• Chronique du roman {Sous le même toit}

     

    Informations générales:

    Titre: Sous le même toit

    Auteur: Jojo Moyes

    Editeur: Milady

    Pages: 576

    Date: 17 février 2017

    Langue: français

     

    4ème de couverture:

     

    Extrait:

     "Kitty se tourna vers le garçon au bonnet de laine.

    - Ca va s'arranger, lui dit-elle.  Parfois, la vie est vraiment pourrie, et au moment où tu crois que c'est fichu pour toujours, ça s'améliore.

    - Tu as appris ça où?  demanda-t-il.  Dans La Petite Maison dans la prairie ?

    - L'année dernière à la même période.  Je croyais que maman, Thierry et moi, on ne serait plus jamais heureux."

     

    Mon appréciation:  8/10

     

    Mon commentaire:

    Isabel est une violoncelliste de talent qui vit principalement pour sa musique.  Quand son mari décède et la laisse seule, criblée de dettes, avec leurs deux enfants, elle doit réapprendre à vivre pour quelqu'un d'autre que pour elle-même et faire face.  Vendre sa maison est une des seules solutions qui s'offre à elle.  Et, vu qu'elle a hérité d'une maison en à la campagne, une nouvelle vie va alors commencer.  Mais cette maison est toute pourrie, et, en plus, certains villageois se la disputaient déjà bien avant son arrivée.  La bienveillance apparente de certains pourrait bien être sournoiserie. Comment se reconstruire quand on a jamais tenu aucun compte et qu'on a vécu en décrochage par rapport à la réalité si longtemps? C'est ce qu'Isabel va devoir apprendre si elle veut sauver ses enfants endeuillés eux-aussi mais néanmoins débordants de courage.

    J'ai beaucoup aimé la plume de l'auteure.  Elle donne vie à ses personnages.  Chacun est habilement décrit et à sa place à part entière dans le roman.  La maison, objet des convoitises, a, elle aussi, une âme.  C'est impressionnant, cette manière qu'a l'auteure de nous emmener, avec les protagonistes, dans son histoire. Elle nous fait voir les aspects positifs mais également les plus sombres de chaque personnage.  Elle n'hésite pas à souligner les perversités que l'humain peut imaginer et réaliser pour arriver à ses fins. C'est le premier roman que je lis de cette auteure, et je suis assez conquise: malgré un début assez lent, ce roman est poignant, intense en émotions diverses et très bien décrit.  Je pense que je renouvellerai l'expérience sans hésitation si l'occasion de la relire se présente. 

    Pin It

  • Commentaires

    1
    Cindy Rielland
    Mardi 2 Mai à 19:37

    Merci pour la chronique

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :