• Les enfants de la guerre

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Informations générales:

    Titre: Les enfants de la guerre

    Auteur: Gil Lacq

    Illustrateurs: Serge Colard et Didier Rudelopt

    Edition: Hachette

    Collection: bibliothèque verte

    Date: 1979

    Pages: 196

    Public: dès 13 ans

     

    4ème de couverture:

    " "Quand cette  fichue guerre sera terminée, j'avalerai un poulet tout entier!

    - Et moi un saucisson, gros comme ça!

    - Et du chocolat!

    - Et ... Et ... "

    Mon frère et moi ne savions même plus ce que nous pourrions manger, tellement la faim nous obsédait. 

    Nous étions à Bruxelles, en 1940, et l'occupation allemande venait à peine de commencer.  Durant les années qui ont suivi nous avons vécu de drôles de choses: les bombardements, les arrestations, la résistance, les incroyables combines pour essayer de ne pas mourir de faim.

    Mais au milieu de toutes ces misères, de toutes ces épreuves, de tous ces malheurs, ce que nous avons pu rire! "

     

    Extrait:

    "Le premier hiver de la guerre n'a pas été trop dur, le pillage de nos mines de charbon par l'Allemagne nous laissait encore quelques miettes.  Mais le second, en 1941-1942, a été abominable.  Il a fait très froid, il est tombé beaucoup de neige, il a gelé pendant des mois; ce fut l'hiver le plus rigoureux depuis des dizaines d'années.  Comme si la Nature voulait ajouter sa méchanceté à celle des hommes pour nous faire souffrir, ou comme si elle voulait nous rappeler que sa dureté à elle, sa cruauté suffisaient bien, sans qu'il y ait besoin d'y ajouter les nôtres..."

     

    Mon appréciation: 8/10

     

    Mon commentaire:

    Ce livre est un roman jeunesse.  Mais mes enfants sont encore trop petits pour que nous le partagions.  Voilà pourquoi il est dans la catégorie "MES romans en tous genres" et non pas "Junior".

     

    Il s'agit de l'histoire d'enfants belges qui vivent durant la période de la seconde guerre mondiale.  On voit comment ils "survivent" à cette tragédie humaine.  Par le regard d'un des enfants, qui est le narrateur, on suit les aventures de différents enfants.  Il y explique, entre autres, la "débrouille", pour trouver à manger.  Mais aussi sa passion pour les avions.  Il nous parle également de la résistance, des collabos, des juifs,  des soldats allemands, qui n'étaient pas tous si méchants, des armes et munitions, ...  Et enfin des jeux, car pour les enfants, tout est prétexte à jouer, même en temps de guerre!

    C'est un roman touchant, qui amène à la réflexion.  Cela nous montre les dures conditions de la guerre.   On en ressort forcément touché...

    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :