• Chronique du livre {Inconnu à cette adresse}

    Chronique du livre {Inconnu à cette adresse}

     

    Informations générales:

    Titre: Inconnu à cette adresse

    Auteur: Kressmann Taylor

    Editeur: Livre de Poche

    Collection: Jeunesse

    Pages: 93

    Langue: français

    Date: 2002

     

    Quatrième de couverture:

    Chronique du livre {Inconnu à cette adresse}

     

    Extrait:

    " Le 25 mars 1933

    Cher vieux Max,

    Tu as certainement entendu parler de ce qui se passe ici, et je suppose que cela t'intéresse de savoir comment nous vivons les événements de l'intérieur.  Franchement, Max, je crois qu'à nombre d'égards Hitler est bon pour l'Allemagne, mais je n'en suis pas sûr.  Maintenant, c'est lui qui, de fait, est le chez du gouvernement.  Je doute que Hindenburg, lui-même puisse le déloger du fait qu'on l'a obligé à le placer au pouvoir.  L'homme électrise littéralement les foules; il possède une force que seul peut avoir un grand orateur doublé d'un fanatique.  Mais je m'interroge: est-il complètement sain d'esprit?  Ses escouades en chemise brunes sont issues de la populace.  Elles pillent et elles ont commencé à persécuter les Juifs.  Mais il ne s'agit peut-être là que d'incidents mineurs: la petite écume trouble qui se forme en surface quand bout le chaudron d'un grand mouvement.  Car je te le dis, mon ami, c'est à l'émergence d'un force vive que nous assistons dans ce pays.  Une force vive.  Les gens se senttent stimulés, on s'en rend compte en marchant dans les rues, en entrant dans les magasins.  Ils se sont débarrassés de leur désepoir comme on enlève un vieux manteau.  Ils n'ont plus honte, ils croient de nouveau en l'avenir.  Peut-être va-t-on trouver un moyen pour mettre fin à la misère.  Quelque chose - j'ignore quoi - va se produire.  On a trouvé un Guide! Pourtant, prudent, je me dis tout bas: où cela va-t-il nous mener?  Vaincre le désespoir nous engage souvent dans des directions insensées."

     

    Mon appréciation:  10/10

    Chronique du livre {Inconnu à cette adresse}

     

    Mon commentaire:

    Ce roman épistolaire comporte une petite vingtaine de lettres de correspondance entre Max Eisenstein et Martin Schulse.  Ces deux hommes sont amis de longue date et tiennent ensemble une galerie d'art en Amérique. La correspondance commence alors que Martin regagne sa terre natale, l'Allemagne, avec toute sa famille.  Max, lui, est juif.  Ce détail est loin d'en être un quand on sait que ce roman se déroule durant l'entre-deux-guerres.  Au départ, fin 1932, les lettres sont détaillées, emplies d'une amitié que l'on sent forte.  Mais, au fur et à mesure des mois, jusqu'au 3 mars 1934, soit un peu moins d'un an et demi plus tard, le courrier se détériore.  Martin se laisse gagner par le nazisme ambiant dans son pays et l'amitié se transforme petit à petit en une haine viscérale.  La fin de cet échange est abrupte, inattendue et vraiment effroyable.  

    Ce qui est impressionnant, c'est de savoir que ce roman a été écrit en 1938, c'est-à-dire avant la seconde guerre et qu'il est cruellement poignant de vérité...  Une prémonition?

    Je ne sais pas comment exprimer tout le ressenti à la lecture de ce livre si court et pourtant si bouleversant.  C'est à la fois cruel et poignant.  Mais ça relate vraiment bien les deux points de vue, car, pour une fois, on ne lit pas qu'un seul côté du décor. Les deux nous sont dépeints et on sent la peur et la haine grandissant de part et d'autre.

    En bonus, on peut découvrir les cartes d'identités de Max et Martin, l'histoire de ce roman, tombé dans l'oubli durant de nombreuses années (il a seulement été ré-éditié en 1995!), des informations historiques sur l'entre-deux-guerres et le nazisme, ainsi qu'une photo d'Auschwitz.

    Un roman à lire, à relire, à faire connaître car il peut se lire à tout âge et permet, en quelques pages, de nous faire ressentir toute l'horreur de cette période!  Ce livre me suivra encore longtemps, c'est certain!

     

     

     

    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :