• Elle s'appelait Sarah

    Elle s'appelait Sarah

    Informations générales:

    Titre: Elle s'appelait Sarah

    Auteur: Tatiana de Rosnay

    Editeur: Héloïse d'Ormesson

    Collection: Le Livre de Poche

    Traduit de l'anglais par Agnès Michaux

    Pages 416

    Date: 2007

     

    4ème de couverture:

    Paris, juillet 1942 : Sarah, une fillette de dix ans qui porte l'étoile jaune, est arrêtée avec ses parents par la police française, au milieu de la nuit. Paniquée, elle met son petit frère à l'abri en lui promettant de revenir le libérer dès que possible.
    Paris, mai 2002 : Julia Jarmond, une journaliste américaine mariée à un français, doit couvrir la commémoration de la rafle du Vel d"Hiv. Soixante ans après, son chemin va croiser celui de Sarah, et sa vie changer à jamais.
    ELLE S'APPELAIT SARAH, c'est l'histoire de deux familles que lie un terrible secret, c'est aussi l'évocation d'une des pages les plus sombres de l'Occupation.
    Un roman bouleversant sur la culpabilité et le devoir de mémoire, qui connaît un succés international, avec des traductions dans vingt pays.

     

    Extrait:

    "Les policiers pénétrèrent dans les baraquements et les asticotèrent avec leurs matraques.  Les plus jeunes enfants, encore profondément endormis, se mirent à hurler.  La fillette essaya de calmer les plus proches d'elle, mais il n'y avait rien à faire.  Leur terreur était trop grande.  On les emmena dans une autre baraque.  La fillette avait pris deux petits par la main.  Elle vit qu'un des policiers tenait un étrange objet.  Elle ne savait pas ce que c'était.  Les petits glapirent d'effroi et reculèrent.  Les policiers les giflèrent, et à coups de pied, les poussèrent jusqu'à celui qui tenait l'instrument.  La fillette assistait à la scène, horrifiée.  Puis elle comprit.  On allait leur raser les cheveux.  Oui, c'était cela, tous les enfants seraient rasés."

     

    Mon appréciation: 9/10

     

    Mon commentaire:

    Ce livre est bouleversant.  Une fois la lecture commencée, on ne sait plus s'arrêter!  Je n'avais qu'une envie: continuer à lire, et comprendre le parallèle entre les deux histoires.  Car, effectivement, au départ, deux histoires sont racontées en parallèle.  Tout d'abord, celle d'une petite fille juive, Sarah, qui a subi la rafle du Vel d'Hiv et a été emmenée, avec ses parents, ce 16 juillet 1942, laissant son petit frère enfermé dans un placard, en pensant le protéger.  Commencent alors les privations, la famine, la peur, la surpopulation,  les suicides, le manque d'hygiène, la vermine, les maladies, .... qui en ont découlé. Puis la déportation dans le camp de Drancy où les familles ont été séparées, par deux fois, avant que les enfants ne soient laissés à l'abandon total.  Comment Sarah surmontera-t-elle cette épreuve?  Y parviendra-t-elle seulement?

    Parallèlement, on rencontre Julia Jarmond, une journaliste américaine, mariée à un français et habitant Paris.  Son patron lui demande de couvrir un article sur la rafle du Vel d'Hiv pour la commémoration des 60 ans de celle-ci.  Ne connaissant pas cette partie de l'histoire de sa ville, elle mène alors l'enquête.  Elle effectue des recherches sur internet, va se déplacer sur les lieux des drames et commence alors à se rendre compte de l'immensité de l'horreur et de l'implication de la police française dans cette rafle et dans l'extermination qui s'en est suivie.  

    Son enquête la mènera à découvrir un grand secret de la famille de son mari et à comprendre comment l'histoire de sa belle-famille et  celle de Sarah sont très étroitement liées.

    Cette recherche va transformer sa vie et sa vision de la vie, à jamais.  Sa vie personnelle en sera profondément marquée.

    Cette histoire n'est pas une histoire vraie.  Tous les personnages sont fictifs.  Et pourtant, à la lecture, on se rend compte que cela aurait pu être vrai.  Qu'il y a très certainement eu parmi tous les petits déportés une petite "Sarah", ayant vécu une histoire assez semblable... 

    Quant au final du livre, malgré le fait que ce soir assez prévisible, c'est tout de même très émouvant.

    Comme je l'ai dit d'entrée de jeu, ce livre est poignant, bouleversant et nous fait prendre conscience de la chance que nous avons de vivre maintenant.  Et du devoir de mémoire....

     

     

    Pin It

  • Commentaires

    1
    Daphné
    Dimanche 6 Juillet 2014 à 16:13

    J'ai lu ce livre il y a déjà quelques années...

    Quelle histoire ! Je ne cessais d'y penser, ce petit garçon, cette jeune femme rongée par la culpabilité...et puis ces événements tellement tragiques qui nous poursuivent encore aujourd'hui...

    J'ai récemment vu le film, et je n'ai pas été déçue. De bons acteurs qui sonnent vrai...

    A lire et à voir !

    2
    aurore666
    Lundi 7 Juillet 2014 à 20:35
    Oui, Daphné. C'est vrai que cette histoire est vraiment bouleversante. Par contre, je n'ai jamais vu le film! Merci pour ton com... Dès que j'en aurai l'occasion, je prendrai le temps de le regarder!!!
    Bonne soirée.
    3
    Cindy Rielland
    Dimanche 5 Février à 20:05

    Par contre ici , je n'ai pas lu le livre mais vu le film qu'elle histoire vraiment bouleversante que j'ai beaucoup aimer

      • Lundi 6 Février à 17:30

        Je ne me rappelle avoir vu le film par contre...  Je pense qu'il me plairait beaucoup! ♥

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :