• Chronique du livre "Deijan"

     

    Chronique du livre "Deijan"

    Informations générales:

    Titre: Nordie - tome 2 - Deijan

    Auteur: Cécile ama Courtois

    Editeur:  L'ivre-Book

    Date:  02 mai 2018

    Langue: français

    Version: e-book

    Pages: 250 pour la version imprimée

     

    Présentation de l'éditeur:

    Après avoir failli périr dans l'incendie de son château, Deijan de Bucail se remet lentement de ses blessures et se prépare à mener les batailles les plus importantes de son existence : d'abord, traquer ceux qui ont enlevé sa femme, afin de la retrouver. Puis, surtout… la reconquérir.

    Mais sera-t-il capable de s'affranchir du passé ? Car ce n'est pas l'amour, qui rend aveugle. C'est la peur de l'amour.

     

    Extrait:

    "En quoi et depuis quand le nettoyage d'un repaire de nuisibles me provoquait-il des états d'âme?

    ...

    Depuis Mia;, bien sûr.

    Depuis Mia.  Sa lumière.  Sa bonté.  Son amour sans condition et sans attente."

     

    Mon appréciation:  9/10

     

    Mon commentaire:

    Vous pouvez retrouver ma chronique du tome 1 en cliquant ici

    Tout d'abord, nous retrouvons nos deux personnages principaux, Guilendria et Deijan de Bucail qui ont été séparés par Ifhoras, le chef des écumeurs, autrement nommé Le Ciseleur.  Il a enlevé Guilendria alors que Deijan était enfermé dans une cache secrète de son château, en convalescence; mettant ensuite le feu au château, avec toutes les personnes présentes à l'intérieur...  Durant toute l'histoire, l'auteur alterne les points de vue entre Deijan et Guilendria, ce qui permet une fluidité dans le fil des événements et une meilleure compréhension. Guilendria reste égale à elle-même: une femme généreuse, patiente, empathique, même si elle se découvre au fur et à mesure des forces insoupçonnées en s'éloignant de sa vie confortable de château.  Deijan, lui, a beaucoup changé.  Il a compris son amour pour Guilendria et serait prêt à déplacer des montagnes pour la retrouver; et ce, même si une personne perfide tente de le persuader de la traîtrise de sa femme.  Mais il veut croire en elle.  Ifhoras, emmène Guilendria dans son repaire: des grottes perdues et isolées où tout le petit peuple tente de survivre.  Là, Guilendria est confrontée à la misère.  Elle mettra tout en oeuvre pour aider ces personnes dont elle n'imaginait même pas l'existence.  Les écumeurs étaient censés être des personnes méchantes, pas un peuple d' "Effacés" crevant de misère et qui tente de survivre par tous les moyens...

    L'auteure, au travers de son roman, nous montre bien les différences entre les classes sociales: c'était fort marqué à l'époque médiévale durant laquelle se déroule les faits mais, quand on y pense bien, c'est toujours d'actualité... Dans cette seconde partie du diptyque, la romance est moins présente au profit de la géo-politique.  L'ensemble est bien écrit, de manière fluide et avec un vocabulaire adapté aux différents personnages.  Tout ce contexte géo-politico-social nous permet de mieux cerner l'ensemble de la saga, des personnages et de leur hiérarchie. 

    Je remercie mon partenaire, L'ivre-Book pour la confiance témoignée par l'envoi de ce livre.  Et je remercie Cécile Ama Courtois pour cette suite à la hauteur du premier volume!

     

    Chronique du roman {Guilendria}

     

     

    Pin It

  • Commentaires

    1
    Mardi 10 Juillet à 11:38

    Merci pour cette chronique 

     

    2
    Cindy Rielland
    Mardi 10 Juillet à 11:42

    Merci pour cette chronique

      • Mercredi 11 Juillet à 13:00

        Je t'en prie winktongue

    3
    Mardi 10 Juillet à 17:29
    Cécile Ama Courtois

    Merci beaucoup pour cette chronique ! :)

      • Mercredi 11 Juillet à 13:01

        Avec grand plaisir!  C'est moi qui te remercie pour cette super lecture winktongue

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :