• Extraits du livre {Oksa Pollock - tome5}

     

     

    Voici quelques extraits choisis du livre {Oksa Pollock - T5}

    de Anne Plichota et Cendrine Wolf.  

    Lecture terminée, la chronique suivra bien vite!

     

    " - T'as vraiment beaucoup changé, Gus... avait assené Oksa, déroutée.

    -Encore plus que tu ne le crois...

    Cette dernière réplique avait laissé un sentiment étrange dans l'esprit d'Oksa.  Devait-on toujours changer en grandissant?  Les épreuves, les bonheurs, modifiaient-ils nécessairement ce qu'on était?  Comment faire pour comprendre qui on était, qui était l'autre?"   p 69

     

    " Il ne fallut qu'une dizaine de secondes pour que les premières images apparaissent.  Oksa les sentit littéralement sortir d'elle, puissantes et chargées de vie.

    Les Refoulés furent les premiers à réagir.  La main sur la bouche,  ou bien les doigts crispés sur les accoudoirs de leur fauteuil, ils prenaient de plein fouet le spectacle de désolation qu'offrit Du-Mille-Yeux.  Les traces de la terrible bataille ayant opposé les partisans de la Gracieuse Oksa à ceux d'Ocious, l'ancien cicérone tué et remplacé par son fils Orthon, crevaient les yeux et le coeur de ceux qui en étaient les témoins impuissants, groupés autour d'Oksa dans le salon.

    Sur fond de décor de fin de guerre, des corps étaient alignés dans l'herbe poussiéreuse: Abominaris, Chiroptères Tête-De-Mort, serpents-zèbres, rhinocéros bleus, tigres aux dents de sabre... Mais aussi des Gétorix, des Merlicoquettes, quelques Insuffisants, tous fauchés en pleine lutte.  Plusieurs personnes prenaient une à une les créatures défuntes pour les enterrer avec un respect égal, qu'elles aient été dans le clan Gracieux ou Félon.  Le cimetière était vaste, déjà hérissé d'innombrables stèles, simples pierres plates sous lesquelles reposaient les corps des humains ayant perdu la vie lors du Nouveau Chaos.  Oksa ne put retenir un frisson en revoyant ces images.  En plein coeur de l'action, impossible de voir que tant de gens étaient morts.  C'est en rêvolant que cette réalité lui était apparue dans toute sa cruauté et avait provoqué une explosion à l'intérieur de son esprit, de sa conscience."   p114-115

     

    " On aurait pu voir de la dureté dans l'attitude de Zoé.  Mais son léger et soudain tassement d'épaules trahissait autre chose.

    - Tu sais bien que rien n'est tout à fait blanc ni tout à fait noir, lança-t-elle.  Tugdual n'a certainement pas un mauvais fond et son coeur possède sûrement une forme de pureté, comme le dit ton Foldingot.  Ce qui ne l'empêche pas de choisir la voix la plus ténébreuse.  Et tu sais bien que ce n'est pas la première fois.  

    Oksa suffoquait, partagée entre l'envie de fuir et celle de hurler."   p225

     

    " - Souviens-toi, Tugdual...  murmura Oksa alors que les bandes de fumée bleutée s'échappaient d'elle.  Souviens-toi de ce que tu m'as dit un jour... "Si on contrôle ce qui est susceptible de nous asservir, alors on est plus fort que tout.  C'est ça, la vraie force!  Etre capable de dominer ce qui peut nous dominer."     p347

     

     

     

    Extraits du livre {Oksa Pollock - tome5}

     

    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :