• Chronique du roman {Guilendria}

     

    Informations générales:

    Titre: Guilendria

    Auteur: Cécile ama Courtois

    Editeur:  L'ivre-Book

    Date:  3 juin 2017

    Langue: français

    Version: e-book

    Pages: 194 pour la version imprimée

     

    Présentation de l'éditeur:

    Deijan et Guilendria se connaissent depuis l’enfance.

    Lui rêve d’exploits guerriers et d’héroïsme, de carrière militaire et de liberté. Mais son destin va l’enchaîner à une existence qu’il exècre, et faire de lui un homme désabusé, amer et froid.

    Guilendria, elle, rêve... de lui, depuis le jour de leur rencontre. Timide et discrète jusqu’à la transparence, elle a voué son cœur à Deijan. Et la vie va la combler... de la plus cruelle des manières !

    L’amour peut-il vraiment triompher de tout ?

    Pénétrez dans le monde de Nordie, ou quand le souffle de la fantasy rencontre l’émoi de la romance

     

    Extrait:

     "Je l'entendais chanter au plus fort de ma fièvre.  Je sentais ses mains fraîches apaiser mon corps en feu, en allumant un autre bien plus agréable et qui me distrayait de mes malheurs.  Je l'appelais Mia.

    Elle me la rappelait.

    Mia...

    On grandit en enfouissant sous l'orgueil, le pouvoir et l'ambition, les tendres souvenirs qui nous amarraient à l'enfance.  On efface à coups de sérieux et de gravité les évocations douces, de peur qu'elle nous rendent vulnérables.  On oublie l'essentiel en s'attachant férocement à d'illusoires valeurs.  Et puis, un jour, on perd tout.  Alors, des tréfonds de notre âme éternelle remonte un fantôme du passé, qui nous prend dans ses bras, nous berce et nous murmure: N'aie pas peur, je suis là, je tiens ta main.

    Le mien s'appelait Mia.

    Je me la rappelais comme d'une divinité gracile et lumineuse, une fée peut-être.  Trop belle pour qu'on la regarde, trop précieuse pour qu'on la touche, trop parfaite pour que j'ose l'aimer.  A dix ans, je savais déjà que je n'en étais pas digne."

     

    Vous pouvez découvrir un autre extrait dans le coin des extraits, en plus de celui-ci: cliquez ici

     

    Mon appréciation:  9/10

     

    Mon commentaire:

    Tout d'abord, les deux personnages principaux, Guilendria et Deijan, nous sont présentés séparément, chacun vaquant à sa petite vie, avec ses occupations propres.

    Guilendria est douce, réservée, timide et amoureuse de Deijan depuis l'enfance.  Lui est autoritaire, c'est un puissant guerrier, le Fléau des écumeurs.  Mais la vie va faire de lui le comte de Bucail et il va donc devoir mener une vie de château qu'il exècre. 

    C'est dans ces conditions que Guilendria va voir son rêve se réaliser: elle va enfin épouser Deijan, à qui elle était promise depuis l'enfance.  Mais lui ne veut pas d'elle!  Il ne veut pas de cette vie retranchée d'homme de château.  C'est alors que le cauchemar va commencer pour la jeune demoiselle...

    Puis, vient le moment où le château est assailli par les écumeurs.  Et voilà que ce roman médiéval se transforme en une pure merveille!  La situation se renverse et les personnages sont forcés de puiser en eux pour y trouver la force de lutter: Guilendria excelle dans l'art de la résistance contre l'oppresseur, avec son amie.  Elle se doit de protéger et de soigner son mari, blessé par les écumeurs, et de le maintenir caché. Deijan, devenu si vulnérable, va renouer avec ses souvenirs d'enfance et redécouvrir tout l'amour qu'il avait pour Guilendria.

    Quant aux écumeurs, ces personnages sans scrupules, sans foi, ni loi, je me demande bien ce qui a pu les amener à devenir si effroyables.  Je pense qu'on en saura plus dans les tomes qui suivent...

    Ce livre est un roman de fantasy médiévale dans lequel une romance se joue.  Ce que j'ai apprécié dans ce bouquin, c'est que l'auteure n'a pas cherché à nous envahir de créatures en tous genres.  Elle nous a mené droit en Nordie, ce pays qui semble tout droit plongé en période médiévale: château, secrets, cachettes, violence (ce n'est pas cru, c'est très justement dosé!), batailles, ... sont tels qu'on les imagine en ces temps reculés.  Avec la plume envoûtante de l'auteure et son talent pour nous immerger très rapidement dans son univers (ajoutez-y des prénoms très originaux et qui semblent très adaptés à son monde), on ne peut que dévorer ce premier tome, qui est loin d'être , comme c'est souvent le cas, un tome de présentation.  Ici, on est dans l'action, le dramatique.

    Un huit-clos surprenant dont j'attendrai la suite en "brûlant" d'impatience!

    Je remercie mon partenaire, L'ivre-Book pour la confiance témoignée par l'envoi de ce livre.  Et je remercie Cécile pour ce superbe coup de théâtre qu'elle nous a livré avec ce premier tome!

     

    Chronique du roman {Guilendria}

     

     

    Pin It

  • Commentaires

    1
    Mercredi 26 Juillet à 12:20
    Cécile Ama Courtois

    Merci ! cool

    Je suis tellement heureuse que mon histoire t'ait plu ! Merci infiniment pour cette belle chronique et promis !! La suite apportera plein de réponses ! yes

      • Jeudi 27 Juillet à 10:08

        Ah super!  J'ai hâte de la découvrir, maintenant ♥

    2
    Cindy Rielland
    Jeudi 27 Juillet à 14:33

    Merci pour cette chronique

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :