• Chronique du roman {Oscar et la dame rose}

     

    Informations générales:

    Titre: Oscar et la dame rose

    Auteur: Eric-Emmanuel Schmitt

    Editeur: Magnard

    Collection: Classiques et contemporains

    Pages: 115

    Date: 03 juin 2006

    Langue: français

     

    Présentation de l'éditeur:

    Oscar a dix ans et il vit à l'hôpital. Même si personne n'ose le lui dire, il sait qu'il va mourir. La dame rose, qui le visite et " qui croit au ciel ", lui propose, pour qu'il se sente moins seul, d'écrire à Dieu. A travers cette correspondance originale, le récit aborde, du point de vue de l'enfance, des questions philosophiques et existentielles : la maladie, la souffrance, le passage de la vie à la mort, la rencontre avec l'autre et avec le mystère... Les nombreux passages de paroles rapportées permettront aux élèves de réfléchir, en même temps que les personnages, à ces interrogations fondamentales et de découvrir ou d'approfondir les techniques du dialogue argumentatif. En outre, l'appareil pédagogique est suivi d'une interview exclusive d'Eric-Emmanuel Schmitt.

     

    Extrait:

    " Dans mon pays, Oscar, il y a une légende qui prétend que, durant les douze derniers jours de l'an, on peut deviner le temps qu'il fera les douze mois à venir.  Il suffit d'observer chaque journée pour avoir,en miniature, le tableau du mois.  Le 19 décembre représente le mois de janvier, le 20 décembre le mois de février, etc, jusqu'au 31 décembre qui préfigure le mois de décembre suivant.

    -C'est vrai?

    -C'est une légende. La légende des douze jours divinatoires.  Je voudrais qu'on y joue, toit et moi.  Enfin surtout toi.  A partir d'aujourd'hui, tu observeras chaque jour en te disant que chaque jour compte pour dix ans.

    -Dix ans?

    -Oui.  Un jour: dix ans.

    -Alors dans douze jours, j'aurai cent trente ans!"   p31-32

     

    Mon appréciation:    8.5 /10 

     

    Mon commentaire:

    Oscar est un petit garçon de dix ans, leucémique, dont les différents traitements n'ont pas fait d'effets et qui est donc en phase terminale.  Sauf que personne ne le lui dit clairement.  Mais Oscar, lui, sait qu'il va mourir.  Il ne comprend pas pourquoi tout le monde change de sujet quand on parle de sa maladie...  Enfin, tout le monde, sauf Mamie-Rose!  De ce fait, il va se lier d'une belle amitié avec cette dame, qui va l'accompagner vers la fin. Quand elle lui conseille d'écrire à Dieu, il pense qu'elle se moque de lui.  Mais c'est une façon d'exorciser ses peurs et de libérer son esprit.  Il va jouer le jeu et, au fur et à mesure des jours, sa foi va grandir.  Comme Oscar vit ses derniers jours, chacun de ceux-ci lui apportent un peu plus de maturité.  Il va vivre sa vie en accéléré, en s'inspirant de la légende racontée par Mamie-Rose.

    L'auteur a choisi de nous présenter cette histoire du point de vue du narrateur principal, Oscar; nous faisant découvrir en même temps que lui les différents éléments de son histoire.  Dans la dernière lettre, Mamie-Rose devient la narratrice, nous laissant découvrir un point de vue différent.  Ce choix de narration est judicieux car il nous permet de mieux nous identifier à Oscar.

    Ce livre est dans le programme des cours de ma fille pour l'année scolaire à venir.  Il m'intriguait, c'est pourquoi j'avais envie de le lire et franchement, je pense que c'est un livre à lire au moins une fois dans sa vie car ce roman épistolaire est une très belle leçon de vie qui, en plus du sujet de la foi, traite des questions philosophiques avec beaucoup d'humour.  Cela "allège" l'aspect dramatique du sujet, qui n'est pas du tout rébarbatif mais nous offre une très belle vision de la vie, de l'amitié et de la foi.

     

     

     Ma partenaire Artistiquement Notre organise des minis-challenges pour avancer dans le défi de réduction de PAL.  

    Challenge 1: Un livre adapté au cinéma

    Challenge 6: un livre qu'on t'a offert

    Challenge 10: un livre dont le titre comporte un prénom

     

    Pin It

  • Commentaires

    1
    Vendredi 11 Août à 19:41

    très belle lecture, vue en film et lu et franchement j'ai aimer les deux style très belle histoire mais très triste et malheureusement sait souvent arrivée car quelque part à cause de maladie un enfant malade tombe chaque jour 

      • Samedi 12 Août à 12:21

        oui, belle histoire!

    2
    Cindy Rielland
    Vendredi 11 Août à 20:47

    Merci pour cette chronique

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :