• Extraits de ma lecture {Antho-noire pour nuits Streampunk}

     

    Premier extrait proposé dans le coin des extraits littéraires

     

     

    Voici quelques extraits choisis de l'

    "Anthonoire pour nuits Steampunk" des Editions La Cabane à mots

     

     

    "Aux côtés de Laura, il entendit son souffle, entravé et irrégulier.  Elle lui esquissa un sourire.  Il n'avait d'autre envie que de lui offrir ce qu'elle désirait:

    -  S'il n'en reste qu'un au monde, je le trouverai et te le rapporterai.  

    -  De quoi parles-tu?

    -  De ce lys... cette fleur blanche.  Tu l'auras bientôt entre tes mains...

    -  Ne dis pas de bêtises... Tu sais bien que c'est impossible.

    -  Je vais m'absenter quelques temps...  Ne t'inquiète pas pour moi.

    Je reviendrai avec ce lys blanc...  Je crois bien que le vieux bibliothécaire en sait plus qu'il veut bien le montrer.  Je retourne le voir.

    -  C'est pure folie...  Ne fais pas ça!  Tu n'as pas besoin de me prouver ton amour.

    -  Fais-moi confiance, Laura... Il paraît que tu sais ce qu'est la magie.  J'apprendrai ce qu'elle est, et elle me guidera...

    Les paroles de Tristen se perdirent dans l'esprit de la jeune fille.  Les nano-cellules artificielles s'étaient dispersées dans son organisme, répandant leurs semences de sédatifs à vive allure, soulageant ses douleurs... Elle s'endormit."

    p 185; extrait de "Le Lys immaculé", de Didier de Vaujany.

     

    " Déjà, elle était de nouveau face à lui et lui souriait, énigmatique.  

    -  Lara...  J'avais dix-huit ans, à peine, et j'étais comédienne...  Souviens-toi Anathole.

    L'homme déglutit.

    Des images jaillissaient devant ses yeux brouillés.  Une Lara... Oui peut-être...

    Qu'était-elle devenue?

    Un rictus.

    Il n'eut pas le loisir de chercher plus loin.  une poigne dure comme le métalse glissait vers son entrejambe.  Sa tête à lui fit non, avec un regard désespéré, puis un air horrifié remplaça son sourire.  Trop tard.  L'autre main s'enfonçait déjà en lui et lui arrachait le coeur.  

    Dans un hoquet, il s'affaissa.

    Satisfaite, la jeune fille contempla ses trophées sanguinolents puis les jeta à côté du cadavre.  L'homme avait payé son dû." 

    p 284-285, extrait de "Meurtres en 5 actes" de Mamiko & Bob.

     

     

     

     

    Pin It

  • Commentaires

    1
    Baloo
    Mercredi 27 Janvier 2016 à 00:03
    Très beau extrait
    2
    Sylvie Bar
    Mercredi 27 Janvier 2016 à 09:36

    Un beau premier extrait mais le deuxième est assez dur :-)

      • Jeudi 28 Janvier 2016 à 18:02

        Oui, effectivement...  L'extrait de la deuxième histoire vient plutôt d'un thriller version steampunk.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :