• Chronique du livre {Mademoiselle S} présenté par Jean-Yves Berthault

    Chronique du livre {Mademoiselle S} présenté par Jean-Yves Berthault

     

    Informations générales:

    Titre: Mademoiselle S

    Editeur: Gallimard

    Collection: Hors-série Littérature

    Langue: français

    Pages: 264

    Date: 21 mai 2015

     

    4ème de couverture:

    «Il n’y a pas de phrases, si éloquentes soient-elles, qui puissent exprimer toute la passion, toute la fougue, toute la folie, que contiennent ces deux mots notre amour. Nous goûtons à de telles extases qu’on serait inhabile à les vouloir conter !» Cette correspondance érotique des années 20, découverte par hasard par Jean-Yves Berthault, ancien ambassadeur, dévoile la folle passion d'une femme pour son jeune amant. Un trésor épistolaire écrit dans une langue recherchée, souvent crue et d’une grande modernité. L’audace des mots, la transgression, s’imposent en même temps que celles des gestes, et si Mademoiselle S. nous fait partager ses fantasmes les plus fous, elle nous révèle avant tout une magnifique et tragique histoire d’amour.

     

    Extrait:

    " Vois-tu, notre amour est né d'une rencontre, du choc de nos regards, de l'appel de nos chairs.  Nous nous sommes frôlés pendant des jours et des jours et chacun de nous avait l'intention qu'il fallait persévérer, que le bonheur était là dans la fusion de nos deux êtres.  Nous nous sommes donnés avant de nous connaître et l'avenir nous a donné raison.  Depuis que nous sommes amants, nous n'avons jamais eu que de la joie ensemble et notre possession mutuelle nous apporte des extases infinies.  Oui, restons nous deux, mon cher amour, rien que nous deux."

     

    Mon appréciation : 5/10

     

    Mon commentaire:

     

    La couverture, de teinte vieux rose, est assez élégante et, de par sa simplicité, donne envie d'en savoir davantage.  De même, la qualité du papier est à souligner.

     

    J'ai reçu ce livre lors d'une masse critique proposée par Babelio, que je remercie d'ailleurs pour ce service presse, ainsi que les éditions Gallimard. Dans la présentation, on nous parle d'une correspondance érotique des années 1920.  Mais je dois dire que je ne m'attendais nullement à une telle découverte!  Si Jean-Yves Berthault ne s'était attaché à nous prouver l'authenticité de ces lettres, nul n'aurait pu croire qu'une dame des années 20 pouvait se laisser à aller à une correspondance d'une telle ... modernité?!  De fait, on aurait pu croire qu'il avait tenté de surpasser Les "50 nuances de Grey" dans son aspect SM, et dire que les 50 nuances ne sont qu'un livre pour enfant comparé à ce livre, c'est encore peu dire.  Le tout est écrit par la jeune Simone, certainement une jeune bourgeoise puisque son niveau d'écriture est assez soutenu et ses tournures de phrases sont élégantes.  Il est d'autant plus étonnant de lire des passages si crus, obscènes, voire même vulgaires et de les imaginer sortis de la plume d'une jeune femme de bonne famille, maîtresse d'un homme marié, son cher Charles. Elle lui est entièrement dévouée et ferait tout ce qui lui est possible de faire afin de le retenir auprès d'elle.  On sent que cet amour passionné ne peut que la faire souffrir à un moment; elle le sait, mais met tout en oeuvre pour en retarder l'échéance. Le moins qu'on puisse dire est qu'elle est anticonformiste.  Mais le tout est on ne peut plus réel, comme le confirme un acte d'authenticité reproduit dans le livre page 13.

    Chronique du livre {Mademoiselle S} présenté par Jean-Yves Berthault

     

    Cette étrange correspondance a été trouvée par Jean-Yves Berthault lors du déménagement de l'une de ses amies.  Je tiens à souligner le travail assidu de reconstitution chronologique qu'il a mis en place afin de rétablir l'ordre des lettres découvertes.

    Chronique du livre {Mademoiselle S} présenté par Jean-Yves Berthault

     

    Alors, pour ce qui est de mon avis, je dirais qu'une fois la surprise de la découverte passée, on se lasse très rapidement de ces  lettres langoureuses, répétitives et vraiment trop crues pour une jeune femme un peu trop en avance sur son temps: je dirais même encore en avance sur le nôtre!

     

    En bref, si vous n'aimez pas les lectures SM, passez votre chemin, car on est loin du simple érotisme ici...

     

    Pin It

  • Commentaires

    1
    Dimanche 12 Juillet 2015 à 22:55
    Ah ouais non pas trop tentée là lol
    2
    Lundi 13 Juillet 2015 à 12:01

    Lol, tu m'étonnes, pour moi, c'est parce que c'était un service presse et que je cherche toujours à argumenter mes lectures mais j'ai eu bcp de mal à le lire entièrement.  La deuxième partie, j'ai survolé!  Ce n'est pas du tout mon genre!  Par contre, j'avoue qu'il faut souligner le niveau de langage assez soutenu de cette Demoiselle ainsi que le travail de classement opéré par JYB et qui a dû lui prendre énormément de temps car les lettres ne sont pas souvent datées....

    3
    Sylvie Bar
    Lundi 13 Juillet 2015 à 15:47

    Non, je dois avouer pas du tout mon style de lecture

    4
    Lundi 13 Juillet 2015 à 18:23

    Je comprends! ;-)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :