• Chronique du roman {La Sélection} de Kiera Cass

     

    Chronique du roman {La Sélection} de Kiera Cass

     

     

    Informations générales:

    Titre: La Sélection

    Auteur: Kiera Cass

    Editeur: Robert Laffont

    Collection: R

    Tome:1

    Date: 12 avril 2012

    Pages: 343

    Langue: français

     

    Quatrième de couverture:

     

    Extrait:

     " L'emblème national surgit soudain.  Tout en haut de l'écran, le visage de Maxon s'inscrit dans une fenêtre, ce qui permet aux spectateurs d'apprécier ses réactions en direct.  Gavril tient dans sa main les fiches qui portent le nom des trente-cinq chanceuses dont la vie, pour citer la reine, va basculer à tout jamais.  La Sélection démarre enfin.

    (...)

    - Mlle America Singer, de Caroline, grade Cinq.

    Je me retourne brusquement et mes yeux s'écarquillent.  Oui, c'est bien moi, mon portrait s'affiche à l'écran.  Cette photo... Je venais d'apprendre qu' Aspen comptait se marier avec moi et je rayonne de bonheur...en un mot comme en cent, je suis belle.  Et amoureuse.  Et un crétin quelconque a cru que cet amour était destiné au prince."    

     

    Mon appréciation: 9/10

     

    Mon commentaire:

     

    Ce qui m'a tout de suite conquise dans ce livre, c'est sa couverture.  Elle est magnifique.  Les couleurs, la robe de princesse, le titre et la couronne en relief, tant d'éléments qui la subliment.  

    Dès la quatrième de couverture, on est mis au parfum.  Il s'agit d'une dystopie mêlée à de la téléréalité, dans un univers de strass et paillettes.

    Quand on ouvre le livre, on entre facilement dedans grâce à une police d'écriture en gros caractères et assez aérée.

     

    Le monde d'Illéa est un royaume, reconstruit sur les bases de l'ancienne Amérique, et divisée en 8 castes, la première étant celle de la royauté et la huitième celle des sans abris.  On y voit tout de suite une hiérarchie sociale très marquée, de laquelle il est quasiment impossible de sortir.  Lorsqu'on naît dans une caste, on y reste.

    Ce premier tome pose les bases.  On rencontre America Singer, dite Ame, notre jeune héroïne et narratrice.  America est une Cinq, une artiste.  Elle est amoureuse D'Aspen, un Six.  Leur amour est interdit, mais ils bravent tous les interdits afin de se retrouver et de s'aimer comme ils l'entendent... jusqu'au jour où America reçoit LA lettre qui va bouleverser sa vie: une convocation à la Sélection.

    Mais qu'est-ce que la Sélection?  C'est tout simplement une compétition, retransmise en direct à la télévision et dans laquelle 35 jeunes filles vont tenter de conquérir le Prince Maxon.

    Evidemment, America n'en a cure puisqu'elle est déjà amoureuse!

    Mais, à chaque semaine passée dans l'émission, sa famille touche une rente.  Plutôt utile dans une caste où on ne mange pas toujours à sa faim.  Donc, elle va se laisser embarquer dans l'aventure.

    Voilà pour la base de l'histoire.  Après, on découvre le palais, le personnel, les concurrentes, la royauté,...  et bien sûr, les renégats!  Car dans un pareil monde, tout le monde ne peut pas croire en la royauté: ce serait bien trop facile!

    J'ai beaucoup apprécié cette entrée en matière.  La téléréalité est bien amenée, mais, puisque c'est tout de même présenté comme essentiel sur la quatrième de couverture, pas assez développé.  On ne sent pas cette concurrence déloyale qui jalonne tous les jeux de téléréalité, sauf avec la peste, Céleste.  

    La partie dystopique est amorcée mais là non plus, ce n'est pas très développé. Je pense que ce doit être volontaire pour ménager le suspense car à mon avis, l'aventure, la vraie, va seulement commencer dans le tome 2.

    Quant au triangle amoureux, on comprend tout de suite quels vont en être les protagonistes.  Mais, on ne s'attend pas spécialement aux différents revirements de situations.  Le fait que l'auteure n'ait pas insisté tout au long du tome sur ce triangle m'a bien plu.  Il est vraiment développé en fin de tome.

    Le personnage d'America m'a bien plu.  Elle est jeune, jolie, gentille, honnête et reste elle-même malgré l'univers strassé  dans lequel elle est immergée et elle est un brin rebelle, ce qui n'est pas pour me déplaire.

     

    En bref, l'écriture fluide, le thème et le genre font que ce roman est pour moi vraiment bon.  J'ai passé une super après-midi dans l'univers d'Illéa, et j'ai hâte de m'y replonger au plus vite, en espérant juste un peu plus d'adrénaline.

    Pin It

  • Commentaires

    1
    Sylvie Bar
    Mardi 11 Août 2015 à 16:11

    Cela m'a l'air intéressant même si j'ai difficile avec les Dystopie, j'avoue ne pas avoir réussi à  lire Hunger Games et pourtant j'ai adore les films

    2
    Mardi 11 Août 2015 à 16:17

    Ah bon?  Moi, c'est un de mes genres préférés!  Avec la fantasy et la bit-lit ;-)

    Et Hunger Games, j'avais adoré! <3

    3
    Sabrina Laroche
    Mardi 11 Août 2015 à 16:36

    J'ai adoré cette saga ma belle. J'en suis fane 

    J'espère que la suite te plaira autant que autant que celui là 

    4
    karen
    Mardi 11 Août 2015 à 17:21
    Je suis fan aussi
    Faut que je lise le dernier sorti
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    5
    Mardi 11 Août 2015 à 17:44

    Et moi il faut que je les lise....tous! mdr...  Ce premier tome m'a vraiment mise en appétit!!!  Bon, maintenant, faut voir combien de temps je tiendrai avant de craquer, hihi!

    6
    Sylvie Bar
    Mercredi 12 Août 2015 à 14:16

    Oui, j'ai Légende dans ma PAL depuis un moment il faut que je me lance

    7
    Mercredi 12 Août 2015 à 14:29
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :