• Chronique du roman {Les orphelines-T1-Janet}

    Informations générales:

    Titre: Les orphelines - Janet

    Auteur: Virginia C. Andrews

    Tome: 1

    Editeur: Editions France Loisirs

    Pages: 195

    Date: 2000

    Langue: français

     

    4ème de couverture:

     

    Extrait:

    "Ce soir-là, comme tous les autres soirs, j'avais regretté de tout mon coeur de ne pouvoir évoquer quelque chose de mon passé, un fait, un nom, n'importe quoi, pourvu que je puisse prouver à Tommy et aux autres enfants qu'un jour j'avais eu un vrai papa et une vraie maman.  Je n'étais ni une naine, ni une éprouvette, j'étais... eh bien, j'étais comme un papillon... destinée à être très belle et à m'envoler au-dessus de la Terre, loin au-dessus des difficultés et des doutes de la vie quotidienne, loin au-dessus des sales gosses toujours prêts à rire des plus petits et des plus faibles."     

     

    "J'ai été contente de voir l'enfant se relever tout de suite et tenter de continuer.  Ca, c'est le vrai courage, la détermination vient de là, dit-elle en posant la main sur son coeur."

     

    Mon appréciation:  7.5 /10

     

     

    Mon commentaire:

    Ce livre est le premier de la saga Les orphelines.  J'ai reçu cette saga par mon ancienne voisine il y a quelques temps et les vacances d'été sont l'occasion de la découvrir.

    Janet vit dans un orphelinat depuis de nombreuses années, tellement longtemps qu'elle n'a aucun souvenir de ses véritables parents.  Cette jeune fille, est petite et fluette, ce qui lui attire les moqueries de ses camarades d'orphelinat.  Quand les Delorice, une famille respectable et financièrement aisée, viennent la recueillir, elle est heureuse de pouvoir enfin se construire la vie de ses rêves.  Sa mère adoptive, Céline Delorice, voit en elle une future danseuse étoile.  Elle-même était danseuse et, suite à un accident où elle a été paralysée, ne peut plus danser.  Pour plaire à sa "mère", Janet va se faire violence et on découvre que cette petite fille a bien du courage, même plus, c'est une véritable battante.  

    Je me suis surprise à détester cette pseudo mère qui rêve sa vie au travers de la petite Janet.  Il y a exigence et folie.  Elle est bien au-delà de l'exigence...  Et quand tout ne va pas dans son sens, elle perd littéralement les pédales.  Et le "père" ne vaut guère mieux: comme il est à l'origine de l'accident de sa femme, il s'en veut et lui passe tous ses caprices.  Un homme qui n'en est pas un, à mes yeux!  Bref, on en vient à réellement plaindre cette petite, qui, retirée de l'orphelinat, se trouve dans un monde de luxe mais y vit un véritable calvaire, de peur de ne pas être aimée.

    Un livre touchant, ou plutôt une héroïne touchante...

     

     

     

     Ma partenaire Artistiquement Notre organise des minis-challenges pour avancer dans le défi de réduction de PAL.  

     

    Challenge 4 : commencer une nouvelle saga ==> check ;)  (hâte de lire la suite qui est dans ma PAL!)

    Challenge 6: un livre qu'on t'a offert

    Challenge 10: un livre dont le titre comporte un prénom

     

    Chronique du roman {Et si c'était vrai}

    Et, toujours dans le cadre de mon challenge "Réduction de PAL", je me suis inscrite ce mois -ci à un challenge des 300 pages, organisé par "Les Tribulations des C".  Ce livre est le troisième que je lis dans le cadre ce ce challenge.

    Pin It

  • Commentaires

    1
    Cindy Rielland
    Mardi 11 Juillet à 16:52

    Merci pour cette chronique

    2
    Mardi 11 Juillet à 20:18

     j'ai bien aimer la chronique, sa me plairais de découvrir le livre 

      • Mercredi 12 Juillet à 14:12

        Ca vient de chez France Loisirs, si jamais ;)

    3
    Jeudi 13 Juillet à 00:30

    sait bon à savoir merci 

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :