• Chronique du roman {Le temps des amours}

     

    Informations générales:

    Titre: Le temps des amours

    Saga: Souvenirs d'enfance - tome 4

    Auteur: Marcel Pagnol

    Editeur: Editions de Fallois

    Collection: Fortunio

    Pages: 282

    Date: 1988

    Langue: français

     

    Quatrième de couverture:

    " Quand je revois la longue série de personnages que j'ai joués dans ma vie, je me demande qui je suis. J'étais, avec ma mère, un petit garçon dévoué, obéissant, et pourtant audacieux, et pourtant faible ; avec Clémentine, j'avais été un spectateur toujours étonné, mais doué d'une incomparable (je veux dire incomparable à la sienne) force physique ; avec Isabelle, j'avais couru à quatre pattes, puis je m'étais enfui, écoeuré... Au lycée, enfin, j'étais un organisateur, un chef astucieux, et je n'avais qu'une envie, c'était de ne pas laisser entrer les miens dans le royaume que je venais de découvrir, et où je craignais qu'ils ne fussent pas à leur place. "

     

    Extrait:

    " J'écrivis ainsi un grand nombre de petites poésies, et des déclarations d'amour en vers pour mes camarades amoureux, qui récompensaient mon génie avec des caramel mous du "Chien qui Saute" et quelques fois par des cigarettes."

     

    Mon appréciation:  7 /10

     

    Mon commentaire:

    Après avoir relu les tomes 1 et 2 de la saga des souvenirs d'enfance de Marcel Pagnol fin d'année dernière pour mon challenge So Classic, je continue la saga cette année, pour mon nouveau challenge.  Vous pouvez découvrir mes précédentes chroniques en suivant les liens!  Ma chronique du tome 1 se trouve donc par là et celle du tome 2 se trouve par ici.  Vous pouvez également trouver ma chronique du 3ème tome en cliquant ici.

    Comme pour le troisième volume, celui-ci est également une découverte et non une relecture.  Je reste sur mes positions...  Les deux premiers tomes sont nettement plus poétiques et agréables à lire.  Ce dernier tome a été écrit par Marcel Pagnol, mais il ne l'avait pas terminé.  Il a été publié posthume mais il est certain qu'il y aurait apporté quelques modifications, de même qu'au livre"Le temps des secrets".  Il les aurait repartagés de manière différente...  D'ailleurs, lors de la lecture de ce tome, on se demande pourquoi il l'a appelé les temps des amours puisqu'il n'y parle pas du tout de ses amours, contrairement au volume précédent. Cependant, Bernard de Fallois, en fin de livre, nous donne quelques explications par rapport à ces deux derniers livres et au fait qu'ils devaient être remaniés.  De même, en lisant ce roman, je me suis demandée ce que l'épisode des pestiférés venait faire dans ce roman car il aurait très bien en faire un conte à part...  J'ai été rassurée de lire en postface qu'en fait, il ne devait pas être présent dans ce livre...

    Venons-en à l'histoire:

    Marcel grandit, on le voit évoluer en fin de collège et au lycée.  Il est un brin rebelle et fait tout un tas de bêtises avec ses amis.  Mais on peut dire qu'une belle amitié lie les uns et les autres qui n'hésitent pas à se dénoncer pour que l'autre n'ait pas d'ennuis. On retrouve également la pétanque et la chasse lorsque Marcel retourne dans ses collines.  Il va également se faire un nouvel ami, externe, qui lui aussi se rend régulièrement en vacances à la Treille.  C'est d'ailleurs là que nos deux amis rencontrent un homme, qu'on pourrait prendre pour un vieux fou, qui leur conte l'histoire des pestiférés.   C'est durant cette période que Marcel se découvre une passion pour la poésie, passion dont il fera profiter ses amis puisqu'il écrira de nombreux poèmes pour eux afin de les aider à charmer leurs (éventuelles futures) petites amies.  

    Tout comme le tome précédent, celui-ci raconte principalement l'histoire de Marcel à l'école... Ce n'est pas aussi poétique que les vacances dans les collines, forcément...  De plus, dans ce tome, on sent clairement que ce n'était pas terminé et que les personnes qui ont assemblé les différentes parties de textes retrouvées de l'auteur, l'ont fait sans avoir l'idée finale que l'auteur y aurait apportée.  Je pense que le remaniement prévu par Marcel Pagnol aurait changé ma vision sur ces deux derniers volumes.  Mais il aurait tout de même été triste qu'ils n'aient pas été édités car non remaniés.  Donc, je pense que les personnes qui ont décidé de les publier ont tout de même bien fait!  Cela aurait été bête de laisser mourir dans l'oubli des textes d'une si belle saga...

     

    Voici le deuxième roman que je lis cette année dans le cadre de mon challenge So Classic (2/10).

     

    Pin It

  • Commentaires

    1
    Cindy Rielland
    Samedi 23 Mars à 11:02

    Merci pour cette chronique 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :