• Extraits de ma lecture {Le codex d'Altura}

     

    Extraits choisis de ma lecture

    {Le codex d'Altura}

    de James Maxwell

     

    Lecture terminée, la chronique aussi, vous pouvez la trouver par: ici

    (avec un extrait que je n'ai pas repris ici dans le coin des extraits, pour changer)

     

    "Miro entendit des bruits de lutte dans une allée voisine.  Un gros homme tenait une jeune femme par les cheveux et la tirait vers le sol.  Elle cria alors qu'il lui tordait le bras dans le dos et retroussait sa jupe, révélant une paire de fesses blanches.

    -A l'aide! Je vous en prie, à l'aide! cria-t-elle.

    Avant que Miro puisse réagir, Tuok l'agrippa par le bras et l'éloigna de l'allée à marche forcée.  Les cris de la femme les poursuivirent alors qu'ils s'en allaient.  

    Miro se libéra avec colère de la poigne de Tuok.

    - Quoi?  tu ne peux pas me dire que tu n'as pas vu ça!  Il était...

    - Miro, si tu fais un pas dans cette allée, quatre de ses copains sortiront de l'ombre et tu seras mort.  C'est une ruse vieille comme le monde.

    - Tu plaisantes.

    - Je ne plaisante pas. Elle sera sans doute la première à te trancher la gorge.  C'est un traquenard, mon gars."     p106

     

     " Qui était-il pour se mettre en travers du mariage d'Amber avec un maître de l'Académie, un homme pourvu de moyens, quand Miro avait l'intention de devenir un guerrier qui se battrait loin de chez lui?

    Il ne voulait pas lui faire de mal.  Il fit semblant de ne pas comprendre ce que lui disait le regard d'Amber.

    -Est-ce qu'il t'aime aussi?  demanda-t-il?

    - Je ... ne crois pas.

    - Alors oublie-le.  Il ne te mérite pas.  Cela ne sert à rien de se lamenter d'absence d'eau dans le désert; parfois, il faut choisir une direction et commencer à marcher."    p164

     

    " Ce qui se trouve derrière nous et ce qui se trouve devant nous n'est rien comparé à ce qui se trouve en nous."   p373

     

    "Sa main bougeait, comme mue par une volonté propre, tandis qu'Ella enchaînait rapidement les runes.  Cela ne ressemblait à rien de ce qu'elle avait pu voir auparavant.  Elle combinait les symboles pour former des arrangements complètement nouveaux.  

    Tout en travaillant, Ella activait les runes, mais elle n'interrompit jamais ses efforts.  Ses lèvres remuaient constamment - en comparaison, le chant d'un chantelame était simple.  Ella ne leva pas les yeux pour constater l'effet de ses activations - si elle s'arrêtait, elle faiblirait.

    Ella enchantait l'air lui-même."     p 675

     

    Extraits de ma lecture {Le codex d'Altura}

     

     

    Pin It

  • Commentaires

    1
    Cindy Rielland
    Mercredi 28 Juin 2017 à 17:58

    Merci pour ses extraits

      • Samedi 1er Juillet 2017 à 15:40

        Avec grand plaisir.  J'espère que ça te donne une idée plus précise du style de lecture.  Toi qui avais l'air intéressée ;)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :