• Chronique du livre {Antho-Noire pour nuits Steampunk}

    Chronique du livre {Antho-Noire pour nuits Steampunk}

     

    Informations générales:

    Titre: Anto-Noire pour nuits steampunk

    Auteurs: Collectif

    • Marie fontaine; A peur de peau
    • Fleur Hana; La fille des Zepellins
    • Richard Mesplede; Le dernier vol du Cheyenne
    • Patrick Godart; Testament
    • Didier de Vaujany; Le lys immaculé
    • Anne Goudour; La confrérie des wondoling
    • Mamiko & Bob; Meurtres en 5 actes
    • Ambre Melifol; Vers le ciel

    Editeur: Editions la Cabane à mots

    Collection: Antho Noire Jeunes adultes

    Dessin de couverture: Anne Busin

    Format:e-book

    Pages: 348

    Date: 2015

    Langue: français

     

    Quatrième de couverture:

    Le steampunk, en littérature, est un genre dont l'action se passe dans une société présentant les codes de l'époque victorienne mais sous le règne exclusif du cuivre et de la vapeur.

    Nous sommes donc dans du "fantastique" à la manière de Jules Verne. Tout un programme !

    Ce programme, nous vous proposons de le découvrir à travers huit nouvelles écrites par huit auteurs de plume et d'inspirations différentes. Que vous connaissiez ou pas le Steampunk, voilà bien un moyen agréable d'y plonger...

     

    Extrait:

     "Aux côtés de Laura, il entendit son souffle, entravé et irrégulier.  Elle lui esquissa un sourire.  Il n'avait d'autre envie que de lui offrir ce qu'elle désirait:

    -  S'il n'en reste qu'un au monde, je le trouverai et te le rapporterai.  

    -  De quoi parles-tu?

    -  De ce lys... cette fleur blanche.  Tu l'auras bientôt entre tes mains...

    -  Ne dis pas de bêtises... Tu sais bien que c'est impossible.

    -  Je vais m'absenter quelques temps...  Ne t'inquiète pas pour moi.

    Je reviendrai avec ce lys blanc...  Je crois bien que le vieux bibliothécaire en sait plus qu'il veut bien le montrer.  Je retourne le voir.

    -  C'est pure folie...  Ne fais pas ça!  Tu n'as pas besoin de me prouver ton amour.

    -  Fais-moi confiance, Laura... Il paraît que tu sais ce qu'est la magie.  J'apprendrai ce qu'elle est, et elle me guidera...

    Les paroles de Tristen se perdirent dans l'esprit de la jeune fille.  Les nano-cellules artificielles s'étaient dispersées dans son organisme, répandant leurs semences de sédatifs à vive allure, soulageant ses douleurs... Elle s'endormit."

    p 185; extrait de "Le Lys immaculé", de Didier de Vaujany.

     

    Mon appréciation: 8/10

     

    Mon commentaire:

    Il s'agit de la septième Antho de la Cabane à mots.  Cette fois, le thème choisi était le Steampunk, un genre assez particulier puisqu'il s'agit de fantastique, dans l'atmosphère industrielle du 19ès.

    La couverture est très belle, nous distillant ça et là quelques indices sur le contenu des nouvelles.  Et bien sûr, avec le fameux entonnoir propre à la Cabane.

    De nouveau, le livre est publié en police Open Dyslexic, spécialement adaptée pour les personnes souffrant de ce trouble.  C'est une signature de la Cabane et c'est vraiment un point positif, car peu de livres sont adaptés, encore à l'heure actuelle.

    Une autre signature de la Cabane pour ses anthologies est que chaque auteur doit placer dans sa nouvelle un mot commun - et totalement inventé - auquel il va donner une signification qui lui sera propre.  Une manière originale de créer un lien entre les histoires.  Car, bien évidemment, il y a autant de genres dans ces histoires que d'auteurs.  Chacun réinvente le thème du steampunk dans son domaine  comme par exemples la dystopie, l'uchronie, le roman policier, une aventure de pirates ou les mondes parallèles.  On y rencontre des lieux connus comme Paris, Londres ou même les Etats-Unis mais les lieux sont réappropriés par les auteurs qui les transforment au gré de leurs envies: technologies différentes, guerres revisitées, personnages connus modifiés...

    Mes nouvelles préférées sont La fille des Zepellins, de Fleur Hana, qui m'a une nouvelle fois embarquée dans son univers de pirates façon steampunk; ainsi que Vers le Ciel de Ambre Melifol une uchronie au coeur d'un Paris presque entièrement remodelé où la société n'est pas nécessairement telle qu'elle le paraît.

    Enfin bref, la diversité des auteurs est un grand avantage quand on lit une anthologie.  Cela permet de varier les genres, les rythmes et les styles et donne une richesse incroyable à l'ouvrage.

     

    Je remercie mon partenaire, Les éditions La Cabane à mots, pour la confiance témoignée une nouvelle fois avec ce service presse.

    Chronique du livre {Antho-Noire pour nuits Steampunk}

    Pin It

  • Commentaires

    1
    Sabrina Laroche
    Mardi 2 Février 2016 à 19:56

    faut absolument que je le lise 

    2
    Baloo
    Mardi 2 Février 2016 à 20:51
    Il a l'air super
      • Mercredi 3 Février 2016 à 19:18

        oui, TB!!!  cool

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :