• Chronique du roman {Troubles} de J. Provins

    Chronique du roman {Troubles} de J. Provins

     

    Informations générales:

    Titre: Troubles

    Auteur: Jennifer Provins

    Couverture: Tiphaine Léard

    Financé par : My major company

    Date: 2013

    Pages: 197

     

    4ème de couverture:

    Condamnée à tort pour un meurtre qu'elle n'a pas commis, Clara se retrouve internée à l'hôpital Saint-Etienne, une prison psychiatrique dont on ne ressort pas.  Dès son arrivée, on lui ôte tout ce qui fait sa personnalité: sa vie, ses affaires, son nom, sa liberté entière, à la place de laquelle on lui décerne un numéro.  Mais #2432 n'est pas seule.  Tout au fond d'elle, emprisonnée entre les murs de son esprit,se dissimule un monstre, son autre moitié, Carla ...

    Roman psychologique et angoissant, Troubles est un huit clos prenant qui vous conduit dans l'esprit tourmenté d'une jeune fille blessée.  Sombrez dans l'univers noir et malsain de la folie pour découvrir cette aspiration à la liberté.  Ce qui est sûr, c'est que vous n'en sortirez pas indemne.

     

    Extrait:

    Il se redressa et je suivis le même chemin.  Nous étions tous deux face à face, si proches que je pouvais sentir son souffle sur ma peau.  Ses yeux me fixaient, son regard était comme j'en avais rarement vu.  Pas de haine, pas de crainte, pas d'envie.  Juste une immense tendresse, de la douleur et un sérieux peu commun se reflétaient dans ses pupilles.

    - Tu n'es pas Clara.

    Mon coeur se serra et je fus prise de tremblements quelques secondes après ces mots.  J'étais bouche bée, et lui si fier de l'avoir deviné.  Il était le premier à nous différencier, le premier à respecter mon existence, le premier à véritablement m'adresser la parole.  Comment avait-il donc fait?

    -Comment?

    - Tu n'as pas le même regard et Clara n'est certainement pas du genre à sourire.  De plus, ton souffle est plus long, plus calme que le sien."

     

    Mon appréciation: 8.5/10

     

    Mon commentaire:

    "Troubles" est le premier livre écrit par l'auteure. Et pour un premier livre, c'est vraiment bon: un thriller psychologique haletant, qui nous tient en haleine jusqu'au final, grandiose!

    Ce livre était à deux doigts d'être un coup de coeur.  J'ai beaucoup apprécié cette lecture, addictive, dans laquelle on plonge et qui se lit avec une grande fluidité, et ce malgré l'aspect psychologique du roman.  Une fois commencée, il est difficile de l'arrêter pour vaquer à ses autres occupations...

    Pour l'histoire, le résumé est très clair.  Je ne vais guère m'étendre.  Clara est atteinte d'un trouble bipolaire et son double, Carla, est nettement plus machiavélique qu'elle et l'entraîne, malgré elle, dans des situations extrêmes.

    Le roman se passe au XXIIIème siècle et tout est à la pointe de la technologie.  C'est ici que j'émets un petit bémol à mon coup de coeur: pourquoi avoir choisi ce contexte temporel, en sachant que la majorité de l'histoire se passe dans l'institution psychiatrique, et que, dans celle-ci, par contre, tout en est encore au stade des technologies actuelles, voire même plus anciennes: tout est sur papier, et adieu la technologie une fois les murs franchis. Je me demande donc si cela avait une utilité de placer l'histoire dans ce contexte temporel.  Ceci dit, le choix aurait pu être plus justifié s'il avait été un peu plus creusé.

    Une autre chose que je n'ai pas bien comprise, et qui est pour moi un non-sens: pour quelle raison le gardien fait-il ce qu'il fait à la fin de l'histoire?  Cela devrait lui porter préjudice et il n'y tire aucun profit...  Qui ferait réellement un tel acte dans la vie?  Très peu de monde!  C'est un acte totalement désintéressé, mais cela aussi, alors, il aurait fallu en expliquer les causes et les conséquences.

    A part ça, je dois dire que l'histoire est vraiment bien construite.  On entre dans l'univers que l'auteure nous présente et, comme chacun des détenus, on a qu'une envie, c'est qu'ils arrivent à s'en sortir.  

    Le final est superbe!  On ne s'y attend pas du tout, ce n'est pas un final de bisounours, et c'est très précisément ce qui m'a plu.  

    La couverture est magnifique.  Simple, efficace et très explicite par rapport à l'histoire.

    C'est donc un pari gagné que nous a proposé l'auteure en se lançant dans l'auto-édition d'un tel livre.

    Je tiens d'ailleurs à la remercier pour la confiance qu'elle m'a témoigné en m'envoyant son livre en service presse.

    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :