• Deuxième série d'extraits choisis de ma lecture "Avant qu'il soit le judas de Satan"

     

     

    Deuxième série d'extraits choisis de ma lecture

    {Avant qu'il soit Le judas de Satan}

    de Karima Azzaoui

     

    Lecture terminée!  La chronique suivra bien vite!

     

    "Un enfant reste un enfant, pensa-t-elle tristement, quelles que soient son origine, sa religion ou la couleur de sa peau.  Tous les enfants s'entendent entre eux, pourquoi les adultes n'arrivent-ils pas à faire la même chose?

    - Parce que le monde de l'enfance est sans contrainte, commença doucement Lucien, l'enfance est libre dans sa tête, dans son coeur... se contente de ce qu'elle a, aime sans condition, déteste les méchants et croit aux gentils.  L'enfance est la liberté de l'âme, l'or de l'esprit, l'air du coeur, la nourriture du sang, quel qu'il soit."    p277

        

     

    " -En mai, le président annonce qu'ils iront sur la Lune avant la fin de cette décennie et, en novembre, il envoie du napalm dans le Sud-Vietnam, réfléchissait-il à haute voix.  L'homme voudrait aller foutre le bordel sur la Lune alors qu'il n'est pas capable de régler ses problèmes sur sa propre planète.  Quelle espèce aberrante, ragea-t-il en lançant le quotidien sur la table basse."   p310

     

    " Ce qu'ils ne connaissent pas les effraye.  La diversité, une répulsion!  En fait, l'être humain craint son semblable et se confine de plus en plus.  Un destin d'autodestruction bien tragique, mais évident face à leur comportement.  L'homme est encore un homme, lorsqu'il ose faire face, lorsqu'il,ose dire, lorsqu'il combat à visage découvert.  L'homme ne sera bientôt plus rien, réfugié derrière un écran où les mots destructeurs ne franchiront plus es lèvres, mais nourriront ses doigts avides de médisances et d'attaques faciles! L'homme ne sera plus rien, dans une centaine d'années, lorsqu'il découvrira le monde extérieur après une trop longue hibernation, quand enfin ses yeux se réveilleront sur un environnement totalement anéanti.  L'enfer sera bientôt sur terre, bâti par un homo sapiens égoïste et arriviste.

    L'enfer attend aux portes du monde bientôt livré par les seules mains de l'homme.  Mais l'enfer n'est pas fait de feu et de flammes, il est la lente dévastation qu'ils font de leur propre planète et des êtres qui la peuplent.  Il est sa lente chute..."     p417

     

     

    Extraits de ma lecture {Avant qu'il soit Le judas de Satan}

    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :