'eux-mêmes.  Et, ce qui est non négligeable, ce roman est un one-shot!  C'est assez rare dans le style fantasy pour le souligner, car ça peut plaire aux jeunes qui ont moins le goût de lire de multiples tomes...

     

    Pin It

    4 commentaires
  • Chronique du roman "L'enfant de poussière"

    Informations générales:

    Titre: L'enfant de poussière

    Auteur: Patrick K. Dewdney

    Editeur: Au diable Vauvert

    Format: papier

    Pages: 624

    Date: 17 mai 2018

    Langue: français

     

    Présentation de l'éditeur:

    La mort du roi et l'éclatement politique qui s'ensuit plongent les primeautés de Brune dans le chaos. Orphelin des rues qui ignore tout de ses origines, Syffe grandit à Corne-Brune, une ville isolée sur la frontière sauvage. Là, il survit librement de rapines et de corvées, jusqu'au jour où il est contraint d'entrer au service du seigneur local. Tour à tour serviteur, espion, apprenti d'un maître-chirurgien, son existence bascule lorsqu'il se voit accusé d'un meurtre. En fuite, il épouse le destin rude d'un enfant-soldat.

     

    Extrait:

    "Corne-Brune rougeoyait à l'horizon, le seul chez-moi que j'avais jamais eu.  Je songeai à Brindille, Merle, Cardou, la veuve, et Driche et mes amis des clans."

     

    Découvrez les autres extraits que j'ai choisis en suivant le lien ici

     

    Mon appréciation:   9  /10

     

    Mon commentaire:

    Tout d'abord, je tiens à remercier la masse critique de Babelio et la maison d'édition Au diable Vauvert pour la découverte de ce magnifique livre.  Je tiens également à remercier l'auteure pour ce moment magique passé en compagnie de ses personnages et dans son univers.

    L'enfant de poussière est un roman fantasy de type médiéval qui ne peut que plaire aux amateurs de ce genre.     De type initiatique, ce premier tome de la saga Le cycle de Syffe annonce une suite plus que prometteuse.  Syffe, le héros-narrateur de l'histoire, est un jeune orphelin qui va avoir un destin improbable.  Il va vivre toutes sortes d'aventures et bien sûr, il va se heurter à divers obstacles et de multiples trahisons et sera toutefois aidé par quelques personnes qui vont l'aider à s'accomplir.  Ce roman est divisé en quatre parties, chaque partie faisant référence à un moment de la vie de Syffe.

    Dans la première partie, on suit l'enfance de notre héros à Corne-Brune, qui vit à la ferme Tarron avec ses amis Merle, Cardou et Brindille, l'unique fille dont tous sont secrètement amoureux.  Ils sont extrêmement pauvres.  Pour plaire à Brindille, Syffe va commencer à voler pour lui apporter des présents.  quand il se fait prendre par Hesse, il doit rentrer à son service pour diverses missions d'espionnage.  Parallèlement, il se lie d'amitié à Driche, une gaïche de la Cuvette où il aime traîner. Des enfants disparaissent sans que cela ne semble inquiéter personne.  Mais quand Merle se fait kidnapper, Syffe et Brindille partent à sa recherche dans les quartiers mal-famés où ils se font également enlever.  Ils arrivent à s'en sortir sains et saufs, mais pas Merle...  La fin d'une amitié semble s'annoncer...

    Après un passage à tabac de son ami Frise, Syffe décide de se venger de celui qu'il pense être responsable de tous ses maux, en saccageant et volant l'ébénisterie de celui-ci.  Mais il se fait prendre!

    Dans la deuxième partie, Sauvé de justesse de la sentence de la main tranchée, Syffe va entrer au service du guérisseur à mi-temps en devenant son apprenti.  Il devra, l'autre partie du temps, servir la famille Misolle, chez qui il a détruit le commerce.  Alors que servir le guérisseur est un vrai plaisir pour Syffe qui adore l'instruction apportée par son nouveau maître, la seconde partie du temps est un calvaire.  Les mois se suivent et se ressemblent jusqu'à ce que Misolle soi retrouvé mort et que, suite à un coup monté, Syffe soit accusé de son assassinat.  Sa sentence?  La peine de mort!  Mais heureusement pour lui, comme il a sauvé la vie à guerrier Var nommé Uldrick, ce dernier ayant une dette envers lui va l'extraire de sa cellule.

    Dans la troisième partie, Syffe devient un apprenti guerrier.  On suit l'apprentissage du jeune et sa transformation progressive en guerrier, à la rude.  Uldrick le fait souffrir, l'enfant en vient même à le haïr jusqu'à ce qu'il passe au-dessus de ses mauvais sentiments.  Ils parcourent énormément de chemin avant de se terrer, durant longtemps, dans une cabane qu'ils construisent et où ils vivent en autarcie, en ermites.  Mais chaque jour, l'entraînement se poursuit.  Jusqu'au jour où ils lèvent le camp.

    Dans la dernière partie, on voit nos deux compères à la recherche d'un camp de Vaïdrogan, les guerriers Vars.  Puis ils s'installent et se préparent à la guerre qui est sur le point d'éclater.  On découvre les horreurs du combat et de l'attente de ceux-ci.  

    Avant chaque partie, des cartes illustrées nous permettent de mieux cerner les lieux visités.  Les descriptions sont claires, détaillées et nous immergent dans ce monde.  C'est tellement clair qu'on s'y croirait: les personnages sont profonds et on se surprend à vivre l'histoire à travers eux: les paysages sont grandioses et époustouflants, la politique est clairement mise en place et le tout appelle au voyage).  D'ailleurs, j'imagine parfaitement ce livre tourné en film.  Ce serait grandiose!  Le suspens est présent.  L'auteur traite de sujets d'actualité l'air de rien derrière son roman (clivages sociaux, racisme, entrée dans l'âge adulte, deuil, amour, amitié et trahisons, croyances en un ou plusieurs dieux, ...). Restent quelques questions en suspens en fin de roman : quid des origines de Syffe (il est orphelin, mais d'où vient-il au départ?), que devient Brindille et quelle place occupera dans la suite la part de mystère liée à ses rêve?  Vous l'avez compris, j'ai beaucoup aimé ce premier tome! 

     

    Pin It

    6 commentaires
  • Chronique du roman "La menace Bluewaters"

    Informations générales:

    Titre: La menace Bluewaters

    Auteur: Raphaël Glutz

    Editeur: Incartade(s)

    Collection: Thriller

    Format: papier

    Pages: 335

    Date: mars 2018

    Langue: français

     

    Quatrième de couverture:

    Bel homme, sportif, le milliardaire James Schwarz, président du BlueWaters Group à seulement trente-six ans, doit uniquement sa réussite à son intelligence et sa persévérance. Après des années de recherches et d'efforts, il parvient à développer une formule chimique qui révolutionne les industries automobile et pétrolière.

    Mais le jour où il est victime d'un grave accident de la route, sa vie bascule. Pour le sauver, Mary, sa compagne, chercheuse à la tête d'un projet top secret, implante dans son cerveau une puce encore jamais testée sur l'homme.

    Après l'opération, il se réveille seul chez lui, perdu entre imagination et réalité. Le doute commence à s'installer.

    Lorsqu'il comprend qu'il a été manipulé et que sa vie est en danger, il apprend que la femme qu'il aime a été enlevée. Il doit alors découvrir qui cherche à lui nuire et pourquoi, pour la retrouver.

     

    Extrait:

    "Enfin libéré, il réalisa soudain quelque chose d'étrange.  Le produit ne faisait pas effet.  Juste après l'injection, il avait ressenti quelques secondes d'étourdissement, sa vision s'était temporairement troublée, mais maintenant, plus rien.  Plus son corps était traumatisé ou confronté à des épreuves, plus il s'habituait et réagissait.  Dans ce cas précis, il avait développé un système de défense contre l'anesthésiant.  Cette conclusion le fit frissonner.  Cette puce qui lui sauvait la vie était aussi en train de prendre le contrôle de tout son corps."

     

    Mon appréciation:   9/10

     

    Mon commentaire:

    Tout d'abord, je tiens à remercier Incartade(s) éditions pour la découverte de ce magnifique roman reçu en service presse.

    Commençons par la couverture: elle donne le ton. On y découvre un homme qui court, semble même se sauver, dans un tunnel, cela semble assez futuriste au vu des éléments électroniques observés dans son cerveau, mais également par l'ambiance dégagée grâce aux phares du véhicule en second plan.

    James Swartz est milliardaire.  Sa fortune, il l'a construite grâce à une découverte technologique révolutionnaire: une formule chimique qui permet de transformer l'eau en combustible pour véhicules.  Comprenez évidemment que beaucoup veulent s'approprier sa formule et son empire Bluewaters, sa société. James a été assez malin, il ne l'a communiquée à personne. Un jour, alors qu'il voulait demander sa compagne Mary en mariage, il a un accident grave.  Lorsqu'il se réveille, il est seul,  plus ou moins amnésique, en piteux état car de sévères migraines lui vrillent la tête et complètement abattu par la dose de médicaments qu'il prend.  Les personnes qui travaillent pour lui tentent de prendre le contrôle de Bluewaters et de lui arracher sa formule.  Et surtout, Mary, sa Mary, n'est pas là!  Il commence à s'apercevoir que quelque chose cloche et va diminuer sa dose médicamenteuse tout en faisant semblant d'être toujours sous l'effet de cette drogue afin de mieux comprendre qui peut être impliqué ou non dans cette tentative d'assassinat, car il se rappelle tout doucement des bribes de son accident qui n'en était pas un.  Ensuite, commence une traque effrénée vers la vérité; une traque qui va s'avérer bien plus intense et plus vaste que ce que James avait pu imaginer; une traque qui ne le laissera pas indemne et qui va transformer sa vie à tout jamais... 

    Accidents, morts, combats, trahisons, mais surtout quête de la vérité vont être tant de maîtres mots dans la suite de ce roman que j'imagine totalement adapté au cinéma tellement il est bien construit.  On visualise chaque scène avec précision, tout est très bien décrit.  Ce livre, je l'ai dévoré. L'auteur a une écriture fluide.  Le livre est découpé en chapitres qui sont partagés en différentes parties.  Certaines parties de textes sont présentées en italique pour discerner les faits et les pensées des personnages (ce qui nous permet de mieux comprendre les liens entre chacun des protagonistes).  L'ensemble aère le roman en le rendant d'autant plus agréable à lire. Le thriller est haletant: une fois commencé, vous ne pouvez vous arrêter!  Il fallait absolument que j'en sache plus, que je comprenne, à l'instar de James.  Dès le départ, on sent ce climat de tension, de suspens. L'action est omniprésente.  L'espionnage couplé au thriller et aux technologies futuristes donne une touche supplémentaire de piment qui ne fait que titiller notre envie de découvrir le mot de la fin...

     

     

    Chronique du roman "La menace Bluewaters"

    Pin It

    4 commentaires
  •  

    Informations générales:

    Titre: Exodus Manhattan

    Tome : 1

    Scénario: Nykko

    Illustrations: Bannister

    Editeur: Glénat BD

    Collection: Grafica

    Format: papier

    Pages: 54

    Date: 2 mai 2018

    Langue: français

     

    Quatrième de couverture:

    Chronique du livre {Exodus Manhattan -T1}

     

    Extrait:

    Chronique du livre {Exodus Manhattan -T1}

     

    Mon appréciation:   8/10

     

    Mon commentaire:

    Tout d'abord, je tiens à remercier la masse critique de Babelio et la maison d'édition Glénat pour la découverte de ce magnifique livre, le premier de ce dyptique.

    Commençons tout d'abord par la couverture: elle donne le ton.  Avec de belles couleurs, Manhattan en fond, une voiture un brin futuriste et deux personnages, un homme et une femme, armés.  Nous imaginons donc très vite vers quel type de scène nous allons tendre.

    Nous suivons donc les policiers Leto Wolf et Hana Yamashirogumi dans leur boulot, qui est de faire régner l'ordre dans une cité dévastée.  Effectivement, Manhattan n'est plus que l'ombre d'elle-même après avoir subi les dégradations climatiques, dont la montée des eaux, une surpopulation croissante et des clivages sociaux de plus en plus importants.  C'est dans ce contexte que l'on découvre donc nos deux protagonistes, qui doivent résoudre un meurtre, même si la Venka Corp n'a pas l'air décidé à les laisser mener cette enquête!  Cette bande dessinée est construite à la manière d'un roman policier dystopique.  Un nouveau "paradis" est promis aux habitants, mais les plus riches uniquement pourront en bénéficier, ce qui, bien sûr, ne fait qu'accroître la colère de la population qui se laisse entraîner par un genre de secte, "La New Cruzade".  On perçoit bien le message que les auteurs ont voulu nous faire passer: l'humanité et ses excès pourraient bien être la cause de la déchéance planétaire...

    Dès le départ, on a l'impression d'être embarqué dans un film.  Les décors, le rythme de l'histoire, les ambiances, la colorisation, ...; tous ces points ont été mûrement réfléchis par Nikko et Bannister, en atteste du superbe making-off proposé en fin de livre.  C'est un véritable bonus qui nous permet de mieux cerner l'univers imaginé par les auteurs et la manière dont leur projet a été mené.  Très riche!

    Un premier volet qui nous laisse sur notre faim.  Reste maintenant à découvrir ce qui va se passer dans la suite.

     

     

     

    Pin It

    4 commentaires
  •  

    Informations générales:

    Titre: Histoire d'Elles

    Auteur: Nadia Maître

    Editeur: PREM'edit

    Collection :  Bonnes nouvelles

    Date: 29 novembre 2017

    Format: e-book

    Pages: 120 pour la version imprimée

    Langue: français

     

    Quatrième de couverture:

     

    Extraits:

    "Après tout, elle, ce qu'elle voulait, c'était vivre le moment présent, sans se poser trop de questions, sans réfléchir trop loin, ne pas penser à demain.  Juste profiter de chaque instant de bonheur en plus.  Avoir la chance d'être en vie et d'en apprécier chaque seconde.  Juste ça, juste lui, sa guitare, son sourire... ses yeux gris...  CARPE DIEM"

     

    "On le sait bien, on n'en meurt pas, les blessures finissent toujours par cicatriser, la vie continue, il faut s'accrocher.  Mais cette putain de vie, quand elle s'effondre tout autour de nous en quelques instants comme un château de cartes, quand plus rien ne semble logique, quand tous les compteurs doivent être remis à zéro, admettons-le, ce n'est vraiment pas facile d'imaginer un avenir serein."

     

    Mon appréciation:  8 /10

     

    Mon commentaire:

    Tout d'abord, je tiens à remercier l'auteur de m'avoir contactée afin de lire son recueil de nouvelles en service presse. 

    Ce livre comporte douze histoires, toutes basées sur le thème de la femme, chacune ayant une héroïne différente.  Douze nouvelles, douze destins différents et au moins autant d'émotions, reflétant la vie sous différentes facettes, qu'elles soient positives, empreintes de joie ou d'espoir, ou négatives, remplies de cruauté, de violence, de tristesse, de terreur, ...

    Je vais brièvement vous parler de chaque petite histoire:

    * La vie derrière le saule: une femme finit sa vie dans une maison de repos,  bien loin du confort de sa maison, seule et isolée de sa famille.  Son arbre fétiche est le saule pleureur qui l'a accompagné tout au long de sa vie.  Heureusement, il y en a un dans le parc et elle s'y rend pour se détendre et relire une lettre qui la touche profondément.

    * Si seulement: cruelles désillusions d'une femme battue et harcelée par son propre mari.  Jusqu'au jour où elle décide que son calvaire a assez duré...

    * Aux armes!: Quelle terrible nouvelle que d'apprendre que l'on vit ses derniers instants!  Cette femme est en rémission et son cancer s'est propagé.  Le verdict est sans appel.  Elle décide donc de vivre pleinement le peu qui lui reste à vivre.  Mais lui reste-t-il assez de temps?

    Carpe Diem: Une jeune fille différente des autres et qui n'a pas la vie facile, découvre les joies de l'amour.  Il lui plaît, elle se sent bien avec lui et décide donc de se laisser aller.  Mais si tout ne se passait pas comme prévu?

    * Hors du monde: Une jeune femme de 21 ans se retrouve dans un hôpital psychiatrique suite à une énième crise envers ses parents.  La thérapie est longue mais plus d'un an plus tard, elle semble guérie, heureuse et avoir trouvé l'amour.  Mais les apparences sont parfois trompeuses...

    * Hasard et coïncidences: En taxi, une jeune avocate célibataire reconnait une voix.  Elle est fière d'être célibataire.  Elle peut choisir qui elle veut, quand elle veut et où elle veut.  Elle a bien quelques partenaires réguliers, mais pas question d'amour.  Or, cette voix l'obsède.  Il faut qu'elle retrouve l'homme à qui elle appartient!

    * Seras-tu là?: Une jeune femme prépare fébrilement son mariage.  Mais tout n'est pas toujours rose...

    * Une vie [extra]ordinaire: Une mère au foyer profite de chaque petit moment de bonheur avec son enfant et son amoureux.

    * Les abîmes de l'âme: C'est l'histoire d'une femme atteinte d'Alzheimer et soutenue par son mari, impuissant face à la maladie.

    * Souvenirs olfactifs: Une jeune fille se rend chaque été à la campagne, chez sa tante, où elle profite de tous les petits bonheurs de ces lieux.

    * Double je:  C'est l'histoire de deux soeurs: l'une est banale et effacée; l'autre est populaire et aimée de tous.  De l'amour à la haine, il n'y a qu'un pas...  des sentiments qui peuvent mener loin...

    * Château de cartes: Quand un couple se sépare, la vie s'effondre comme un château de cartes.  Cette femme tente, difficilement, d'y survivre.

    En bref, ce livre est vraiment bien écrit.  La plume est fluide.  Le format recueil de nouvelles permet de lire à son rythme.  J'admire la manière dont l'auteure a su nous présenter la FEMME sous de multiples facettes, et ce, en si peu de pages.  On imagine aisément chaque histoire, d'autant plus que la véracité de chacune d'elles nous semble si palpable... C'est décrit avec subtilité. Une véritable ode à la féminité!

     

    Pin It

    10 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique