• Mon bilan lectures de février

     

    Comme chaque mois, je vous propose mon bilan lectures en images!

      

    cool

     

    Mon bilan lectures de juillet

    Mon bilan lectures de juillet

    Mon bilan lectures de juillet

    Mon bilan lectures de juillet

    Mon bilan lectures de juillet

    Mon bilan lectures de juillet

    Mon bilan lectures de juillet

    Mon bilan lectures de juillet

    Mon bilan lectures de juillet

    Mon bilan lectures de juillet

    Mon bilan lectures de juillet

    Mon bilan lectures de juillet

     

    Soit 12  livres lus:  un beau mois!

     

    Au niveau de mes challenges:

    J'ai lu 1 livre pour le challenge des classiques.  Donc, j'en suis à 6/10 et c'est à lire pour la fin 2018.  Ca avance!

     

     

    Pour le challenge des auteurs francophones:

    J'ai lu 0 livre pour ce challenge ce mois-ci.  J'en suis donc toujours à 8/10 lectures pour fin août 2018.  Bon, j'en ai donc encore 2 à lire en un mois!

     

     Je remercie encore tous mes partenaires qui m'ont envoyé les divers services presse que j'ai pu lire ce mois-ci.

     

     

    Et vous, quel est votre bilan lecture de juillet ?

    N'hésitez pas à me laisser un lien, je me ferai le plaisir d'aller voir votre bilan ;)

     

     

    Pin It

    6 commentaires
  •  Chronique des romans {Le journal d'une peste tomes 1 et 2}

    Chronique des romans {Le journal d'une peste tomes 1 et 2}

    Extraits:

    Tome 1 :

     Chronique des romans {Le journal d'une peste tomes 1 et 2}

    Tome 2 :

    Chronique des romans {Le journal d'une peste tomes 1 et 2}

     

    Mon appréciation:   9/10

     

    Mon commentaire:

    Fannette est une jeune adolescente qui décide d'écrire son journal.  Mais pas n'importe comment ni sur n'importe quel journal, non!  Elle, ce qu'elle veut, c'est un cahier qui sorte de l'ordinaire, pas n'importe quel cahier qu'on trouve partout.  Le journal de ses rêves, c'est un gros cahier à couverture en tissu jaune fermé par un ruban liberty noir et blanc. C'est CE livre-là qu'il lui faut pour commencer son journal intime.  Oui quoi, une peste se doit d'obtenir LE journal qu'elle veut pour y rédiger ses exploits de LA manière qu'elle le veut.  Ah oui, j'ai oublié de préciser que Fannette ne rédige pas son journal simplement comme tout le monde, non!  Elle, elle est la présidente de la confrérie des pestes, elle se doit donc d'être créative et originale!  Illustrations, tailles et typographies différentes, onomatopées inondent son journal.  Alors, c'est le journal d'une peste, certes, mais quand on y pense, Fannette n'est pas si peste que ça, c'est juste une ado comme toutes les autres qui aime s'amuser, aime la différence, s'assume et n'aime pas les règles...  Une vraie ado, quoi. 

    Dans le premier tome, on la découvre.  On la voit à la recherche de son journal, on rencontre sa famille, ses amis, ceux qu'elle apprécie et ceux qu'elle aime moins.  Les personnes les plus importantes pour elle sont son pépé Gaston (toujours prêt à croquer la vie à pleines dents, mais aussi souvent de bons conseils) et son meilleur ami Charly (le seul à part pépé Gaston à la comprendre vraiment).

    Voici deux conseils de Pépé Gaston:

    "La vie c'est comme une pile.  Il y a un pôle + et un pôle -, et nous, on est entre les deux.  Alors si tu veux t'en sortir, tu n'as pas le choix, il faut prendre l'habitude de ne pas te laisser faire!"

    " Les vies des autres, vues de loin, elles ont l'air mieux que la tienne, que tu vois de près, mais c'est que de la poudre aux yeux."

    Elle déteste les profs, surtout Mme Turan qui est un véritable tyran.  Quant à sa famille, ses parents ne sont vraiment pas sur la même longueur d'ondes qu'elle et sa petite soeur, Eva, est un peu trop collante à son goût.  

    Dans le deuxième tome, on retrouve tous les personnages du premier avec plaisir.  Et surtout, Fannette est amoureuse.  Mais ses parents n'ont pas toujours les mêmes projets qu'elle et leurs fréquentations laissent à désirer, surtout quand Fannette est obligée de passer son temps avec un garçon de sa classe qu'elle n'apprécie pas du tout, Kévin.  Mais si Théo, son Théo, est dans les parages, alors tout peut s'accepter ♥

    Cette saga jeunesse, c'est une bouffée de fraîcheur.  Cela ne m'étonne nullement que ma fille en soit fan et qu'elle me l'ait conseillée.  Bon, en tant que maman, on retrouve bien certaines situations conflictuelles, mais c'est justement ça qui est amusant.  Honnêtement, je le conseille à toutes les jeunes ados, qui s'identifieront hyper facilement à Fannette (je m'y suis même identifiée en repensant à certaines choses de ma jeunesse, lol!).  Si vous voulez passer un moment de peps et de bonne humeur, n'hésitez pas!

    Pin It

    4 commentaires
  • " Etre en vacances c'est n'avoir rien à faire et

    avoir toute la journée pour le faire."

     

    Robert Orben.

     

    La citation de la semaine

     

     

    PS: ceci est une photo personnelle; merci de ne pas la prendre!

    Pin It

    6 commentaires
  •  

     

    Informations générales:

    Titre: Il y a toujours un rêve qui veille

    Auteur: Joëlle Sancéau

    Editeur: Les éditions du 38

    Collection: Corail

    Date: 2018

    Langue: 238 français

    Version: e-book

    Pages: 144 pour l'édition imprimée

     

    Présentation de l'éditeur:

     

    Extrait:

    "Tante Ronchon se rapprocha de l'écran de télévision et chuchota:

    - Ma chérie, cette maison n'attend que toi pour revivre.  Il est peut-être temps que tu reviennes à Plémey.  Je suis immensément fière de ton parcours.  Tu as fait tes preuves, montré combien tu es brillante.  Tu n'as plus aucun compte à rendre.  Pour une fois, pense à toi et songe à ce qui te rendrait vraiment heureuse.  Ma maison, un peu décrépite, mais qui ne demande qu'à se refaire une beauté, pourrait devenir ton point d'ancrage en ville.  Vous devriez bien vous entendre toutes les deux, aussi fières et solitaires l'une que l'autre.  Réfléchis, ma mignonne, réfléchis."

     

    Mon appréciation:   7.5  / 10 

     

    Mon commentaire:

    Jeanne, Professeur de Lettres à Paris, est célibataire, quarantenaire, et pleinement engagée dans son boulot.  Ses élèves la surnomment d'ailleurs Madame Travail et Rigueur.  Originaire de Plémey, elle n'y retourne qu'en de rares occasions visiter sa famille, plus précisément, pour les fêtes de Noël.  L'endroit est pour elle synonyme de tristesse et de regrets: la veille de son mariage, son fiancé, Pierre, est décédé accidentellement.  Même si elle mène une brillante carrière, ses blessures n'ont jamais vraiment guéri.  Alors que sa vieille tante, surnommée tante Ronchon, décède, elle regagne sa ville natale pour assister aux funérailles et aider sa mère à débarrasser la maison de sa tante.  Elle ne s'imaginait pas qu'à partir de ce moment-là, sa vie allait changer.  Elle retrouve Gabin, le petit frère de Pierre, qui est devenu un homme et qui arrive à lui faire oublier ses chagrins. Gabin, un homme tendre et séduisant, patron de la chocolaterie du coin, même si on apprend que lui aussi a pris du recul avec Plémey durant de longues années. Elle décide de racheter la maison de sa tante comme pied-à-terre, aidée, il faut le dire par un pouvoir divin qui lui insuffle un bonheur nouveau. Jeanne va changer, profondément.  Elle va beaucoup se remettre en questions, surtout à partir du moment où elle va venir en aide à une de ses étudiantes, anorexique, avec qui elle va lier une relation privilégiée.  Le début d'un changement profond de ses habitudes...

    Ce roman, c'est une romance feel-good, un brin mystique, qui entraîne un questionnement sur le sens de la vie et les choix, conscients ou non, qui déterminent notre manière d'être.  C'est aussi un roman qui prouve que rien n'est figé et qu'on peut toujours changer sa vie, même si on vieillit, on a toujours droit au bonheur.

     

    Jremercie Julie Derussy, directrice des SP pour la collection corail (romance) aux éditions du 38,  ainsi que l'auteure pour la découverte de son roman.

    Chronique du roman {French Girl}

     

    Pin It

    8 commentaires
  • Ma classe flexible - évolution

     

    En cours d'année, la classe flexible a bien évolué...  Les enfants y ont adhéré et ont proposé toutes sortes d'améliorations ou demandé d'autres choses.

    C'est ainsi que ce sont ajoutés, au fur et mesure de l'année:

    * une table haute (que nous avons construite à partir d'une table basse, en y ajoutant des tuyaux en PVC, puis en recouvrant le tout de masking-tape noir, pour que les tuyaux ne tombent plus et en plus, ça ajoutait de l'esthétique puisque la table à la base était noire) + aux alentours de Pâques, j'ai également trouvé un tabouret haut pour accompagner cette table => génial, depuis le temps que les enfants m'en demandait un: du coup, ils l'adorent!

    * des ballons sont arrivés progressivement (d'abord un prêté par une collègue, puis, comme les enfants aimaient beaucoup, j'en ai acheté 3 autres)

    * 3 coussins à picots, autrement nommés galettes de chaises 

    * 2 poufs (apportés en juin, les enfants ont aimé, mais c'était nouveau.  On verra si ils auront le même succès l'an prochain!)

    * 2 supports en bois de différentes inclinaisons (à la demande des enfants)

    * 1 chambre à air (apportée par un enfant)

    * des élastiques supplémentaires (à la demande des enfants)

     

     

     

    Bref, assez de blabla, je vous montre quelques photos des enfants en activités, pour vous faire une idée (photos piochées tout au long de l'année):

    Ma classe flexible - évolution

    peinture en atelier (assis ou debout, l'enfant choisit la position qui lui convient le mieux)

     

    Ma classe flexible - évolution

    travail en atelier assis sur des ballons

     

    Ma classe flexible - évolution

    chacun choisit sa position: assis sur le petit lit, contre l'armoire, sur une chaise ou sur un coussin au sol

     

    Ma classe flexible - évolution

    travail en atelier, élastiques aux pieds des chaises

     

    Ma classe flexible - évolution

    assise sur une galette à picots

     

    Ma classe flexible - évolution

     vue de la classe, les enfants sont occupés en ateliers

     

    Ma classe flexible - évolution

    assis à la table basse, sur un coussin

     

    Ma classe flexible - évolution

    travail avec les plans inclinés pour certains élèves, un enfant choisit la table haute,d'autres les tabourets

     

    Ma classe flexible - évolution

    avec le pouf

     

    Ma classe flexible - évolution

    pouf, repose-pieds, élastiques: tout est bon pour se sentir confortable pendant une évaluation ;)

     

    En cours d'année, on a également créé un coin "détente-déstress", où les enfants se rendaient lorsqu'ils en avaient besoin et dans lequel il y avait des petites balles à triturer, des casses-têtes, des objets flexibles.

    Ma classe flexible - évolution

     

    Bien entendu, j'ai déjà d'autres idées pour encore améliorer le confort l'an prochain.  Mais ça, ce sera pour une autre fois ;)

    Pin It

    7 commentaires