• Informations générales:

    Titre: L'oeil du loup

    Auteur: Daniel Pennac

    Editeur: Pocket jeunesse

    Illustrateur: Catherine Reisser

    Collection: Pocket junior

    Pages: 92

    Date: 1994

    Langue: français

     

    Quatrième de couverture:

     

    Extrait:

    " Le loup fronce les sourcils.  Des vaguelettes de poils hérissés viennent mourir au bord de son museau.  Il s'en veut de se poser toutes ces questions à propos de ce garçon.  Il avait juré de ne plus jamais s'intéresser aux hommes. Et, depuis dix ans, il tient le coup : pas une pensée pour les hommes, pas un regard, rien.  Ni pour les enfants qui font les pitres devant sa cage, ni pour l'employé qui lui jette sa viande de loin, ni pour les artistes du dimanche qui viennent le dessiner, ni pour les mamans idiotes qui le montrent aux tout-petits en piaillant : "Voilà, c'est lui, le loup, si t'es pas sage, t'auras affaire à lui!" Rien de rien."

     

    Mon appréciation:  8.5 /10

     

    Mon commentaire:

    Dans un zoo, le vieux loup bleu borgne d'Alaska est un solitaire.  Cela fait des années qu'il n'a plus regardé un homme.  Alors, quand un petit garçon Africain le fixe depuis un certain temps, le loup est agacé.  Pourtant, ce jeune garçon saura l'apprivoiser.  En fermant un oeil, il prouve au loup qu'il peut non seulement compatir mais également comprendre sa vision des choses.  C'est ainsi que l'échange apparemment silencieux entre ces deux êtres va commencer.  Au travers de l'oeil de l'un, l'autre découvrira sa vie avec toutes ses embûches et ils comprendront l'un comme l'autre ce qui les a amenés à se retrouver tous deux dans ce zoo.  Dans l'oeil du loup, on y voit les grandes plaines de l'Alaska, la vie dans le Grand Nord, les contes à propos des hommes, la traque et enfin la captivité.  Dans les yeux de l'orphelin, on y voit son parcours en Afrique : le désert, l'Afrique grise, l'Afrique verte, les différents animaux et humains rencontrés et son don pour conter les histoires. 

    J'avais déjà lu ce livre quand j'étais jeune.  C'est une relecture et c'est avec plaisir que je l'ai redécouvert.  L'auteur y véhicule pas mal de valeurs: la cruauté humaine, l'immigration et l'émigration, l'amitié, la confiance et l'ouverture aux autres et au monde.  On suit le parcours des protagonistes au travers de leurs deux récits enchâssés dans l'histoire principale, les deux héros ayant des personnalités opposées.  Si je l'ai classé dans mon challenge So Classic, c'est parce que ce roman de Daniel Pennac est d'ores et déjà devenu un "classique" pour les écoles malgré qu'il soit en fait contemporain.  Son côté roman initiatique en fait un excellent choix pour intéresser nos jeunes, de même que l'attrait pour la nature car l'auteur nous décrit très bien les paysages.  Les illustrations en noir et blanc qui parsèment le livre sont un plus pour les ados qui peuvent mieux visualiser les différentes scènes et ainsi s'approprier l'histoire.

    Bref, c'est une très bonne histoire de littérature jeunesse que je conseille à tous.  Ce livre nous apporte une belle ouverture d'esprit.

     

    Voici le troisième roman que je lis cette année dans le cadre de mon challenge So Classic (3/10).

     

    Pin It

    4 commentaires
  • Chronique du roman {La guerre des clans - Rivière noire}

    Informations générales:

    Titre: La guerre des clans

    Auteur: Erin Hunter

    Tome: 2- Rivière noire

    3ème cycle: Le pouvoir des étoiles

    Editeur: PKJ

    Date: 2018

    Pages: 359

    Langue: français

     

    Présentation de l'éditeur:

    L'ère de la Prophétie des étoiles est arrivée !

    Désormais apprentis, Nuage de Geai, Nuage de Lion et Nuage de Houx sont confrontés à des responsabilités nouvelles et à des choix difficiles. Tandis que le premier est hanté par des visions qu'il peine à maîtriser, son frère éprouve une amitié passionnée et interdite pour une apprentie rivale. Seule Nuage de Houx comprend que les quatre Clans du lac sont à l'aube d'un affrontement sanglant. Sans l'aide des siens, parviendra-t-elle à éviter ce conflit ?

     

    Extrait:

    " - Un tunnel entre nos deux territoires? C'est fantastique!  En cas d'attaque ou d'incendie, le clan du Tonnerre pourrait s'en servir pour évacuer...

    - Non! Surtout pas! Tu ne dois en parler à personne, d'accord?  Tu ne comprends pas que c'est la cachette parfaite?

    - Quelle cachette?

    - Nous pourrons nous y retrouver sans risque!  Même Nuage de Houx ne saura pas où tu es, ni avec qui.

    Nuage de Lion remua les moustaches.  Il pourrait voir Nuage de Myosotis autant qu'il le voudrait sans que personne ne le sache!

    - C'est une idée géniale! Tu es formidable, Nuage de Myosotis!

    Elle ronronna, frotta un instant sa truffe contre le museau de l'apprenti, puis se détourna.

    - Suis-moi, Je vais te montrer la caverne."

     

    Mon appréciation:   9/10

     

    Mon commentaire:

    Ce tome est le deuxième du troisième cycle, vous pouvez trouver ma chronique du tome précédent en suivant ce lien : cliquez ici !

    C'est toujours avec grand plaisir que je retrouve les chats des clans.  Dans ce tome, les personnages mis à l'honneur sont Nuage de Geai, Nuage de Lion et Nuage de Houx qui sont devenus apprentis depuis le dernier tome.  Nuage de Geai est de plus en plus persuadé que lui et ses frère et soeur sont les chats de la prophétie des Etoiles.  Il a des pouvoirs hors du commun et en bien conscient. Il rêve également de chats inconnus (pour lui, car nous avons une idée de leur origine en ayant lu le reste de la saga). Son frère, Nuage de Lion, est constamment fatigué et n'est pas vraiment à son affaire au sein de son clan, mais cela semble normal, puisqu'il est tiraillé entre sa loyauté à son clan et une chatte d'un autre clan, qu'il voit en cachette dans des souterrains dont eux seuls ont connaissance...  jusqu'à ce qu'un événement perturbateur vienne les empêcher de s'y retrouver...  Sa soeur, Nuage de Houx, veut faire prendre conscience à Etoile de Feu que la guerre n'est pas nécessaire.  En effet, lors de la dernière Assemblée, le Clan de la rivière avait du déserter ses terres pour vivre quelques temps sur l'îlot de l'Assemblée.  Mais tous les Clans semblent penser qu'ils vont se chercher un autre territoire et que, donc, leur territoire est en danger.  Pourtant, le Clan de la Rivière a juste besoin d'aide et n'a aucunement l'intention de d'envahir les autres terres.  Le clan des étoiles est bien présent pour aider nos jeunes héros et leur clan, mais d'autres chats semblent vouloir faire leur réapparition...  A suivre!

    Encore une super suite avec ce tome riche en rebondissements, en dangers, en révélations et en questions sur l'avenir.  Ce livre m'a, une fois de plus, tout à fait conquise: j'adore vraiment cette saga. Dommage que je doive attendre la suite...

     

    Pin It

    2 commentaires
  • La citation de la semaine

     

    "La nature n'est qu'un spectacle de bonté."

    A.  Rimbaud.

    Pin It

    4 commentaires
  •  

    Informations générales:

    Titre: Coeur coco

    Saga: les filles au chocolat

    Tome : 4

    Auteur: Cathy Cassidy

    Editeur: PKJ

    Pages: 256

    Date: 01 octobre 2015

    Langue: français

     

    Quatrième de couverture:

     

    Extrait:

     "C'est dingue, tu es toujours persuadée que les choses se passeront comme tu l'as prévu.

    (...)

    J'i bien le droit de rêver, non?  Et si on n'y croit pas un peu, ce n'est pas drôle.  De toute façon, il faut y croire pour que ça marche!"

     

    Mon appréciation:  9 /10

     

     

    Mon commentaire:

    Les filles au chocolat, c'est une saga emplie de douceur et de fraîcheur.  C'est l'histoire de 5 soeurs dont les parents tiennent une chocolaterie.  L'auteure a choisi de scinder sa saga en différents volumes et chaque tome porte sur une des soeurs.  Il y a aussi des tomes intermédiaires qui parlent d'autres personnages utiles à l'histoire.  Vous pouvez découvrir mes chroniques précédentes en suivant ces liens:

    tome 1 (consacré à Cherry) : ici

    tome 2 (consacré à Skye) : ici

    tome 3 (consacré à Summer) : ici

     

    Encore une fois, la couverture est très jolie: à la fois gourmande et tournée vers la nature. Un beau mélange!

    Dans ce tome, le personnage mis à l'honneur est Coco Tanberry, la petite dernière de la famille.  C'est une jeune fille passionnée par la nature et qui aime le violon, même si elle n'est pas très douée pour ça.  A l'heure actuelle où la jeunesse milite pour le climat, je pense que beaucoup pourraient être touchés par le comportement de ce petit bout d'ado qui sort tout juste de l'enfance mais sait déjà très bien ce qu'elle veut!  On peut dire que c'est un livre tout à fait d'actualité ;)

    Pour l'histoire, Coco défend les causes des animaux et notamment celle des animaux en voie de disparition.  Elle milite avec ses amies à l'école, à son petit niveau, en vendant des gâteaux, notamment, pour récolter de l'argent.  Quand Coconut, son poney préféré est acheté par un tyran, elle va tout mettre en oeuvre pour la sauver, aidée de Stevie Marshall, un jeune garçon qu'elle connaît depuis peu mais qui, derrière ses airs farouches, cache un grand coeur... Quitte à kidnapper ensemble la ponette et une autre, maltraitée aussi... Bien entendu, les petits drames familiaux avec Summer, sa soeur anorexique et Honey, l'aînée des soeurs, continuent de plus belle: cette dernière ne va plus à l'école et trafique ses résultats pour que ses parents ne s'en rendent pas compte, d'autant plus qu'ils sont débordés avec la chocolaterie... Coco a de la peine pour elle car elle voit bien qu'elle a des problèmes, mais vu qu'elle même a ses propres secrets, elle ne dira rien...  Mais la situation se bouleverse à la fin et Honey pourrait bien changer complètement de vie... A suivre!  Pour en revenir à Coco, malgré le fait qu'elle se sente incomprise par sa famille, elle a du tempérament et n'a pas peur de prendre des risques. Sa complicité avec Stevie va aller crescendo et on va découvrir les blessures passées de l'un et de l'autre progressivement.  Je trouve par contre que ses escapades nocturnes semblent peu crédibles: elle n'a que 12 ans et pourtant, elle passe tout son temps dehors la nuit...  D'autant plus incompréhensible que les parents ont déjà vécus pas mal de problèmes avec Honey, mais bon, ce n'est que mon point de vue d'adulte...

    Plus j'avance dans cette saga, plus je me dis que c'est loin d'être une simple saga jeunesse pour passer le temps.  L'auteure glisse tout un tas de sujets de société dans ses histoires, au delà de l'histoire de la chocolaterie et des amours naissantes des jeunes filles.  C'est très intéressant pour nos jeunes mais franchement, je pense qu'on peut lire cette saga à tout âge.

     

    Bien entendu, comme dans les autres tomes, on a les petits plus habituels: fiches techniques de présentation de chaque fille au chocolat, un petit test pour savoir quelle fille au chocolat nous sommes, et les petites recettes de Coco.

      

    L'avis de mes partenaires:

    Artistiquement Nôtre : découvrez son avis en cliquant ici

     

    Pin It

    2 commentaires
  •  

    Informations générales:

    Titre: Le temps des amours

    Saga: Souvenirs d'enfance - tome 4

    Auteur: Marcel Pagnol

    Editeur: Editions de Fallois

    Collection: Fortunio

    Pages: 282

    Date: 1988

    Langue: français

     

    Quatrième de couverture:

    " Quand je revois la longue série de personnages que j'ai joués dans ma vie, je me demande qui je suis. J'étais, avec ma mère, un petit garçon dévoué, obéissant, et pourtant audacieux, et pourtant faible ; avec Clémentine, j'avais été un spectateur toujours étonné, mais doué d'une incomparable (je veux dire incomparable à la sienne) force physique ; avec Isabelle, j'avais couru à quatre pattes, puis je m'étais enfui, écoeuré... Au lycée, enfin, j'étais un organisateur, un chef astucieux, et je n'avais qu'une envie, c'était de ne pas laisser entrer les miens dans le royaume que je venais de découvrir, et où je craignais qu'ils ne fussent pas à leur place. "

     

    Extrait:

    " J'écrivis ainsi un grand nombre de petites poésies, et des déclarations d'amour en vers pour mes camarades amoureux, qui récompensaient mon génie avec des caramel mous du "Chien qui Saute" et quelques fois par des cigarettes."

     

    Mon appréciation:  7 /10

     

    Mon commentaire:

    Après avoir relu les tomes 1 et 2 de la saga des souvenirs d'enfance de Marcel Pagnol fin d'année dernière pour mon challenge So Classic, je continue la saga cette année, pour mon nouveau challenge.  Vous pouvez découvrir mes précédentes chroniques en suivant les liens!  Ma chronique du tome 1 se trouve donc par là et celle du tome 2 se trouve par ici.  Vous pouvez également trouver ma chronique du 3ème tome en cliquant ici.

    Comme pour le troisième volume, celui-ci est également une découverte et non une relecture.  Je reste sur mes positions...  Les deux premiers tomes sont nettement plus poétiques et agréables à lire.  Ce dernier tome a été écrit par Marcel Pagnol, mais il ne l'avait pas terminé.  Il a été publié posthume mais il est certain qu'il y aurait apporté quelques modifications, de même qu'au livre"Le temps des secrets".  Il les aurait repartagés de manière différente...  D'ailleurs, lors de la lecture de ce tome, on se demande pourquoi il l'a appelé les temps des amours puisqu'il n'y parle pas du tout de ses amours, contrairement au volume précédent. Cependant, Bernard de Fallois, en fin de livre, nous donne quelques explications par rapport à ces deux derniers livres et au fait qu'ils devaient être remaniés.  De même, en lisant ce roman, je me suis demandée ce que l'épisode des pestiférés venait faire dans ce roman car il aurait très bien en faire un conte à part...  J'ai été rassurée de lire en postface qu'en fait, il ne devait pas être présent dans ce livre...

    Venons-en à l'histoire:

    Marcel grandit, on le voit évoluer en fin de collège et au lycée.  Il est un brin rebelle et fait tout un tas de bêtises avec ses amis.  Mais on peut dire qu'une belle amitié lie les uns et les autres qui n'hésitent pas à se dénoncer pour que l'autre n'ait pas d'ennuis. On retrouve également la pétanque et la chasse lorsque Marcel retourne dans ses collines.  Il va également se faire un nouvel ami, externe, qui lui aussi se rend régulièrement en vacances à la Treille.  C'est d'ailleurs là que nos deux amis rencontrent un homme, qu'on pourrait prendre pour un vieux fou, qui leur conte l'histoire des pestiférés.   C'est durant cette période que Marcel se découvre une passion pour la poésie, passion dont il fera profiter ses amis puisqu'il écrira de nombreux poèmes pour eux afin de les aider à charmer leurs (éventuelles futures) petites amies.  

    Tout comme le tome précédent, celui-ci raconte principalement l'histoire de Marcel à l'école... Ce n'est pas aussi poétique que les vacances dans les collines, forcément...  De plus, dans ce tome, on sent clairement que ce n'était pas terminé et que les personnes qui ont assemblé les différentes parties de textes retrouvées de l'auteur, l'ont fait sans avoir l'idée finale que l'auteur y aurait apportée.  Je pense que le remaniement prévu par Marcel Pagnol aurait changé ma vision sur ces deux derniers volumes.  Mais il aurait tout de même été triste qu'ils n'aient pas été édités car non remaniés.  Donc, je pense que les personnes qui ont décidé de les publier ont tout de même bien fait!  Cela aurait été bête de laisser mourir dans l'oubli des textes d'une si belle saga...

     

    Voici le deuxième roman que je lis cette année dans le cadre de mon challenge So Classic (2/10).

     

    Pin It

    2 commentaires