• Chronique du roman {DreamWater}

    Chronique du roman {DreamWater}

    Informations générales:

    Titre: DreamWater

    Auteur: Mell 2.2

    Editeur: Sharon Kena

    Illustration de couverture: Feather Wenlock

    Date: 22/08/17

    format: e-book

    Langue: français

     

    4ème de couverture:

    Chronique du roman {DreamWater}

     

    Extrait:

     "Ce que je vis auprès d'Oxen est plus intense, plus puissant et, surtout, véritable.  Tout avec lui, de la pression faussement innocente sur mon genou dénudé jusqu'aux frôlements fugaces sur mon poignet, m'ébranle.  Et le jeune homme semble particulièrement apprécier mes échecs à répétition pour dissimuler mes réactions enfiévrées.  Ce n'est pas faute d'essayer!  Mais je ne dois pas être très douée pour cela.  A se tourner autour de cette façon, l'un de nous va finir par céder.  Hélas, nous avons notre petite fierté qui nous pousse à nous obstiner à demeurer sage.  Je refuse de craquer la première, cependant, il se peut que ça soit déjà le cas sans que je m'en sois aperçue.  Pareil pour lui."

     

    Mon appréciation:     7.5  /10

     

    Mon commentaire:

    Commençons tout d'abord par la couverture: les couleurs chaudes, dans des tons de brun, jaune et orange font émaner de cette couverture une impression de sérénité. Une sirène se repose sur le sable, au soleil. Cela donne tout de suite le ton: nous sommes dans un univers fantasy.  Etant donné qu'il s'agit d'un de mes genre de prédilection, je suis pressée d'entrer dans le vif du sujet.

    Nous voici venus à l'histoire.  Elle se découpe en 5 parties, chaque partie étant redécoupée en chapitres.

    Dans la première, nous faisons connaissance avec Ridget, la dernière Jingdi (des sirènes cannibales).  On découvre qu'elle est enfermée dans une prison et est destinée à devenir l'épouse du roi Ichem Manava, roi de Suisei, un pays qui se meurt petit à petit.

    Dans la deuxième partie, Ridget a été trahie par celui qui devait devenir son époux.  Elle doit partir en expédition suicide vers Niru Undi avec, entre autres, une série de détenus, dont Oxen Jalaya, un bel albinos qui ne laissera pas notre sirène indifférente.

    Dans la troisième partie, Ridjet apprend qu'elle s'est liée à Oxen sans vraiment le savoir.  Mais ce mariage lui permettra de garder la vie sauve une fois arrivés à Niru Undi.  Nouvelle trahison qui va la perturber un peu plus...  C'est également dans cette partie que l'on fera connaissance de Pantoufle, mais aussi du roi Odilon Delfi, l'usurpateur qui veut la peau de Ridjet.

    Dans la quatrième partie, on assiste au retour du reste de l'équipe d'expédition au palais de Suisei (oui, il y a eu des pertes, entre-temps, ce n'était pas une partie de repos, loin de là!) . C'est à ce moment que le roi Ichem prend conscience de pas mal de choses et qu'il doit agir en conséquence.  De nouvelles alliances vont se créer et un nouveau départ se profile.

    Cinquième partie: celle où les liens se font.  Où l'on comprend le pourquoi du comment...  Bon, vous l'aurez compris, je n'en dirai pas plus, hein!

    Ce nouvel univers qu'a créé l'auteure est assez complexe.  On rencontre différentes créatures, mais on ne sait pas toujours dès le départ qu'il ne s'agit pas d'humains.  Et comme les apparences sont parfois trompeuses, les situations le sont aussi!  De ce fait, on est parfois perdus, ou plutôt surpris par ce qu'on découvre.  Il faut suivre le rythme quoi!  L'expédition a un rythme soutenu et l'histoire suit ce rythme.  J'ai aimé l'ensemble de l'histoire, mais je me suis parfois laissée perdre dans l'histoire: beaucoup de renseignements, de l'action, mais énormément de questionnements.  

    Trahisons, alliances surprenantes, créatures inédites, expéditions diverses, paysages surprenants: vous découvrirez tout ça en vous immergeant dans ce roman!

    J'aime beaucoup les petites citations et proverbes qui introduisent les différentes parties, de même que les différents symboles ou blasons.  J'aime aussi ces allusions que fait l'auteur de temps en temps à l'un ou l'autre personnage de littérature, télévisuel  ou même à un autre de ses romans, cela créée toujours un comique de situation.  Evidemment, j'aime toujours autant l'humour de l'auteur.  Elle arrive à nous faire rire même dans des situations désespérantes!

    Et, je ne vous en direz pas davantage, mais il y a un petit plus en fin de roman, qui pourrait vous plaire! Laissez-vous aller à lire tout... jusqu'au bout!  Une surprise vous y attend ♥

    Je remercie les éditions SK pour ce superbe livre reçu en SP, ainsi qu' Aurélie Lavallée, directrice des SP et l'auteure, Mell2.2 pour cette nouvelle immersion dans un de ses univers et pour le petit plus en fin de livre!

     

    Chronique de {Mystica - T1}

     

    Pin It

  • Commentaires

    1
    Cindy Rielland
    Mercredi 6 Septembre à 15:51

    Merci pour cette chronique

      • Mercredi 6 Septembre à 16:02

        Avec grand plaisir ;)

    2
    Jeudi 7 Septembre à 22:18

    merci pour cette superbe chronique 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :